Une femme se réveille avec les orteils « noirs et bleus », la suite est… glaçante !

À son réveil, Jo Spencer a constaté que ses orteils avaient changé de couleur. Que lui est-il arrivé ?

© Wilkipedia

Jo Spencer, une anglaise de 54 ans, a vu sa vie basculer en quelques secondes. Cette mère de trois enfants est diabétique depuis son enfance. Diagnostiqué au cours de sa septième année de vie, son diabète de type 1 ne serait pas en lien avec la terrible épreuve qu’elle a vécu, d’après les médecins. Sans plus attendre, Objeko vous raconte son histoire.

Vous avez déjà entendu parler des caillots de sang ? Ces amas de sang coagulé bloquent la circulation sanguine là où ils se sont formés. Souvent, cela se passe dans une jambe comme pour Jo Spencer. S’ils sont petits, ils ne se révèlent pas dangereux. En revanche, les gros caillots mettent la vie des patients en danger. Pour les prévenir et les éliminer, les médecins prescrivent des anticoagulants. Malheureusement pour Jo Spencer, il s’agissait d’un gros caillot qui n’a pas pu être traité. Les médecins ont donc été contraints de réagir en urgence pour sauver la vie de leur patiente.

Jo Spencer a perdu ses deux jambes en quelques jours

Au cours du mois d’avril 2020, Jo Spencer état en parfaite santé. Un matin, elle s’est réveillée en constatant que ses orteils étaient devenus noirs et bleus. Rapidement, la mère de famille a été hospitalisée. Le diagnostic : un caillot sanguin présent dans son aorte avait interrompu l’irrigation dans sa jambe gauche. Résultat : amputation obligatoire. En effet, JO Spencer était en danger de mort.

Les médecins lui ont donc coupé la jambe, sous le genou. Ils lui ont sauvé la vie ! Malheureusement, son cauchemar n’était pas encore fini. Quelques jours plus tard, le « North Waves Live » raconte que Jo Spencer s’est réveillée un matin avec une douleur insupportable dans la jambe droite. En outre, celle-ci serait devenue glacée. « Mon monde s’est effondré. J’étais en parfaite santé et on m’a enlevé mon indépendance en une nuit. J’ai à peine eu le temps de réaliser, j’avais accepté le fait que j’allais devoir vivre sans ma jambe gauche ». avait-elle confié.

Et le pire arriva, les médecins ont amputé Jo Spencer de sa jambe droite, au-dessus du genou cette fois-ci. Et pour couronner le tout, des complications sont apparues suite à l’amputation de sa jambe gauche. Les tissus se dégénérant, les médecins ont dû intervenir à nouveau. La jambe a donc été coupée une fois de plus, au-dessus du genou.

Une terrible épreuve qu’elle a réussi à surmonter avec l’aide de sa famille

« C’était absolument horrible. Je ne savais pas comment j’allais faire pour vivre sans mes deux jambes, et je suis tombée en dépression. J’avais vraiment été ouverte à la situation mais tout mon optimisme était basé sur le fait que j’allais garder ma jambe droite » racontait Jo. On imagine facilement sa détresse. La mère de famille a perdu ses deux jambes en quelques jours. Elle a donc dû dire adieu à son indépendance et à une vie normale. « C’est  terrifiant de savoir qu’il est possible de n’avoir aucun symptôme et puis qu’il se passe quelque chose comme ça ».

Ces épreuves n’ont pas laissé que des séquelles physiques chez Jo Spencer. Pendant les mois qui ont suivi la dernière opération, chaque coucher était une épreuve. En effet, Jo avait peur de s’endormir et s’imaginait le pire : un caillot de sang dans le cerveau. Heureusement, la mère de famille a bénéficié du soutien et de l’amour de ses enfants et de son mari pour surmonter cette épreuve. Et grâce à eux, elle y est arrivée ! Aujourd’hui, celle qui a perdu ses deux jambes en quelques jours peut remarcher grâce à des prothèses. Chaque jour, elle s’entraîne pour réussir à danser avec son mari lors de leur anniversaire de mariage qui aura lieu en septembre.

Avec son histoire, Jo Spencer nous donne une belle leçon de vie. Cette battante a vécu le pire, mais elle a su se montrer forte et n’a jamais baissé les bras. Malgré le sort qui s’est acharné sur elle, Jo a fait preuve de beaucoup de courage et continue à se battre quotidiennement pour assurer son rôle de mère et d’épouse. Ses enfants et son mari doivent être très fiers d’elle !