(Vidéo) Ils trouvent un chiot pleurant dans le jardin, il ne s’agit pas d’un chien, c’est une espèce en voie de disparition

Des habitants de Wandiligong, en Australie, ont entendu un chiot pleurer dans leur jardin.

© Capture Instagram

chiot: Parfois, la vie nous réserve de belles surprises. C’est le cas de cette famille en Australie. Celle-ci a fait une découverte incroyable dans son jardin. Ne vous inquiétez pas, la rédaction d’Objeko, va tout vous dire sur le sujet. Vous êtes prêts ?

Un chiot tombé du ciel

C’est une histoire assez surréaliste que nous allons vous raconter. En effet, des habitants de Wandiligong, dans l’Etat de Victoria, en Australie, ont entendu un chiot pleurer dans leur jardin. Mais en le découvrant, personne ne savait comment il était entré sur leur propriété. Au départ, la petite famille pensait qu’il s’agissait d’un chien abandonné. Mais finalement, ce n’était pas le cas. En effet, en allant chez le vétérinaire, le médecin a découvert que le petit chien avait une blessure. Une blessure qui ressemblait fortement aux griffes d’un oiseau.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Wandi Dingo (@wandi_dingo)

En d’autres termes, c’est un oiseau qui aurait déposé le chiot dans le jardin de la famille. Une histoire complètement folle. Mais ça ne s’arrête pas là. En effet, l’hôpital a entrepris des tests ADN sur Wandi pour déterminer sa race. Finalement, le vétérinaire a déclaré qu’il s’agissait d’un dingo alpin de race pure. Ce type d’espèce est actuellement en danger d’extinction en raison de la réduction de son habitat et du croisement de cet animal avec des chiens domestiques.

La nouvelle maison de Wandi

L’Australian Dingo Foundation n’a pas hésité à recueillir Wandi. L’un des principaux objectifs de ce refuge, est de préserver et de conserver le patrimoine génétique du dingo. Pour le moins qu’on puisse dire, c’est que le petit chiot s’intègre parfaitement avec les autres. En effet, ce dernier joue maintenant avec un autre chiot de sa race: »Wandi a un petit camarade de jeu du même âge car il est né au moment parfaitement propice pour les dingos en hiver » a notamment déclaré le président de la fondation.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Wandi Dingo (@wandi_dingo)

Alors que cette race est assez sauvage, Wandi est très heureux dans la fondation. D’ailleurs, selon les membres, le petit chiot aime les gens qui prennent soin de lui : »Nous sommes vraiment ravis de l’avoir – non seulement pour observer la façon dont il se développe, mais aussi comment il se comporte juste à côté des dingos qui sont élevés ici« . Pour montrer qu’il est bien là-bas, ils tiennent un registre de son développement. Ils n’hésitent pas non plus, à le faire gambader dans son espace naturel.

Une race en voie de disparition

Il existe trois types de dingo en Australie. Les dingos tropicaux des régions de Kimberley et de Pilbara, les dingos de l’intérieur des terres qui vivent dans les déserts et les parties centrales du pays et donc le type de Wandi étant le dingo alpin. C’est cette race qui préoccupe le plus les protecteurs. En effet, elle est en grande difficulté. Ce type, partage malheureusement les zones de la côte est … où vit 80% de la population australienne. Comme il ressemble à un chien normal, il est adopté comme tel là-bas et se mélange avec les autres races. La fondation est déterminée à faire en sorte que cette race ne soit pas en voie de disparition. On leur souhaite d’y arriver.