Vacances scolaires de Février: Pourquoi cette période est cruciale pour la Covid-19?

Apparemment, la période des vacances scolaires sera essentielle pour plusieurs décisions très attendues. En effet, le gouvernement scrute avec beaucoup d’attention, les vacances de février.

Vacances scolaires de Février: Pourquoi cette période est cruciale pour la Covid-19?
© France 3

Vacances scolaires de Février: En raison, des chiffres en constante fluctuation, Jean Castex et ses ministres sont ainsi très attentifs à cette période. Dès lors, ils pourraient prendre un grand nombre de décisions, fermes et définitives selon les résultats. Objeko vous explique pourquoi les vacances scolaires de février pourraient tout changer.

Vacances scolaires : un test pour la covid-19 

Le temps des analyses

Durant ces vacances de février, le gouvernement de Jean Castex a décidé de porter toute son attention sur les résultats. En effet, il souhaite durant cette période pouvoir tirer un bilan positif ou négatif de l’évolution de la maladie. Car de grandes questions restent en suspens. Ainsi, l’évocation d’un reconfinement est toujours à l’ordre du jour. En cette période de vacances, le comportement des Français sera donc analysé en profondeur. Et surtout, les conséquences de l’évolution de la pandémie seront soumises à toutes les statistiques. 

Alors, cette période des vacances de février va-t-elle se révéler primordiale, voire essentielle pour les prochaines décisions gouvernementales ? Visiblement, ce temps consacré à la détente pourra effectivement influencer un grand nombre de mesures. Mais alors, que pourrait mettre en place le gouvernement de Jean Castex suite aux résultats obtenus ? Objeko analyse toutes les options.

Une analyse des chiffres en détail

Chaque jour, les spécialistes de la question étudient les chiffres en profondeur. Ainsi, le taux de contamination est scruté dans les moindres détails. De nombreux facteurs rentrent également en ligne de compte. Ainsi, les décideurs politiques peuvent se faire une vision globale de la situation française. La semaine dernière près de 100 000 personnes se révélaient encore positive à la covid-19. Alors que la semaine précédente, 135 000 individus présentaient le même diagnostic. Donc, la tendance semble à la baisse. Suite à cette constatation, Emmanuel Macron et ses ministres pourraient donc prendre des décisions en ce sens. Cependant, il reste un grand nombre d’interrogations. Dès lors, la prochaine période des vacances scolaires va se révéler décisive. Ainsi, les décideurs politiques accompagnés des spécialistes médicaux vont analyser tous les chiffres dans les moindres détails. Tout le monde espère donc une stabilisation des contagions et surtout un recul significatif de la maladie.

Mais malgré ces nouvelles plutôt rassurantes, certains se montrent plus inquiets. Ainsi, le directeur médical de crise de l’Assistance Publique des Hôpitaux de Paris reste très prudent. Il envisage même de revenir à une méthode déjà utilisée à deux reprises. Car selon lui, il ne faut plus avoir peur d’un confinement total ” à condition qu’il soit de courte durée “. Selon de nombreux experts, une réouverture totale pourrait en effet engendrer de graves conséquences. Dès lors, certains spécialistes s’interrogent et redoutent les vacances de février. Les vacances scolaires pourraient être effectivement l’occasion de répandre le virus sans aucun contrôle. En tout cas, les avis divergent sur le sujet. Et comme depuis plus d’un an, tout le monde semble avoir beaucoup de mal à se mettre d’accord. Reste à savoir, comment les équipes gouvernementales vont prendre finalement leur décision et surtout comment ces nouvelles mesures vont être acceptées par la population ?


Avatar

Valerie Hommez

Rédactrice web, j'ai à coeur d'informer mes lecteurs sur toutes les thématiques qui font l'actualité ! Des news people aux informations politiques, je vous tiens au courant de tout ce qu'il se passe dans le monde au jour le jour.