Votre compte bancaire est bloqué ? Voici les raisons et comment réagir

Des activités inhabituelles peuvent entrainer la suspension ou la clôture de votre compte bancaire. Dans le cadre de la lutte contre le blanchiment d'argent, la vigilance des banques peut avoir de lourdes conséquences sur des usagers peu scrupuleux.

©Par Mathieu BLEUET

Le compte bancaire est un indispensable du quotidien. De plus en plus de personnes ne prennent même plus le temps de retirer des espèces, tout se fait par carte de crédit. Mais lorsque c’est la banque qui bloque les fonds, seules les espèces à disposition pourront vous aider. Car les cartes bancaires, les virements et les chèques sont suspendus au même titre que le compte bancaire. Lorsque ces derniers se bloquent, les usagers se retrouvent dans une situation terrible.

Heureusement, si vous n’avez aucune raison d’être soupçonné de blanchiment d’argent, il existe des façon de se prémunir de ce phénomène et surtout de le solutionner s’il vous tombe dessus. En effet, le contrôle des banques dans le cadre de la lutte contre les fraudes financières peut recourir à des méthodes radicales. Une enquête du journal 20 minutes explique tout dans les détails et Objeko rapporte donc à ses lecteurs les grandes lignes du phénomène.

Compte bancaire bloqué : les recours des usagers

Il peut arriver que les banques décident de suspendre ou de clôturer des comptes bancaires. C’est un problème qui est particulièrement inquiétant pour les personnes qui placent leur argent chez des néo-banques puisqu’elles ne peuvent pas se rendre à un guichet physique pour discuter de cette situation. Elles sont contraintes de s’adresser aux banques en question par mail et cela prend donc davantage de temps. Aussi, avent de vous proposer des recours face à ce phénomène, voyons d’abord ce qui le déclenche et comment se prémunir d’éventuelles sanctions.

Tout d’abord, il faut savoir que n’importe qui peut se retrouver avec un compte bancaire bloqué. En effet, il suffit d’avoir une seule activité jugée irrégulière sur son compte en banque pour risquer de le voir se faire suspendre ou fermer. Par activité irrégulière il faut comprendre l’entrée ou la sortie d’une grosse somme d’argent, le refus d’encaissement d’un chèque ou d’une trésorerie qui change de l’ordinaire. De fait, les banques sont tenues par la loi de prêter attention aux activités financières de leurs usagers. Elle peuvent donc décider de bloquer un compte bancaire lorsqu’elles ont le moindre doute. De cette façon, elles participent activement à la lutte contre le blanchiment d’argent.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Monplanbudget (@monplanbudget)

Cependant, les personnes qui se retrouvent avec leur compte bancaire bloqué à cause d’un contrôle ne sont pas toujours averties. En raison des impératifs de l’enquête, la banque ne peut communiquer que très peu d’informations à ses clients. Aussi, cela va sans dire, toutes les personnes qui rencontrent ce phénomène ne sont pas tous coupables de fraudes. Dès lors, à l’instar de ses confrères chez 20 Miniutes, la rédaction d’Objeko vous propose de découvrir comment se sortir d’une pareille situation lorsque nous n’avons rien à nous reprocher.

Réagir aux contrôles des banques face aux suspicions de fraudes

Le premier des conseils consiste à se renseigner, préférablement en amont, sur la réglementation de sa banque. Le fait est que certaines néo-banques appliquent des règles qui différent de celles des banques françaises classiques. Et c’est la raison pour laquelle ce sont elles qui sont le plus susceptibles de bloquer votre compte bancaire. Cependant, ce n’est pas automatique. Il suffit de faire attention à toujours renseigner les objets de ses virements par exemple. Ou encore d’éviter d’avoir une activité irrégulière, financièrement parlant.

Nos confrères chez 20 Minutes ajoutent que « le CEC (centre européen des consommateurs, ndlr) fait plusieurs recommandations sur son site ‘Europe-consommateurs.eu’ pour éviter tout blocage
durable de compte ». Mais lorsque cela est déjà le cas, il faut trouver secours auprès d’avocats et de médiateurs. Surtout lorsque les canaux de discussion normalement disponible avec sa banque ne répondent pas ou sont trop lents. Aussi, il est courant que les banques indiquent en amont à leurs usagers que leur compte bancaire risque de se retrouver bloquer. Si tel est le cas, le centre européens des consommateurs estiment que les usagers doivent déplacer leur argent sur un autre compte, quitte à en ouvrir un seulement dans le but de pouvoir utiliser leurs capitaux pendant l’enquête de contrôle.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Club_DotCOM (@club_dotcom)

Dans tous les cas, se tourner vers une association de défense des consommateurs d’envergure européenne n’est jamais une mauvaise idée. Lorsqu’une personne se retrouve avec son compte bancaire bloqué, ce n’est jamais une bonne nouvelle. Mais les usagers qui font face à des problèmes de cet ordre ne sont pas seuls et leurs paroles auront plus de poids s’ils se réunissent dans le cadre d’une même action juridique pour faire valoir leurs droits.