Vladimir Poutine : sa relation avec sa maîtresse, femme de ménage, devenue multimillionnaire

L'homme politique a été marié pendant trente ans. Alors, ses aventures n'ont jamais vraiment été avouées. En tout cas, il aurait quand même un enfant illégitime avec une maîtresse. On vous dévoile toute l'histoire !

©ledevoir.com

Vladimir Poutine a eu officiellement une femme mais à côté de ça, bien d’autres conquêtes d’après les rumeurs. Bien sûr, il n’a jamais avoué, mais il semblerait qu’il ait son jardin secret bien gardé… Dans cet article, nous allons nous pencher sur une de ses maîtresses, qui s’appelle Svetlana Krivonogikh. Apparemment, l’homme politique a un enfant illégitime avec elle, mais il l’a mise à l’abri… Elle ne semble pas manquer d’argent, c’est certain !

Vladimir Poutine, un homme à femmes ?

Vous ne vous rappelez sûrement pas la date du 26 mars 2000, mais ce jour-là, Vladimir Poutine est élu pour la première fois président de la Fédération de Russie. Le début d’une longue série de victoires aux élections présidentielles. En effet, il sera réélu en mars 2004. Grâce à ses deux mandats à la suite, le pays a pu se relever sur le plan économique. Le but de Vladimir Poutine a toujours été de redonner la puissance du passé à la Russie. Par exemple, celui-ci a lutté contre les voyous en col blanc, notamment l’exil fiscal des oligarques financiers. Et il ne plaisante pas sur le sujet puisque certains d’entre eux ont été emprisonnés comme l’ex-président de la société pétrolière Ioukos. En effet, Mikhaïl Khodorkovski est resté en prison pendant dix ans en Sibérie.

 

En 2008, Vladimir Poutine choisit Dmitri Medvedev pour qu’il reprenne les rênes de la présidence de la Russie, mais à une seule condition. En cas de victoire, il sera nommé Premier ministre. Et c’est ce qui s’est passé. Dmitri Medvedev remporte l’élection et donne le pouvoir à Vladimir Poutine. En mars 2012, Vladimir Poutine est une nouvelle fois élu à la présidence de la Fédération de la Russie ainsi qu’en mars 2018. Une longévité incroyable qui montre à quel point le peuple russe est attaché à cette figure politique.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Vladimir Poutine (@)

Son état de santé est préoccupant

Depuis 2020, certains médias russes ont diffusé des rumeurs sur l’état de santé de Vladimir Poutine. En effet, il semblerait qu’il soit victime de la maladie dégénérative de Parkinson. Mais ce n’est pas une certitude puisque ces informations ont été niées par le Kremlin. Une chose est sûre, il n’a pas l’air en forme quand on le voit sur nos écrans et il paraît qu’il va voir des chamans en Sibérie… Dans sa vie personnelle, il a été marié à Lioudmila Chkrebneva pendant trente ans avant que le couple se sépare. C’était une ancienne hôtesse de l’air de l’Aeroflot, avec qui il a eu deux filles : Maria, qui a vu le jour en 1985 et Ekaterina, en 1986. En juin 2013, durant un entretien sur un plateau de télévision, ils ont déclaré qu’ils avaient divorcé.

Une vie amoureuse très riche

En plus de son état de santé et de l’invasion en Ukraine, sa vie amoureuse intéresse aussi beaucoup les médias. En effet, en dehors de son ancienne épouse et de ses deux filles, Vladimir Poutine aurait beaucoup d’aventures amoureuses au cours de sa vie et un tas de maîtresses. Ainsi, il semblerait qu’il a une fille illégitime qui s’appelle Elizaveta Vladimirovna Krivonogich. À la base, quand sa mère, Svetlana Krivonogich, rencontre Vladimir Poutine, elle était une simple femme de ménage. Mais, aujourd’hui, la femme née à Saint-Pétersbourg en 1975 ne manque de rien et elle possède une fortune importante.

Nous avons appris certaines informations grâce à l’enquête des Pandora Papers. Par exemple, en 2003, la femme aurait acheté un appartement à Monaco pour la coquette somme de 4 millions de dollars à travers des comptes offshore. D’après le site russe, Proekt, des sources ont expliqué que Vladimir Poutine est le « bienfaiteur » de la mère et de sa fille depuis qu’il s’était marié avec Lioudmila. Les informations de Forbes vont plus loin. Apparemment, la soi-disant maîtresse du chef du Kremlin, Svetlana Krivonogich, aurait en sa possession des biens colossaux dans l’immobilier.