Voici pourquoi l’inflation risque de rester plus élevée que prévu ces prochaines années, le point ici

Le rythme de la hausse des prix à la consommation semble proche d’un point haut. Mais il risque de durer...

© iStock

Dans de nombreux Etats membres de la zone euro, l’inflation est désormais à deux chiffres. Et évidemment, l’Union monétaire est confrontée au spectre d’une hausse plus forte que prévu des prix à la consommation ces prochaines années. C’est même très probable. Ne vous inquiétez pas, la rédaction d’Objeko, va tout vous dire sur le sujet. Vous êtes prêts à tout savoir ? Et bien, allons-y.

Qu’est-ce que l’inflation ?

Depuis 2021 nous assistons à une reprise de l’inflation. Mais qu’est-ce qu’une inflation exactement ? Et bien, nous allons vous le dire. Ainsi, on parle de ce terme lorsque les prix augmentent globalement, et non uniquement les prix de quelques biens et services. Quand tel est le cas, avec le temps, chaque euro permet d’acheter moins de produits. Autrement dit, l’inflation érode progressivement la valeur de la monnaie. Et aujourd’hui, nous sommes totalement dans ce cas.

Pour Marc Touati, économiste et président d’ACDEFI, l’inflation depuis 2021, est en partie conjoncturelle. Notamment du fait des retombées de la guerre en Ukraine. Pour lui, les tensions sur les prix se développeront jusqu’à l’automne prochain. . L’inflation a aussi été dopée par le boom de la dette publique suscité par la réponse des grandes puissances à la crise du Covid-19 et par le fonctionnement à plein régime de la planche à billets des grandes banques centrales.

Pourquoi elle risque de rester élevée ces prochaines années ?

Pour l’économiste, on assistera à une certaine désinflation dans les moins à venir. C’est à dire une baisse du taux d’accroissement du niveau moyen des prix. Pour autant, l’inflation pourrait bien rester plus forte que prévu ces prochaines années. Et notamment à cause des décisions prises par les gouvernements dans le monde. En effet, par exemple, de nombreux pays misent sur la croissance verte. Si c’est une bonne chose pour le futur et pour la planète, c’est inflationniste.

Pourquoi ? Et bien, c’est très simple. Tout simplement parce que vouloir développer les énergies vertes ou arbitrer les voitures à moteurs thermiques en faveur de modèles électriques, coûtera plus cher. Aussi, la crise du Covid-19 a favorisé un certain mouvement de relocalisation. Et évidemment, quand on fait plus de choses Made in France, ça coute plus cher : “Le coût de production étant plus élevé en France ou en zone euro qu’en Chine, ce phénomène est inflationniste”.

Une seule solution pour contrer l’inflation

Il faudra également surveiller l’évolution des revenus des ménages. En effet, si face à la forte inflation, ils obtiennent  des rémunérations plus élevées, cela pourrait doper les prix à la consommation. Et évidemment, ce sera inflationniste. Comme vous le comprenez donc, l’inflation risque ainsi d’être plus forte que prévu, ces prochaines années. Mais il y a une solution à cela. Solution, pas très réjouissante. Un éventuel cataclysme économique (une grave récession mondiale…) favoriserait un choc sur les prix à la consommation. Mais on en est pas là.