Vacances d’été: Tout ce qu’il faut savoir (pass sanitaire, tests…) pour voyager au mois d’août

La pandémie reprend de façon significative ces dernières semaines. De fait, les vacances d’été vont devoir s’adapter à la quatrième vague. Le pass sanitaire s’applique en France mais aussi pour les voyageurs, partout en Europe.

Vacances d'été : tout ce qu'il faut savoir (pass sanitaire, tests...) pour voyager au mois d'août
© Pixabay

Les vacances d’été n’ont finalement pas échappé à la pandémie. La France avait bon espoir de ne pas se soucier du virus pendant l’été. Objeko vous rappelle même que certains spécialistes se disaient pessimistes en imaginant qu’une nouvelle vague intervienne à la rentrée. Finalement, c’est à la fin du mois de juillet qu’elle est arrivée.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Gouvernement (@gouvernementfr)

Les cas de contamination se multiplient à grande vitesse. Rapidement, le gouvernement décider de passer à la vitesse supérieure. Le tout pour tenter de limiter la propagation du virus sans avoir à confiner les Français pendant les vacances d’été. Car le variant Delta est particulièrement contagieux. Les hôpitaux pourraient se retrouver aussi vite débordés que lors de la première vague. Or, celle-ci avait nécessité plusieurs confinements. Et le gouvernement souhaite éviter à tout prix de remettre en place ce système qui pesait tant sur le moral des Français.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Emmanuel Macron (@emmanuelmacron)

Le pass sanitaire fait alors son entrée. Et aussi décrié soit-il, il a pour objectif d’inciter le maximum de personnes à se faire vacciner. Car la vaccination est la seule solution disponible actuellement atteindre l’immunité collective. Pour enrayer la pandémie sans voir les hôpitaux craquer sous le poids des patients. Ce qui est loin d’être un détail, Objeko vous l’accorde. Ainsi, pour voyager pendant les vacances d’été alors que la quatrième vague s’installe, il convient de respecter des règles strictes. Le pass sanitaire s’applique dans la totalité des vingt-sept pays de l’Union Européenne. Mais certains pays se montrent encore plus prudents que d’autres et exigent des documents supplémentaires comme le précise le journal La Dépêche.

Les vacances d’été se déroulent sous surveillance rapprochée

Les Français ont encore tout le mois d’août pour profiter des vacances d’été. Certains resteront en France et trouveront une place au bord de la mer ou iront à la fraîche dans les montagnes. Mais quelques soient leurs destinations, le pass sanitaire les accompagne. En effet, il n’est même pas nécessaire d’être en vacances pour justifier de son pass sanitaire. Prochainement, les restaurants, les cinémas, les lieux où plus de 50 personnes se réunissent devront mettre en place le système du pass sanitaire.

Pour justifier d’un pass valable, il faut pouvoir prouver avoir été vacciné. Et lorsque le vaccin choisi réclame deux doses, il faut donc avoir fait les deux. Un pass sanitaire valable c’est aussi un test PCR négatif qui date de moins de 72 heures ou un test antigénique qui date de moins de 48 heures. Enfin, il est également possible de présenter un papier indiquant que vous avez été contaminé par la Covid-19. Si ce papier a plus de 11 jours et moins de 6 mois, vous être dans le cadre d’un pass sanitaire valable. Ces règles s’appliquent donc en France mais aussi dans toute l’Europe.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Gouvernement (@gouvernementfr)

Cependant, comme vous le disait Objeko, d’un pays européen à l’autre les règles pour lutter contre la propagation du virus peuvent se durcir. Il y a par exemple des pays qui ajoutent une période d’isolement obligatoire, malgré un pass sanitaire valable, aux nouvelles entrées sur son territoire.

Voyager au mois d’août malgré la pandémie

Même ces pays qui font partie de l’Union Européenne, durcissent les règles. Le pass sanitaire n’est pas suffisant pour entrer sur leurs territoires librement. Le Portugal, l’Espagne, l’Italie, la Grèce sont donc listés dans cet article de La Dépêche car ils ont des demandes plus précises qui s’ajoutent au passe sanitaire valable.

  • En Grèce, il vous sera demandé un formulaire de localisation et des tests aléatoires peuvent être réalisés.
  • Pour l’Italie, le formulaire de localisation encore. Et pour se rendre dans la région des Pouilles il faudra s’enregistrer sur un site spécial. Enfin, pour éviter les tests, il faut avoir moins de 6 ans (et non moins de 12 ans comme dans les autres pays d’Europe).
  • Pour entrer en Espagne, vous devrez aussi remplir un formulaire de localisation. Ce formulaire détermine si vous venez d’une zone à risque ou non.
  • Le Portugal : un délais sera nécessaire à l’arrivée en avion des voyageurs. Un formulaire précis à compléter sur place vous attend et votre température sera prise également.

Pour tous les retours en France, il faudra pouvoir présenter un test PCR ou antigénique négatif de moins de 24 heures, pour toutes les personnes qui ne sont pas vaccinées. De plus, Objeko vous précise que toutes ces informations évoluent rapidement. Avant de partir, renseignez-vous directement auprès des organismes officiels dédiés.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Gouvernement (@gouvernementfr)


Julie Bourdin

Julie Bourdin - Rédactrice web passionnée par la culture et par l’actualité. Je me fais un devoir de tenir mes lecteurs informés sur les dernières news.