Vacances scolaires: Le couvre-feu décalé ? Les Français serait abattus, si t-elle était le cas…

Vacances scolaires en février : les premières zones en profitent déjà. Sur trois semaines les départements étalent les congés mais l’ombre de la hausse des contaminations plane.

Vacances scolaires: Décaler à 16h les couvre-feu? Les Français abattus!
© LUDOVIC MARIN / Pool via REUTERS et capture YouTube

Vacances scolaires: Aussi, une rumeur persiste et prend de l’ampleur : celle d’un couvre-feu décalé à 16h au lieu de 18h. Les Français sont dans l’attente et l’incertitude. Il est clair qu’un couvre-feu plus étendu ne risque de pas de les réjouir. Objeko vous explique tout !

Une rumeur qui fait couler beaucoup d’encre

Depuis toujours, les enfants de France et de Navarre ne prennent pas leurs congés en même temps. Donc, les parents tentent tant bien que mal que de s’adapter au calendrier des vacances scolaires. Or, depuis un an jour pour jour, on se demande comment se fera la reprise. Du reste, le conseil Scientifique préconise de prendre le problème à l’envers. Pourquoi ne pas mettre tout le monde sur un pied d’égalité ? Ou bien de les prolonger pour que le mois de mars soit moins dangereux que celui vécu l’an passé ? Toutes les hypothèses sont dans les tuyaux. Reste à savoir celle qui va se démarquer le plus.

Liberté ou responsabilité ?

Il faut dire que la probabilité d’un troisième confinement semble nous attendre au tournant. Objeko ne sait pas plus qui croire. Est-ce que le président Macron a raison de faire confiance aux Français quand il les implore de respecter les protocoles sanitaires ? Est-ce que les restaurants vont réussir à s’en sortir avec cette avalanche de nouvelles mesures restrictives ? A l’heure actuelle, rien n’est joué d’avance pour l’organisation des vacances scolaires. Au sommet de l’Etat, on marche sur des œufs tout en nous expliquant que le vaccin devrait aider à sauver les hopitaux. Tout le monde souhaite connaître la suite des annonces, surtout en ce qui concerne le fait de savoir où et quand partir se détendre loin de cette routine mentale oppressante et épuisante.

Les vacances scolaires offrent une triste perspective

Les vacances scolaires exposent davantage la France au risque de la hausse des contaminations. Les déplacements entre régions seront plus larges et plus fréquents. Ajoutez à cela l’arrivée des variants de la maladie sur le territoire et vous obtiendrez un contexte des plus angoissants. En effet, ce sont 1/4 des cas de Covid-19 qui sont reconnus comme étant des variants dits britanniques. Le variant brésilien et africain n’a pas encore été largement recensé dans le pays. une question de temps ?

Pour palier à l’éventuelle hausse des cas de contamination, et éviter un troisième confinement, le gouvernement français étudie toutes les options. Passer le couvre-feu à 16h au lieu des 18h actuelles est une des options à l’étude. Et le timing idéal pour appliquer cette possible mesure serait en effet parfaite pour les vacances scolaires de février. Cela limiterait les déplacements entre les régions. Car de nombreux français renonceraient de fait à partir en vacances. De plus, la logistique serait en générale plus simple étant donné que de nombreuses familles s’adaptent déjà aux horaires de leurs enfants.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Olivier Véran (@olivierveran)

Un couvre-feu plu tôt pourrait prochainement se mettre en place

Faut-il craindre l’application de cette mesure ? Une chose est certaine, la rumeur de son application prochaine prend de l’ampleur sur la Toile. Les internautes sont persuadés que c’est la solution la plus probable. En effet, un troisième confinement aurait de graves effets sur l’économie française. Le gouvernement fait en sorte de garder cette option sur le tapis tout en la repoussant le plus longtemps possible. Les ministres déclarent que chaque jour où un nouveau confinement n’est pas décrété est une victoire.

Les vacances scolaires de février n’ont déjà pas la même saveur que celle des années avant la pandémie. Car les français tentent de vivre le plus normalement possible mais tout en se préparant au pire des scénarios. Certes, un nouveau reconfinement serait le plus terrible pour eux. Mais faire passer le couvre-feu de 18h à 16h ne risque pas de les réjouir pour autant. Objeko a bien conscience que la lecture de cet article ne doit pas mettre du baume au cœur de ses lecteurs. Il faut pourtant bien avertir les français que les vacances scolaires de février sont sur la sellette.

La rédaction vous tiendra évidement informés des évolutions des discussions du gouvernement et des éventuelles nouvelles mesures. Restons optimistes sur une chose : celle de savoir que nous sommes doués pour nous adapter et que nous saurons rester solidaires dans la suite des événements. Prendre soin de soi et de ses proches est devenu le mot d’ordre, une habitude que nous ne perdrons pas de si tôt.


Avatar

Julie Bourdin

Julie Bourdin - Rédactrice web passionnée par la culture et par l’actualité. Je me fais un devoir de tenir mes lecteurs informés sur les dernières news.