Vincent (Koh-Lanta) brise le silence sur le traumatisme de sa vie, ses terribles confessions !

Derrière le beau sourire de Vincent se cache un terrible en secret. En effet, le candidat de Koh-Lanta n'arrive pas à se remettre de ce drame. Que va-t-il révéler à son ami Jeremstar ? Les fans s'attendent au pire ... mais c'est encore plus grave de tout ce qu'ils avaient imaginé ! On fait le point !

© TF1

Grâce à Koh-Lanta, Vincent prend confiance en lui. Et ce n’était pas gagné d’avance. Depuis des années, une douleur le ronge de l’intérieur.

Vincent, encore marqué par son passé

Chaque année, un candidat arrive à tirer son épingle du jeu dans Koh-Lanta. Que ce soit pour ses performances sportives ou bien son comportement stratégie, les téléspectateurs retiennent absolument tous les détails. C’est pour toutes ses raisons qu’elle est devenue une émission mythique depuis vingt ans. Elle réunit tous les ingrédients qui font grimper l’audimat. Mais où vont-ils chercher des personnalités aussi ambivalentes ? Face au succès du programme de Denis Brogniart, vous êtes nombreux à postuler. Or, le tri s’effectue de manière drastique. Quand Vincent a essayé, il ne s’attendait vraiment pas à recevoir autant d’amour des fans. Ces derniers avaient tellement fondé d’espoir en lui que sitôt son départ annoncé, un appel au boycott de la saison s’était emparé des réseaux sociaux ! Une première ! Mais alors, qui est-il vraiment ?

Plus qu’une révélation !

Rien ne laissait présager qu’il ferait un long parcours dans Koh-Lanta. Comme vous pouvez le (re)voir dans son portrait d’origine, Vincent est plus féru que de chiffres que de sport. Cependant, quand il arrive à prendre ses marques, il est capable de faire des étincelles. Et cela, même s’il doit se mettre à dos la machiavélique Shanice. Bien qu’étant à l’origine de son départ, le jeune homme la défend bec et ongle sur la Toile. Le harcèlement, il ne le souhaite pas à son pire ennemi. Et pour cause, il en a été largement victime dans son enfance.

Vincent, c’est aussi un florilège de répliques devenues collector. Objeko pense notamment à son magnifique « I don’t want this ! »autrement dit « pas de ça pour moi ! » À l’instar du « Non mais allo quoi » de Nabilla, sa communauté n’hésite pas à s’en servir dans des publications. Force est de constater que cela fait toujours autant briller leurs yeux !

Des traumatismes encore vivaces

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par JEREMSTAR (@jeremstar)

Depuis la fin du tournage, Vincent et Jeremstar sont inséparables. À tel point que des mauvais esprits leur prêtent une liaison. Heureusement, ils s’en rendent compte avant que la rumeur ne gagne trop de terrain et tiennent à nier les faits. Après avoir rigolé ensemble, le moment d’aborder un sujet difficile arrive. Partenaire d’une plateforme virtuelle spécifique au harcèlement, le Youtubeur va interroger l’ex-Jaune de Koh-Lanta. Ce qu’il s’apprête à confier, personne ne s’y attendait.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par JEREMSTAR (@jeremstar)

Dès ses premiers pas à l’école, on lui a tout de suite fait compris qu’il n’était pas comme les autres. Les arguments ses petits camarades étaient durs à encaisser. « J‘étais toujours mis à part parce que je suis assez maniéré » cela lui crée des croyances insupportables. Loin de s’arrêter en si mauvais chemin, ses détracteurs s’en donnaient à cœur joie pour le démolir. « Insultes et moqueries » font partie de son lot quotidien. Au fur et à mesure s’installe un horrible malaise en lui. Devenu la « risée du lycée« , il a honte de l’image qu’il renvoie aux autres.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Vincent 👑 (@vincentkohlanta)

Dès la fin des vacances, Vincent commençait à avoir »la boule au ventre. » Là encore, sa réputation lui colle à la peau sans qu’il puisse faire quoique ce soit pour s’en dépêtre. Pourtant, une fois à la maison, il n’en parle jamais à ses parents. Ces derniers sentaient bien qu’il y a un malaise, mais n’arrivent pas à l’identifier. Son tee-shirt est couvert d’encre ? Il rentre avec des coups sur le visage ou sur le c*rps ? Ce n’est rien. En somme, il possédait toujours « des excuses bidon, mais que personne ne comprenait. » Au lieu de briser le silence comme il le fait aujourd’hui, Vincent n’a pas d’autre choix. Il continue de subir et de prendre son mal en patience.

L’heure de la revanche a sonné !

Dans son emploi du temps, il y a un cours qu’il redoutait particulièrement. Celui de sport. En effet, dès son entrée dans les vestiaires, c’était l’horreur. Vincent est sous le joug incessant « des moqueries parce que j’étais jugé comme le moins viril donc le plus faible »

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Vincent 👑 (@vincentkohlanta)

En fait, quand il prend un peu de recul, Vincent estime que Koh-Lanta a été une thérapie. Pour la première fois, personne ne l’a jugé sur des bruits de couleur. Des larmes dans les yeux, nostalgie, il confie à son ami Jeremstar bouleversé « C’était finalement la première fois où je me suis senti bien dans un groupe, où je me suis senti accepté. J’étais quand même intégré dans mon équipe, que ça se passait très bien et c’était quand même une vraie victoire. » Objeko vous propose de revoir l’interview en intégralité dans vidéo ci-dessus. Plus que jamais, même éliminé, Vincent est la révélation de cette saison ! Nous lui souhaitons tout l’apaisement du monde et de continuer de réaliser ses rêves !