Une petite fille de 4 ans, enlevée en 2019, retrouvée vivante sous les escaliers d’une maison

Enlevée à la sortie de l'école en 2019, Paislee Shultis a été retrouvée vivante sous l'escalier d'une maison en février 2022. Cette affaire choquante continue de faire le tour de la Toile.

© Kameraone-Une petite fille de 4 ans, enlevée en 2019, retrouvée vivante sous les escaliers d’une maison

Cette fillette de 4 ans a été retrouvée par la police de Saugerties, aux Etats-Unis. Au moment de sa disparition, elle avait à peine 2 ans. Il n’est donc pas étonnant que cette affaire fasse le tour de la Toile ! En effet, plus personne ne devait avoir d’espoir de la retrouver en vie…

 

 

C’est en sortant de l’école que Paislee Shultis a été enlevée par ses kidnappeurs. Et vous allez voir que depuis le début, la police soupçonnait les bonnes personnes. C’était faute de preuves qu’ils n’ont pas pu intervenir. Heureusement, même plus de deux ans plus tard, un signalement a permis de libérer la fillette de ses ravisseurs.

Les lecteurs d’Objeko s’en doutent peut-être, les ravisseurs de cette fillette n’étaient autre que ses parents biologiques. Découvrez les détails de cette sordide affaire.

 

Une fillette de 4 ans retrouvée dans un espace « petit, froid et humide »

 

Du haut de ses 4 ans, cette petite fille a vécu des heures sombres. Des moments qu’aucun enfant de son âge ne devrai vivre… En effet, elle a été enlevée, séparée de sa sœur et de sa famille d’accueil. Puis elle a vécu cachée pendant plus de deux ans dans une pièce insalubre. En somme, cette fillette aurait pu perdre la vie à plusieurs reprises.

 

 

Paislee Shultis disparaissait en 2019 et elle n’avait donc pas revue sa sœur depuis. Mais lorsque nos confrères du magazine Marie France relatent cette affaire, ils indiquent que la fillette et sa sœur sont maintenant réunies et qu’elles n’ont pas eu de mal à se reconnaître.

C’était le détective Erik Thiele qui a découvert que le fillette était encore en vie et où elle se trouvait. La police avait pourtant de lourds soupçons sur les parents biologiques de l’enfant. Et il n’est pas précisé ce qui a fait qu’au départ, les parents de Paislee Shultis et de sa sœur ont perdu la garde de leurs filles.

 

Aussi, Objeko a bien du mal à croire qu’après une condamnation pour enlèvement et séquestration, parjure et le reste, ils puissent espérer récupérer la garde de leurs enfants.

 

Une sordide affaire qui fait trembler les internautes

 

Ce qui est en revanche indiqué, c’est que Kimberly Cooper et Kirk Shultis Jr. sont accusés de mise en danger de la vie d’autrui. Ils sont aussi accusés de ne pas avoir respecté leur droit de garde, tout comme le grand-père Kirk Shultis. Ce dernier avait menti lors de son interrogatoire avec la police, expliquant qu’il n’avait aucune nouvelle en la matière.

Or, il s’agit d’un mensonge avéré puisque c’est chez lui que la fillette a été retrouvée ! L’espace « petit, froid et humide«  sous son escalier menant à la cave servait de chambre à sa petite fille.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par BBC News (@bbcnews)

 

Les parents et le grand-père de la fillette risquent gros et devront répondre de leurs actes devant un tribunal. Et avant toute chose, ils ont tous interdictions de s’approcher de Paislee Shultis et de sa sœur.