Vacances d’été : Olivier Veran, son annonce fracassante sur un nouveau confinement possible

Ces vacances d’été, on les imaginait parfaites. On était loin de se douter que le variant Delta allait s’inviter et tout chambouler sur son passage. L’allocution du Ministre de la Santé est très claire ! Objeko fait le point sur les tenants et les aboutissements de la polémique qui enfle de seconde en seconde.

Olivier Veran
Source : Ludovic MARIN/AFP

Le débat sur les vacances d’été n’a jamais été aussi passionné. En effet, entre les vaccinés et les réticents, le fossé se creuse.

Vacances d’été : les propos Oliver Veran ne laissent pas de place au doute !

Depuis un an et demi, la situation sanitaire suscite les inquiétudes. En effet, privés de vacances d’été et d’hiver une fois, on pensait vraiment pouvoir reprendre l’avion ou le train cette année. Ne serait-ce que pour changer d’air ou rendre visite à nos proches. Malheureusement, dans plusieurs régions, le masque redevient obligatoire. Puis, sous impulsion du projet, les restaurants ferment leur porte à partir de 23 heures. On a un arrière-goût de déjà-vu qui nous pollue l’esprit. Et si tout recommençait à la rentrée ? Aujourd’hui majoritaire, le variant Delta a de fortes chances de contaminer les non-vaccinés ainsi qu’une infime partie de ceux qui ont leur passeport santé. Se dirige-t-on vers un énième couvre-feu, ou pire encore, confinement ? Le ministre de la Santé vient de s’exprimer à ce sujet. Comme d’habitude, Objeko vous dit tout sans prendre de pincettes !

QUID de la quatrième vague en plein dans les vacances d’été

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Olivier Véran (@olivierveran)

Les annonces d’Olivier Veran sont souvent attendues de pied voir d’oreille ferme. Peut-être même davantage que celles du président de la République. Et pour cause. Après concertation avec les experts ou bien avec ses conseillers, Emmanuel Macron trace les grandes lignes. Quant au ministre de la Santé, il est sur le terrain et analyse les données sanitaires presque tous les jours. Contrairement aux premières heures de mai, il tire la sonnette d’alarme. Selon ses prévisions, à cause de ce maudit variant Delta, la France devrait atteindre un “pic épidémique d’ici la fin de cet été.” Si Objeko résume les choses, cela peut correspondre à la rentrée des classes. Ce qu’il redoute, c’est que le scénario se répète. Il déplore que cette énième souche de la covid-19 pourrait “fortement impacter le système hospitalier si rien n’était fait d’ici là” ! Oh non, pas ça encore … Pour tous ceux qui ont un proche malade, c’est vraiment une annonce qui fait l’effet d’une b*mbe à retardement.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Olivier Véran (@olivierveran)

Cet avertissement, on l’a déjà entendu quelque part et à de nombreuses reprises. À chaque fois, un confinement est mis sur la table afin d’éviter la surcharge des hôpitaux. Pourtant, les spécialistes étaient plusieurs à croire que le retour du soleil allait diminuer la diffusion de la Covid-19. Comme le rappelle Olivier Veran, le virus “ne prend pas de vacances d’été“. Interrogé par l’opposition à l’Assemblée nationale, il va nous son pronostic à l’horizon de la fin de nos congés. Grâce à la multiplication des centres et des campagnes de vaccination, avons-nous “pris de l’avance sur le scénario du pire” ? La réponse, Objeko vous la donne tout de suite !

Un confinement à l’étude pour septembre ?

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Olivier Véran (@olivierveran)

C’est oui ! Enfin, tout dépend de notre comportement. Ce qui est évident, c’est que le successeur d’Agnès Buzin vient de préciser au Sénat que la France “ne peut pas se permettre un nouveau reconfinement” ! Il est donc plus que jamais conscient des choses. D’un point de vue économique ou bien psychologique, nous ne sommes absolument pas dans de bonnes dispositions pour envisager une telle catastrophe. Le télétravail a usé le moral des uns. Le chômage partiel ou la stratégie du quoiqu’il en coûte a vidé les caisses de l’État. Même Bruno Le Maire hésite fortement à intervenir publiquement tant la situation est complexe. Et les Français ne veulent pas entendre parler de restrictions pendant les vacances d’été. Qui va avoir le dernier mot ? Le mystère reste entier !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Olivier Véran (@olivierveran)

Jean Castex l’a rappelé hier sur TF1. Il aimerait que les Français comprennent bien que la vaccination est la seule porte de sortie. Et ce n’est pas des allusions à des temps obscurs de l’Histoire ou des thèses complotistes qui pourront réconcilier les Français. Les vacances d’été sont là et le passeport sanitaire est certes l’invité surprise dans nos valises. S’il est complet, ce précieux laissez-passer nous aide à franchir les barrières des restaurants, cinémas, théâtres. En résumé de reprendre ses loisirs sans craindre une forte contamination. Après les soignants, qui sera le second c*rps de métier forcé à avoir ses deux doses complètes ? Suite au prochain numéro d’Objeko. En attendant, faites attention à vous !


Deborah Attias

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.