Voici la meilleure heure de coucher pour avoir un coeur en excellente santé !

Qui aurait cru que dormir pouvait réparer les problèmes de cœur ? Cette étude de santé est tout simplement incroyable et révolutionnaire. Alors, si vous hésitez encore à vous coucher tôt, voici les conclusions des experts !

© Illustration Adobe Stock

Plus que jamais, nous devons faire attention à notre santé. Contre toute attente, nos heures de sommeil ont une influence sur notre cœur.

L’heure du sommeil influe sur notre santé cardiaque

Même si Florence Foresti préfère en rire, notre sommeil doit être notre priorité absolue. En effet, si nous avons l’habitude de retrouver Morphée à des heures tardives, on sait bien qu’on finira par en payer les conséquences adolescent ou adulte. Depuis l’enfance, on essaie de tester des techniques pour ne pas en souffrir. Cependant, personne n’a encore trouvé le moyen de contrôler ses cauchemars. De fait, cher lecteur d’Objeko, avez-vous remarqué que notre cœur est le premier à morfler avec vos insomnies ? Évidemment, on pourra toujours se réfugier avec un argument comme l’anxiété. D’ailleurs, sur la Toile, il existe de nombreux remèdes naturels pour lutter contre ce phénomène qui peut nous détruire moralement et physiquement. Il n’en demeure pas moins que cet organe est le premier à en pâtir. Aussi, pour ne plus jamais avoir ce genre de pathologies, la rédaction trouve que l’étude qui va suivre est vraiment pertinente. En ces temps de crise sanitaire, réguler le cycle de sommeil doit absolument devenir votre priorité de tous les instants.

Un test grandeur nature prometteur

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Baptiste 🧠 (@baptiste_nut)

Les experts grecs sont formels. Si nous dormons entre cinq et huit heures, c’est le cerveau qui risque de trinquer en premier. D’ailleurs, si l’un de vos proches a déjà fait un AVC, vous savez bien qu’on ne retrouve jamais totalement ses facultés après un tel drame. Or, après analyse du nombre d’heures passées à compter les moins, les spécialistes helvétiques ont démontré que l’heure joue également en la faveur du cœur.

Selon le professeur David Plans de l’Université d’Exeter, nous possédons « une horloge interne de 24 heures, appelée rythme circadien ». Cette dernière permet de « réguler le fonctionnement physique et mental. » Aussi, à force d’accumuler les horaires farfelus, tôt comme tardives, nous allons totalement la chambouler. Résultat des courses, notre cœur ne supporte plus ces changements et finit par manifester son mécontentement. Et des fois, il suffit d’un petit rien pour que tout bascule dans le cauchemar sanitaire. Cher lecteur d’Objeko, malgré les soucis dus au télétravail ou aux enfants, en pleine pandémie, avouez que cela serait la double peine, non ?

Un test grandeur nature prometteur ?

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Ebac (@ebac.literie)

Aussi, ce chercheur a eu la bonne idée d’organiser une étude à grande échelle. Il a convoqué presque 90 000 personnes. La moyenne d’âge des testeurs était de plus de soixante ans.  Une fois arrivés, on leur fournit un accéléromètre afin de mesurer leur temps de sommeil ainsi que la vitesse du cœur. Régulièrement, ils étaient invités à se rendre à l’hôpital pour des analyses complémentaires. D’ailleurs, les soignants n’hésitent pas à interroger le patient sur ses habitudes à la maison.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Napeno (@napeno.dz)

Le verdict est sans appel. Si vous endormez entre 22 et 23 heures, il n’y a pas trop de soucis à se faire. Par contre, si vous allez rejoindre Morphée dans votre citrouille, et donc après minuit, développer une pathologie du cœur augmente de 25%. A contrario, si vous décidez d’aller vous coucher tôt pour rattraper le sommeil perdu, ce n’est pas forcément une bonne idée. Il y a 24% de chance que cet organe n’arrive pas à gérer votre quotidien et finisse par se manifester avec violence.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Agence CBD (@agencecbd)

Intriguée par cette différence, l’équipe d’Objeko a voulu comprendre pourquoi un tel écart est si dommageable. Selon les données recueillies par l’accéléromètre, nous possédons tous un « moment optimal » pour sombrer dans le pays des rêves. Plus que jamais, cet expert estime que la tranche horaire la plus risquée « était après minuit ». Toujours son analyse pertinente, il est convaincu que cela « peut réduire la probabilité de voir la lumière du matin. » Et on le sait, cette dernière a le pouvoir de « réinitialiser l’horloge biologique. » Chouette, la boucle semble bouclée à présent. C’est pourquoi, maintenant que vous avez les cartes en main, c’est à vous de jouer, faites passer le message autour de vous ! On vous souhaite beaucoup de courage et on attend toutes vos anecdotes en commentaires de cet article. Prenez soin de vous et nous vous disons à bientôt pour de nouvelles aventures !