Vacances scolaires de février : voici ce qui est autorisé ou non…

Les vacances de février débutent ce vendredi soir pour la dernière partie des Français. La rédaction de Objeko fait le point sur ce qu’il est possible de faire ou pas pendant ces congés hivernaux.

Vacances scolaires de Février: Pourquoi cette période est cruciale pour la Covid-19?
© France 3

Pour la zone B, les vacances scolaires de février débutent ce vendredi soir pour deux semaines. Si ces dernières semaines, un reconfinement, voire une prolongation de ces congés pour les écoliers, était évoqué, ce ne sera pas le cas. Peu avant le début des vacances pour la première zone, Jean Castex avait fait un point sur la situation épidémique en France et avait fait des annonces sur ce que nous avons le droit de faire et pas. C’est pourquoi, nous à la rédaction de Objeko, on a décidé de faire un article et de vous dire ce dont vous avez le droit ou non pendant cette période de congés. Explications.

Vacances scolaires: Déplacements autorisés

Si vous souhaitez partir en vacances scolaires en France, sachez que les déplacements sont autorisés partout sur le territoire. Vous allez pouvoir vous rendre à la Mer, à la Montagne, à la campagne : “Nous avons choisi de ne pas limiter les déplacements entre régions, mais nous devons éviter tout relâchement des gestes barrières, comme vous l’avez fait à l’occasion des fêtes de fin d’année” a déclaré le Premier ministre. Reste la particularité de la ville de Nice (Alpes-Maritimes) où le maire Christian Estrosi a interdit les locations saisonnières. Il est également possible de se rendre sur les territoires d’Outre-mer avec un test virologique “RT-PCR COVID“, datant de moins de trois jours. D’ailleurs, un isolement de sept jours est imposé à l’arrivée.

Idem pour la situation entre les pays de l’Union Européenne. Vous pouvez vous déplacer, mais vous devrez à votre retour présenter un test PCR négatif de moins de 72 heures. Certains pays l’exigent également pour entrer sur leur territoire. La situation est totalement différente si vous souhaitez partir à l’étranger. En effet, si vous souhaitez partir ailleurs que dans la Zone Européenne, il va être compliqué de le faire. Depuis le 31 janvier dernier, les déplacements hors UE sont totalement interdits. Seule exception, si vous possédez un motif impérieux, c’est à dire professionnel ou familial urgent (décès d’un proche, urgence médicale, garde d’enfant…). Et sur ce point là, il y a un renforcement des mesures de contrôles dans les aéroports. Il faudra alors éviter de vouloir frauder, vous risquez d’y perdre des plumes.

Couvre-feu à 18 heures

Si pour le moment, le gouvernement n’a pas décidé d’un confinement, le couvre-feu généralisé depuis le 16 janvier reste en vigueur. Ainsi, vous allez devoir être à votre domicile ou à l’endroit de vos vacances, à 18 heures : “Il faut savoir respecter le fait qu’à 18 heures c’est aux Français de s’organiser, il faut être arrivé à son lieu de destination” a notamment déclaré le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin.

Vacances scolaires: Pas de ski, de cinéma ou de restaurants

Si d’habitude, vacances scolaires d’hiver rime avec ski, sachez que les remontées mécaniques ne seront pas ouvertes. Il sera possible de se rendre dans une station de ski, mais pas pour faire du ski alpin. Vous pouvez alors faire d’autres activités comme les raquettes ou encore le ski de fond. Impossible également de boire un café, un thé ou encore du vin chaud pour se réchauffer. Même chose pour le restaurant du soir. Comme vous le savez sûrement, sur l’ensemble du territoire national, les bars et restaurants restent fermés, sans date de réouverture annoncée. Idem pour les lieux culturels, type théâtre ou cinéma. Il va falloir alors trouver autre chose pour s’amuser. Mais ça, ça ne devrait pas être trop compliqué.

Si un confinement est décidé, vous pourrez regagner votre domicile

C’est une question assez fréquente à chaque fois que la France est sous tension pendant les vacances. En cas de reconfinement, pourrons-nous regagner notre domicile ? Et bien la réponse est oui : “Les gens pourront regagner leur domicile”, a notamment dit le Premier ministre. Si vous vous souvenez bien, c’est d’ailleurs ce qu’il s’est passé lors des deux précédents confinements (le dernier étant tombé pour quelques personnes pendant les vacances scolaires de la Toussaint). A chaque fois, une période de tolérance avait été décrétée, et ce sera encore le cas.

Comme vous le comprenez donc, vous pouvez vous rendre en vacances pour vous ressourcer. Mais il va falloir innover, être prudent selon les règles en vigueur. Les gestes barrières, le masque doivent toujours être en tête. Pour autant, la rédaction de Objeko vous demande de vous amuser, d’oublier un peu les tracas du quotidien. Nous vous souhaitons donc à toutes et à tous, de bonnes vacances scolaires.


Mieger Tristan

Mieger Tristan

Passionné depuis tout petit par l'écriture et la musique (même la plus obscure) et de nature très curieuse, je m'intéresse à tous les sujets ! J'aime également les nouvelles technologies et le développement web qui ont été une révélation pour moi.