« Virés par énarque… » : Laurent Kérusoré (Plus belle la vie) dézingue France Télévisions

Triste et frustré par l'arrêt prochain de la série "Plus belle la vie", Laurent Kérusoré exprime le fond de sa pensée dans les médias. Il en veut à Delphine Ernotte, la présidente de France Télévisions.

© Marc Ausset Lacroix / Bestimage-« Virés par énarque… » : Laurent Kérusoré (Plus belle la vie) dézingue France Télévisions

Laurent Kérusoré s’est fait connaître du grand public pour son rôle dans Plus belle la vie. Le rôle de Thomas Marci, personnage emblématique du Mistral, est incarné par cet acteur passionné depuis 2005. Et il aura continué à le faire des années encore.

 

 

Malheureusement, l’heure de la fin de la série Plus belle la vie a sonné. Et avec elle celle des adieux déchirants entre les comédiens et leurs rôles. Ce fut d’abord le choc qui frappait les équipes du show de France Télévisions. Mais au fur et à mesure que la nouvelle se digère, l’indignation monte.

 

En effet, Laurent Kérusoré a très vite réagi à l’annonce de la fin de Plus belle la vie sur ses réseaux sociaux. Afin de pouvoir à la fois consoler et à la fois rassurer son public. Mais à présent, comme il en fait état dans les colonnes du magazine Ici Paris, l’acteur est en colère.

 

Objeko vous propose de découvrir la façon dont il entend régler ses comptes avec Delphine Ernotte, la présidente de France Télévisions.

 

Laurent Kérusoré accuse le coup

 

Lorsque la nouvelle a commencé à se répandre quant à l’arrêt de Plus belle la vie, il s’agissait de rumeurs infondées. Puis c’est au début du mois de mai dernier que cette rumeur est devenue réalité. Les équipes de la série ont été informées que le show allait tirer son ultime révérence en septembre prochain.

 

Alors, le 6 mai dernier, à l’instar d’autres comédiens emblématiques de Plus belle la vie, Laurent Kérusoré a tenu à s’adresser directement à ses abonnés. Il voulait donc les rassurer, les consoler mais surtout les remercier de leur soutien quant à cette annonce qui va faire écrouler son univers.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Laurent Kérusoré (@laurentkerusore)

 

En effet, entre Thomas Marci et Laurent Kérusoré, c’est 18 ans de tournage. 18 ans de tournage dans un décor identique, celui du Mistral. Et 18 ans de partage avec des comédiens et des techniciens qui sont devenus, pour certains, comme des membres de sa famille.

 

En somme, l’arrêt de Plus belle la vie c’est arracher Laurent Kérusoré, comme tous les autres participants du show, à une famille et à un foyer. Les lecteurs d’Objeko comprendront donc que certains soient en colère. Mais la télévision c’est aussi un business et il semble qu’il était temps, pour France Télévisions, de tourner la page de cette série définitivement.

 

Le ton monte

 

Dans son message du 6 mai dernier Laurent Kérusoré voulait garder le sourire et aller de l’avant. Et bien c’est un autre ton qu’il prend dans les colonnes d’Ici Paris. Il s’en prend en effet directement à Delphine Ernotte, présidente de France Télévisions. Le comédien est atterré par la fin de Plus belle la vie en fin de compte.

 

« Retirer un programme qui aide les gens, c’est minable de la part d’une chaîne du service public. », disait alors Laurent Kérusoré. « Mme Ernotte ne s’est même pas déplacée pour nous annoncer la mauvaise nouvelle, même pas un courrier. Elle a envoyé l’un de ses bras droits.« , ajoutait-il.

 

« On a été virés par un énarque qui, dans deux ans, travaillera dans une banque ou chez Orange. Virer par un énarque, je ne comprends pas. », disait enfin Laurent Kérusoré, très remonté.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Laurent Kérusoré (@laurentkerusore)