Xavier Dupont de Ligonnès: Révélations scandaleuses du procureur de Nantes, 10 ans après le drame

Dix ans après le drame, la procureur de Nantes en charge des premières investigations, est sorti du silence pour la première fois.

© Sipa

Plus de dix années plus tard, Xavier Ronsin, le procureur de Nantes chargé des premières investigations est sorti du silence. Dans une interview pour Elle, il a décidé de revenir sur plusieurs années d’enquête. Des révélations folles qui montrent pourquoi c’est une affaire pas comme les autres. La rédaction d’Objeko a décidé de retranscrire ce qu’a dit l’homme exactement. Vous êtes prêts ?

Une conférence de presse improvisée

Depuis 2011, l’affaire Dupont de Ligonnès, ou encore « la tuerie de Nantes » passionne les Français. C’est cette année que cinq membres de la famille, Agnès la mère et ses quatre enfants Arthur, Thomas, Anne et Benoît ont été assassinés entre le 3 et le 6 avril 2011. Le principal suspect est Xavier Dupont de Ligonnès, le mari et père de famille qui reste introuvable depuis le 15 avril 2011, soit quelques jours après la mort de l’ensemble de la famille. Près de dix ans après ce drame, Xavier Ronsin, le procureur de Nantes qui était en charge des première investigations, est sorti du silence. Et il a notamment évoqué ce jour du 21 avril 2011, où il devait donner une conférence de presse pour relater les faits.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par TFX (@tfxtv)

Mais rien ne se passera comme prévu, puisque c’est ce jour-là que les corps ont été retrouvés dans la maison de la famille : « Cinq minutes avant cette rencontre, j’ai reçu un appel téléphonique d’un commissaire de police qui m’a annoncé la découverte, dans le jardin de la famille, d’un premier corps » explique-t-il tout d’abord. Cette annonce changeait donc totalement la perspective de la conférence de presse, et c’est à ce moment-là qu’il a pris toute la mesure de cette évolution dramatique de l’enquête : « Mon premier réflexe a été de demander une sécurisation maximale des lieux contre les curieux, et de programmer la suite de cette enquête. Ces événements ont bien sûr totalement modifié les éléments de langage que j’avais prévu de délivrer aux journalistes. Plutôt que d’annuler, j’ai préféré jouer la transparence et de les informer en temps réel« .

Une affaire qui passionne toujours autant

Lors de cette interview à nos confrères de ELLE, Xavier Ronsin est également revenu sur les moments les plus forts de l’enquête. Et il se souvient surtout de na pénibilité de l’autopsie : « Je pense aux autopsies particulièrement éprouvantes des corps de ces enfants et de leur mère« . Il se souvient également que l’aspect médiatique et la gestion quotidienne n’était pas simple : »Il y a aussi la gestion quotidienne, heure par heure, puis mois après mois, de la montée d’adrénaline et du déferlement médiatique, dès que parvenait à la police judiciaire une révélation, toujours présentée comme certaine, de la présence du suspect dans les lieux les plus improbables ».

Depuis le début de l’affaire, l’ensemble des Français se passionnent pour ce fait divers. Selon l’ancien procureur de Nantes, le suspect ressemble à M. Tout-le-Monde, nombreuses sont les personnes qui ont affirmé l’avoir vu quelque part. D’ailleurs, il n’hésite pas à dire pourquoi elle est toujours aussi présente dans les mémoires des gens : « Elle fait partie des grands dossiers de l’histoire criminelle nationale. Ce qui fascine et horrifie, c’est la possibilité monstrueuse qu’un père, bien sous tous rapports selon ses proches, ait pu exécuter froidement ses enfants et sa femme, et même leur tendre des pièges avant de les tuer« , déclare-t-il.

La justice toujours sur le coup ?

Xavier Ronsin, lors de son départ de Nantes, a évoqué la possibilité que Xavier Dupont de Ligonnès se soit donner la mort. Mais il n’en a pas l’intime conviction : »Au moment de mon départ en 2012, je n’avais non pas une conviction mais une intuition raisonnée et argumentée« , dit-il avant d’être plus catégorique: « Je suis persuadé que, tôt ou tard, la vérité deviendra incontestable sur les circonstances de ces cinq décès et le sort de l’auteur de ces crimes« . Concernant la justice, il l’affirme tout le monde est encore concerné par l’affaire. Les juges d’instruction sont toujours saisis et les enquêteurs mobilisés.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Aude Marie (@aude_grdt)

De con côté, Maître Stéphane Goldenstein, l’avocat de la sœur et de la mère de Xavier Dupont de Ligonnès, on estime que le fugitif reviendra un jour pour sortir du silence. En effet, il fait notamment référence à la lettre d’adieu de l’intéressé qui disait qu’il allait réapparaître : « Quand il écrit qu’il va réapparaître, il va réapparaître » explique-t-il. Mais où serait-il alors ? Aux Etats-Unis, piste privilégiée ? Ou bien en Australie selon ses proches ? Pour l’instant personne ne sait. Est-ce que cette pourrait-elle être un jour résolue ? C’est la question que tout le monde se pose.