Voici comment réagir si vous êtes toujours positif une semaine après votre dépistage de Covid-19

Deux ans après le démarrage de la pandémie, on ne sait pas si la Covid-19 nous laissera tranquille un jour. Seule consolation, les services de réanimation semblent moins saturés qu'avant. D'ailleurs, que faire si son test reste positif ? Objeko fait le point !

© Getty Images/iStockphoto

On la croyait finie et pourtant la Covid-19 est encore bel et bien présente dans notre quotidien. Positif ou négatif, comment vivre avec ?

Covid-19 : doit-on continuer à avoir peur ?

Lorsque la pandémie a débuté, aucun scientifique n’a pu prévoir le quantité de vagues que déclencherait la Covid-19. Actuellement, la septième donne du fil à retordre aux autorités. En effet, remettre le pass sanitaire n’est pas à l’ordre du jour. Pourtant, à en découvrir le nombre de cas quotidien, il semblait que le variant BA.5 ait décidé de nous gâcher la vie !

En parlant de lui, les experts de la Covid-19 ont remarqué quelques différences notables avec ses cousins. Que vous soyez positif pour la première fois ou pas, l’équipe d’Objeko a pris une bonne résolution. Celle de vous aider à affronter cette épreuve. C’est parti, suivez le guide !

Quels sont les symptômes de ce nouveau variant ?

Le passage à 2022 est encore dans toutes les mémoires. Ne souhaitant pas se priver de ses amis ou bien de sa famille, les Français ont investi en masse dans les autotests. Lorsque le verdict tombe, il met des frissons. Comment se fait-il qu’il y ait une majorité de « contaminations asymptomatiques ou peu symptomatiques » ? En poussant les investigations, le conseil Scientifique rassemble les données et fait une déclaration fracassante. Si vous ressentez de la fatigue, elle n’est jamais innocente puisqu’elle s’accompagne souvent avec de la fièvre ou bien des courbatures. Quant à cette toux si caractéristique à la Covid-19, elle devrait titiller votre curiosité. Disparue quelques mois, l’anosmie fait son grand retour ! En d’autres termes, si votre bout de chocolat ressemble à du carton, Objeko vous recommande d’aller en laboratoire le plus rapidement possible !

Temps et contagiosité, voici la nouvelle procédure de la Covid-19

Le calendrier de la Covid-19 intrigue. Chez Omicron, on ne sentait pas bien pendant à peine quatre jours. Par contre, son cousin BA-5 semble ne pas vous quitter notre système immunitaire avant une longue semaine. Donc, si votre employeur a le réflexe de vous demander un test rapidement, n’hésitez pas à lui préciser qu’il y a une forte probabilité que vous soyez encore positif mais aussi contagieux !

De leur côté, les biologistes déplorent que le PCR ne puisse pas donner d’indication sur le pourcentage de transmission aux proches. Pourtant, avec l’expérience, ils martèlent que les premières heures sont déterminantes pour la suite. Dans le détail, un patient atteint de la Covid-19 serait « super contaminant environ 48 heures après, avant même d’avoir les premiers symptômes, et ce durant trois à quatre jours. » En entendant cela, les autorités décident de maintenir la période de quarantaine à une semaine. Vu tout ce qu’Objeko vient de vous annoncer, est-ce une fausse bonne idée ?

Du bon usage des gestes barrières

Sur son site, l’Assurance Maladie essaie d’aiguiller les victimes de la Covid-19. « SSi on est vacciné, s’il n’y a plus ni fièvre ni symptômes, on met fin à l’isolement. » D’ailleurs, un médecin souligne un paradoxe. Après cette période de retrait, si tenté que l’on continue d’appliquer les mesures de protection habituelles, « les quantités de virus excrétées ne sont pas suffisantes pour contaminer. » 

C’est pourquoi, vous devez absolument faire la part des choses. Encore malade, restez à la maison est préférable tant vous avez la possibilité de refiler la Covid-19 à quelqu’un. Et tant qu’à faire, on vous demande d’éviter d’aller serrer dans vos bras votre papa fragile ou votre tante qui a un cancer ! Dans les transports en commun (bus, métro, tram, rer), dans les open spaces du  travail, une large partie des médecins estiment que « la meilleure précaution est de porter le masque. » Quant au lavage de mains avec du gel ou du savon, des enfants aux parents, il devrait être la priorité absolue de chacun ! Promis, on suite l’affaire de près et on vous tient au courant !