Vacances d’été : attention à ces 5 marques de crèmes solaires à ne SURTOUT pas acheter !

Les vacances d'été approchent à grands pas ! Dans son routine beauté, on ne doit absolument pas oublier la crème solaire. En effet, elle doit être capable de nous protéger et aussi de donner bonne mi à la rentrée. Le moins qu'on puisse dire c'est que ses cinq là ne remplissent pas leur part du contrat !

© DR

Chaque fois que les vacances d’été arrivent, on procède à une analyse détaillée des produits solaires. Quels sont les 5 flops de 2022 ?

En vacances d’été, j’oublie tout… sauf ma crème solaire !

Ah, cette chanson… Le moins que l’on puisse dire c’est qu’on adore ‘écouter sur la route des vacances d’été. Dire qu’elle va bientôt souffler ses 40 bougies. Elle n’a pas pris une ride. D’ailleurs, chez Objeko, on estime qu’elle possède tous les ingrédients du succès. Son vocabulaire amusant, dont le refrain qui reste en tête, on vous met au défi de ne pas les fredonner après. Pas de doute possible à N’oubliez pas les paroles, on remportera la manche haut la main. Par contre, ce que son compositeur a oublié de mentionner, c’est la crème solaire.

C’est bien joli de faire le fanfaron sur la place, quand l’isolation pointe le bout de son nez, on se retrouve bien souvent incapable de profiter de la dolce vita. Aussi, pour ne pas commettre d’impair, notre équipe a repéré au moins 5 produits qui font un flop. Enfant ou bien adulte, on vous conseille vivement de passer votre chemin !

Un numéro capable du pire comme du meilleur

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Lalla Beauty (@lalla_beauty_maroc)

Chaque année, le manque de soleil peut avoir une incidence sur notre moral ainsi sur votre organisme. Dans cet article, Objeko vous explique comment se manifester la carence en fer et les moyens pour y remédier. En ce qui concerne la vitamine D, seules les vacances d’été ont le pouvoir de nous réconcilier avec les rayons UV. Par contre, pour celles qui s’exposent trop, notre équipe tire la sonnette d’alarme. La veille du départ, ne vous précipitez pas en parapharmacie pour acheter de la crème solaire. Vu les ingrédients de cette dernière, nous vous conseillons vivement de faire un repérable quelques jours auparavant. Et pour cela, les fabricants parient maintenant sur trois données. Tout d’abord, baptisé SPF, l’indice de protection devrait vous mettre sur la piste. Grâce à une échelle allant de 10 à 50, elle se base sur la texture de votre peau. Fragile ou pas, on vous garantit que vous allez forcément trouver chaussure à votre pied !

Filtre minéral ou chimique ? Votre cœur balance !

En regardant de plus près la composition, on réalise que les marques rivalisent d’ingéniosité pour se trouver dans notre rituel beauté dédié aux vacances d’été. Tout d’abord, les spécialistes de l’épiderme comparent souvent le minéral à des miroirs. Tout en restant en surface, leur mission est de refléter les rayons UV. Après étude, on constate que c’est réussi tant ils réduisent de moitié le danger. Une fois appliquées, les enfants sourient à l’idée d’être blancs comme des linges. Quant aux adultes, ils déplorent que certaines taches perdurent. La seule solution est de prendre quelques minutes supplémentaires afin de l’étaler plus soigneusement sur les parties les plus fragiles de votre anatomie.

Odeur, sensation de douceur, les crèmes qui possèdent un filtre chimique n’ont que des avantages. Hélas, ce n’est qu’une illusion. En effet, on ne le sait pas toujours, mais on doit patienter au moins une demi-heure pour qu’elle agisse. Donc, si vous avez la bougeotte pendant vos vacances d’été ou que vous n’avez pas de parasol à proximité, pensez à vous organiser en conséquence.

Pour les vacances d’été, on devrait faire sans elles !

Alba Botanica

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Alba Botanica (@albabotanica)

Sur son compte Instagram, Alba Botanica se revendique comme étant la marque qui a entendu le désespoir des peaux sensibles. Hélas, une fois appliquée, l’expérience se transforme rapidement en cauchemar. Entre l’odeur et cette sensation de brûlure, le client se pose mille et une questions. Une fois qu’il a enclenché le mécanisme, plus moyen de faire machine arrière. Par conséquent, on débute les investigations. Pourquoi a-t-elle autant de défauts ? En découvrant que ces produits possèdent de l’alcool, on saisit immédiatement le pourquoi du comment.  Irritant, asséchant, en survolant les commentaires des boutiques en ligne, le constat de l’équipe d’Objeko est sans appel. Les critiques pleuvent contre cette gamme d’articles. Comble de l’horreur, l’embout en répand un peu partout, sauf sur la zone à protéger !

Clinique

Dans les rayons cosmétiques, la marque Clinique n’a plus rien à prouver aux clients. Pourtant, il semblerait qu’il y ait méprise lors de la fabrication de sa crème pour les vacances d’été. Pourquoi annoncer un indice de protection de 30 ? Après test, il ne franchit même pas la barre des 15. C’est légèrement moins que la moitié et donc ce n’est pas acceptable ! Face à ce constat, notre équipe vous conseille vivement de jeter votre dévolu sur quelque chose de recommandé et validé par les associations de consommateurs.

Hawaiian Tropic

Dans les campagnes publicitaires d’Hawaiian tropic, on se garde bien de mentionner la présence du parabène. Depuis quelques années, ce composant est dans le collimateur des clients. Responsable de souci de santé, il provoque des allergies. Avouez que pendant les vacances scolaires, ça tombe mal ! Pourtant, à l’origine, elle cochait toutes les cases. Odeur qui rappelle le sable chaud, possibilité de l’avoir dans sur la Toile, elle pulvérise des records de vente. Or, vous l’avez compris sans qu’on vous fasse de dessin, elle ne convient pas aux peaux fragiles.

Green People

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Green People Danmark (@greenpeopledk)

Sur l’emballage, Green People se vante de ne pas posséder de parfum. Or, une fois sur la peau, la couleur du produit ne présage rien de bon. Visiblement, le coupable serait le dioxyde de titane. Même les enfants ne comprennent pas pourquoi ils leur restent des marques des heures après la première application. Ah oui vraiment jamais un argument de vente comme ça n’aura autant tourné au vinaigre !