Vacances scolaires supprimées ? La France se prépare t-elle à de nouvelles grosses restrictions?

De nouvelles restrictions sanitaires pourraient rentrer en jeu dès demain. Le gouvernement se prépare-t-il à annuler les vacances ? Limiter les déplacements entre régions pourraient être le nouvel objectif avant d’envisager un reconfinement général.

Vacances scolaires supprimées? La France se prépare t-elle à de nouvelles restrictions?
© AP

Les vacances sont-elles vraiment sur le point de se voir annulées ? Le doute plane toujours mais les craintes pourraient s’avérer légitimes. En effet, l’état de la pandémie en France alarme de plus en plus les spécialistes de la santé. Cependant, le gouvernement a fait savoir qu’il compte bien tout faire pour éviter le plus longtemps possible un troisième confinement. D’après les rumeurs qui courent les couloirs de l’Elysée, demain peut être le jour d’une annonce « coup de poing ». Celle de supprimer les vacances scolaires et d’appeler les Français à regagner leurs domiciles.

Les vacances scolaires pourraient être concrètement supprimées ?

La tension continue de grimper pour les Français. Impossible en effet de se contenter de rester optimistes malgré la volonté du gouvernement de ne pas reconfiner. Bien que cette option reste évidemment toujours sur la table, elle est celle du dernier recours pour Emmanuel Macron ainsi que pour Jean Castex et ses ministres. Votre magazine Objeko insiste sur le fait qu’il s’agisse bien de bruits de couloirs qui veulent que demain soit le jour où les vacances scolaires seront supprimées. Bien que les rumeurs de ce genre soient de plus en plus visibles sur la Toile et que la situation sanitaire du pays pourrait corroborer cette hypothèse, rien d’officiel n’a encore été mis en place. La rédaction ne saurait trop insister sur ce point ! Néanmoins comment passer à côté d’une telle bribe d’information sans en faire part à nos lecteurs ?

Des rumeurs de plus en plus présentes

En effet, ce sont les mêmes types de rumeurs qui annonçaient un couvre-feu généralisé à 18h pour toute la France. Et cette mesure s’est avérée concrète par la suite. En revanche, une autre rumeur est avancée également. Elle fait quant à elle état d’un couvre-feu généralisé au pays mais avancée à 16h. Et cette dernière n’a pas encore été mise en place. Ce qui reste fiable concernant la création sanitaire, c’est malheureusement qu’elle empire. Les hôpitaux espèrent ne pas se retrouver dans la même situation terrible qu’ils connaissaient au mois de mars de l’année dernière. Les lits de réanimations sont presque tous occupés. De plus, les variants se répandent à grande vitesse sur le territoire. Olivier Véran, le ministre de la Santé, s’est rendu en personne « au chevet » de la Moselle à ce sujet.

L’objectif restait pourtant, le 12 février dernier, de renforcer la vaccination. Mais les variants Brésiliens et Sud-Africains ne cessent d’augmenter. Tandis que le variant Britannique du virus représente déjà un quart des cas contaminés sur le territoire.

Les vacances scolaires compliquent la logistique du gouvernement pour maintenir la courbe des cas de contamination

Les vacances scolaires arrivent donc à point nommé pour permettre aux variants de se répandre d’autant plus rapidement. À cause des départs en vacances scolaires, nous servons de véhicules aux virus et empirent malgré nous l’ampleur de la crise sanitaire. Renforcer la vigilance des forces de l’ordre est alors au programme. Mais cela sera-t-il suffisant ? Gérald Darmanin, le ministre de l’intérieur s’est exprimé à mainte reprise sur ce thème.

Emmanuel Macron, le Président de la République, partageait un tweet afin de mettre en garde les Français qui partaient en vacances scolaires. Car le virus ne prend pas de vacances comme il le répète souvent. Chaque geste compte et un relâchement pourrait être brutal sur l’orientation des mesures de restrictions.

Une issue douloureuse en perspective

C’est donc dans cette tension générale que la criante de la suppression des vacances prend de l’ampleur. Dès demain, de nouvelles annonces pourraient donc tomber et remettre en question les projets des Français pour les vacances de février. Car si le couvre-feu compliquent les choses pour les départs en vacances, certains sont prêts à braver les règles. Cela pourrait donc précipiter le renforcement des mesures du gouvernement en ce sens. La suppression des vacances sera-t-elle acceptable pour les Français ? Aura-t-on vraiment le choix ? Un reconfinement sera-t-il encore repoussé si les vacances sautent ?


Julie Bourdin

Julie Bourdin - Rédactrice web passionnée par la culture et par l’actualité. Je me fais un devoir de tenir mes lecteurs informés sur les dernières news.