Vacances : vous partez en Espagne ? L’annonce vient de tomber !

L’Espagne est un pays qui compte de nombreux trésors et lorsqu’ il s’agit d’y prévoir des vacances, on a l’embarras du choix. Les agences de voyages online permettent de bénéficier de tarifs très intéressants pour de multiples destinations dans la péninsule ibérique : c’est le moment parfait pour faire votre réservation et de profiter de prix cassés ! Mais les autorités locales veulent lutter contre le comportement déplacé de certains touristes. Objeko vous donne tous les détails à ce sujet.

© Capture facebook

L’attrait de l’étranger est l’une des tendances de cette nouvelle saison touristique. Et les destinations du sud de l’Europe ont vraiment la cote.

L’Espagne, une destination très prisée

C’est le cas de l’Espagne, qui « a quasiment retrouvé son niveau », explique Corinne Jolly, responsable de PAP.fr. La Costa Brava (côte catalane) et la Costa Blanca (dans la province d’Alicante) sont prisées.

 

Ces deux régions offrent des prix plus accessibles que la Côte d’Azur sur les maisons de vacances. Mais, une annonce vient de tomber et elle risque de ne pas plaire aux touristes. Il y a quelques mois, la ville de Barcelone indiquait la mise en place d’une loi interdisant aux touristes de fumer sur les plages de la ville catalane. Une amende est prévue en cas d’infraction.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Lily 🌴 (@lilichobit)

Une interdiction très étonnante !

Aujourd’hui, on apprend que c’est la ville de Vigo qui s’attaque aux attitudes déplacées des amateurs de soleil en venant de mettre en place une interdiction jusqu’ici inimaginable. En leur interdisant d’uriner dans la mer. Et oui, si vous allez dans la localité située à l’extrême nord-ouest de l’Espagne, faire ses besoins dans l’Océan Atlantique pourrait entrainer une amende de 750 euros.

 

C’est le même chose pour les individus qui veulent se soulager sur la plage, mais on part du principe qu’elles sont moins nombreuses…De plus, les autorités communales ont aussi choisi d’interdire l’utilisation de savon ou de produits chimiques dans la mer. Il ne fait pas non plus laisser vos déchets sur la plage ou dans l’eau et n’imaginez pas faire un barbecue sur le sable. Les autorités veulent lutter contre les comportements de certains touristes. Tout cela est donc maintenant interdit. Les habitants de ces villes doivent se réjouir de ces mesures.

Vacances : le tourisme, un secteur dynamique pour l’été 2022

Avec une période marquée par de multiples confinements, les Français et les Françaises souhaitent avant tout de l’évasion. On observe un rebond des voyages internationaux avec 40% des Français (+12 points par rapport à 2021) qui comptent partir à l’étranger. Leurs destinations favorites cet été seront l’Espagne (15%), l’Italie (8%), et le Portugal (5%). Concernant la France, elle reste une destination attractive pour les vacanciers étrangers. La mer est la destination privilégiée (61%) par les Français qui ont l’intention de voyager cet été. Dans une moindre mesure, ils veulent partir à la campagne (27%), destination plus citée par les seniors (36%), ou à la montagne (20%).

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Fred Capitaine (@lesbaladesdefred)

 

Dans le monde entier, on constate une massification du tourisme. Des millions de personnes souhaitent visiter d’autres territoires. Le tourisme appartient au secteur tertiaire et il fait vivre des millions de personnes dans le monde. Cela génère de nombreux revenus mais aussi des emplois par millions : dans la restauration, l’hôtellerie…Les territoires les plus touristiques sont parfois saturés, débordés. C’est le cas, par exemple, à Venise, qui s’est vidé de sa population. Les prix de l’immobilier atteignent des sommets et les vénitiens ne parviennent plus à se loger. Autre problème, les gros paquebots de croisière qui passent à quelques mètres de la place Saint Marc. De nombreux habitants de Venise ne supportent plus cette situation.

Autre exemple, en Thaïlande, certaines îles comme celle de Koh Phi Phi ont subi l’assaut des touristes. Les fonds marins ont été détruits et les autorités ont décidé de fermer le site quelques mois et d’imposer une limite maximale pour l’accès aux touristes. D’autant que dans le monde la quantité de plastique qui flotte dans l’eau, dans les mers et océans n’a jamais été aussi importante. Dans les semaines et mois à venir, Objeko ne manquera pas de vous parler des bons plans pour les vacances.