Une maman qui vit grâce aux aides sociales dépense 2 000 € chez Lidl, la mauvaise surprise arrive

Il existe des faits divers qui sont dignes de films. On oublie que le cinéma s'inspire de la vie et qu'il n'est donc guère étonnant de retrouver dans le quotidien des anecdotes qui pourraient être des scénarios. Cette mère de famille est aujourd'hui l'héroïne de ce fait divers, elle qui vit des aides sociales proposées par l'État, mais qui n'a pas hésité à dépenser plus de 2000 euros dans les magasins Lidl, avant d'être rattrapée par la réalité. On vous raconte tout.

© Lidl

Une arnaque aux chèques 

A première vue, les magasins Lidl peuvent être contents de voir une consommatrice dépenser une telle somme. Mieux vaut qu’elle fasse cela chez eux que chez la concurrence. Mais ça, c’est uniquement en théorie. En pratique, c’est plus compliqué. La maman à l’origine de cette histoire est une femme ordinaire, mère de trois enfants âgés entre six et seize ans. Elle vit en partie grâce aux aides sociales du fait d’une situation professionnelle sans doute précaire. Mais cette maman souffre de dépression après la mort d’un enfant. Comme on peut aisément le comprendre, elle n’arrive pas à remonter la pente suite à cette tragique perte. 

Selon nos confrères de la Voix du Nord, cette maman aurait dépensé plus de deux milles euros dans plusieurs magasins de la chaîne Lidl dans la région de Valenciennes. Tout cela, en moins de quinze jours. Mais l’enseigne a eu la mauvaise surprise de constater que les seize chèques qu’elle a utilisés pour payer ses courses ont tous été rejetés car le compte de cette maman était clôturé.

Elle avait en effet ouvert un dossier de surendettement. Mais la justice ne rigole pas avec les chèques en bois. Elle a donc été condamnée à quatre mois de prison avec sursis ainsi qu’un remboursement des dépenses faites chez Lidl. Cette histoire ne risque pas de faire une bonne publicité pour les chèques, de plus en plus refusés dans les enseignes pour ce genre d’histoires

Lidl victime d’une arnaque 

Une grosse arnaque circule sur le réseau social Facebook et a déjà fait plusieurs victimes. Il faut donc être très vigilant. Cette arnaque propose le robot de cuisine Lidl Monsieur Cuisine Connect à un prix si bas qu’il en est ridicule. « Lidl met fin à son partenariat avec Silvercrest et offre Monsieur Cuisine Connect pour 1,95 €. Pour participer, il faut remplir un formulaire simple » promet l’annonce. Cela tombe au même moment où Lidl a indiqué arrêter la production de son robot de cuisine. Voilà pourquoi certaines personnes peuvent penser que cette annonce est vraie. 

Les curieux qui cliquent sur l’annonce arrivent donc sur un site frauduleux qui demandent aux internautes d’inscrire des informations personnelles afin de recevoir le produit tant espéré. Pour payer la petite somme demandée, ils doivent renseigner leurs informations bancaires. L’arnaque commence alors. En petites lettres est inscrite la phrase suivante : « cette offre spéciale s’accompagne d’une période d’essai de 3 jours pour un service d’abonnement affilié. (…) Passé ce délai, des mensualités d’abonnement (65,85 €) seront automatiquement prélevées sur votre carte de crédit. » Ce sont donc plus de 65 euros qui seront prélevés tous les mois. La seule manière pour arrêter ces prélèvements est de faire opposition auprès de sa banque. Et est-ce utile de préciser que jamais ceux qui se sont fait avoir ne recevront le fameux robot de cuisine ?

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Maren Pöckler (@maren_poe)

Lidl victime…de son succès ? 

Si des arnaques touchent Lidl ainsi, c’est parce que l’enseigne gagne chaque année de nouveaux consommateurs et s’impose comme la chaîne de magasins préférée des français. Ces derniers sont soucieux de faire des économies et de protéger leur pouvoir d’achat. C’est pourquoi ils se tournent vers ces magasins Discount qui permettent de se faire plaisir sans se priver. En quelques années, Lidl est même devenu un magasin cool. Il n’y a qu’à voir le succès de sa marque de prêt-à-porter pour s’en convaincre. 

Les produits, vendus une nouvelle fois à un prix dérisoire, sont revendus sur internet bien plus cher. Les consommateurs étaient prêts à payer jusqu’à douze fois plus cher pour s’offrir les fameuses chaussures aux couleurs de Lidl, celles qui ont fait le buzz sur Twitter. Il n’est donc pas étonnant que des arnaques se montent autour du magasin. Faites donc attention et retenez bien une chose : si une offre vous propose un produit à un prix exceptionnellement bas, c’est sans doute une arnaque.