Xiaomi AirDots Pro : notre test des intras 100% sans-fil avec ANC

Les AirPods d’Apple font des émules. Depuis leur présentation officielle, les intras sans-fil de la marque américaine se font copier sans vergogne. Quelques modèles concurrents valent toutefois le coup d’œil, comme les tous nouveaux Xiaomi AirDots Pro que nous testons aujourd’hui.

Xiaomi n’en est pas à son coup d’essai dans le monde des écouteurs intra-auriculaires 100% sans-fil. Mais les derniers-nés de la marque chinoise se démarquent grâce à l’adjonction d’une puce d’annulation active des bruits. Nous avons pris en main ces AirDots Pro, nous vous livrons maintenant notre verdict.

Prix et spécifications techniques

On connait bien Xiaomi pour ses smartphones de qualité qui mixent toujours excellente conception et prix abordable. Sans grande surprise, les écouteurs sans-fil AirDots Pro suivent cette voie.

Des spécifications techniques décentes

Les intras true wireless chinois se dotent ainsi de membranes en néodyme de 7 mm. Le constructeur ne précise pas la fréquence de fonctionnement, on peut donc estimer qu’elle est similaire à celle des concurrents, à savoir de 20 Hz à 20 kHz.

Xiaomi AirDots test avis

La connexion au smartphone s’effectue en Bluetooth 4.2. On notera le support du codec AAC qui permet en théorie d’obtenir un son de meilleure qualité qu’avec le SBC classique.

Les sportifs apprécieront la présence d’une certification IPX4 qui assurera aux écouteurs une bonne résistance à la transpiration et à l’humidité.

Pour couronner le tout, les écouteurs Xiaomi sont munis d’une puce de réduction des bruits, une rareté dans le domaine des intras sans-fil !

Un prix équilibré

Si les écouteurs d’Apple sont clairement très chers, il n’en va pas de même pour ceux de Xiaomi. On les trouve en effet à 80€ environ sur Gearvita, avec des promos régulières à 60€. Compte tenu des spécifications des AirDots Pro, le tarif demandé semble loin d’être excessif.

Voir l’offre

Design

Vous aimez le design des AirPods d’Apple ? Alors il y a de fortes chances que vous aimiez celui des écouteurs de Xiaomi.

Ces derniers reprennent la forme en tige de leurs célèbres concurrents. Ils sont cependant plus épais et arrondis. Chaque oreillette ne pèse que 5.8 grammes. Une fois dans les oreilles, on les oublie donc très vite !

Embout Xiaomi AirDots Pro

Une surface tactile cerclée d’aluminium permet de contrôler la musique, l’ANC ou encore l’assistant vocal du smartphone.

Surface tactile AirDots Pro

Au bout de chaque tige un microphone permet de capturer la voix pour passer des appels mains-libres. On distingue aussi les microphones destinés à la réduction des bruits sur l’avant de chaque écouteur.

Xiaomi AirDots microphone

Boitier de recharge : la bonne surprise

Comme tous les écouteurs true wireless, les AirDots Pro sont fournis avec un boitier de recharge. Il reprend un aspect très proche de celui d’Apple, les écouteurs se rangeant verticalement.

Le boitier, bien qu’en plastique, est de très bonne qualité. Il ne présente pas de craquements à l’ouverture, donnant bien plus confiance que celui fournit avec les TicPods Free de Mobvoi.

Boitier AirDots Xiaomi

Un bouton sur le côté permet d’appairer les écouteurs ou de voir le niveau de batterie grâce à une LED située à l’avant du boitier.

Juste dessous, on trouve le port de recharge. Celui-ci est en USB-C. Un excellent point quand on voit que même des écouteurs haut de gamme comme les MW07 de Master & Dynamic se contentent de micro-USB.

Confort : peut mieux faire

Il faut bien l’avouer, les premières minutes avec les Xiaomi AirDots Pro m’ont laissé plutôt dubitatif. Contrairement aux intras que je teste habituellement, ils ne s’enfoncent quasiment pas dans le conduit auditif. On a donc l’impression durant les premières minutes que les écouteurs chinois ne tiennent pas en place.

AirDots et TicPods

Mais après un petit temps d’adaptation, on fini par s’habituer à la tenue atypique des AirDots Pro. Etant donné qu’ils ne rentrent pas dans le canal auriculaire, ils n’exercent au final que peu de pression dans les oreilles. On peut donc les porter plusieurs heures sans gène.

Malgré tout, il me semble que l’isolation passive procurée par les embouts de silicone est moins bonne que chez les concurrents. Je vous recommande vivement de bien tester chaque embout, voire d’acquérir des modèles tiers au besoin.

Pour ma part, je me suis orienté sur les embouts KLIM à mémoire de forme. Ils conviennent parfaitement aux intras chinois et améliorent grandement la qualité d’écoute.

Voir l'offre

AirDots embouts KLIM

Qualité sonore

Pour l’instant, les Xiaomi AirDots Pro s’en sortent plutôt bien. Certes, ils ne sont pas parfaits, mais ils s’avèrent équilibrés. Mais qu’en est-il de la qualité sonore ?

Un son correct

Une fois de plus, Xiaomi vise l’équilibre. Ses écouteurs sans fils procurent ainsi un son de bonne qualité, sans toutefois être renversant.

Les basses sont présentes, bien qu’un peu en retrait. Les médiums semblent de leur côté bien reproduits, laissant clairement entendre les voix. Quant aux aigus, ils sont eux aussi corrects, sans saturation, ni crissement.

Le son produit par les intras chinois manque toutefois de profondeur. Probablement est-ce dû aux embouts qui ne s’enfoncent pas dans le conduit, mais je me suis senti moins enveloppé qu’avec les TicPods Free ou encore les Galaxy Buds de Samsung.

Notez que comme ces deux modèles, les AirDots Pro coupent automatiquement le son quand on les retire des oreilles. Ils se débrouillent d’ailleurs très bien sur ce point, là ou les Galaxy Buds étaient loin d’être efficaces.

Une réduction des bruits ambiants décente

L’un des principaux arguments de vente des AirDots Pro est leur ANC. La puce embarquée permet donc de réduire, voire annuler les sons provenant de l’extérieur, du moins en théorie.

Dans la pratique, le système est loin d’être probant. Il faut néanmoins tenir compte du fait que l’ANC est difficile à mettre en place sur du si petit matériel.

Une fois le système activé, on entend toujours la plupart des sons. La réduction opère surtout sur les bruits de basse fréquence. Vous entendrez donc les voix de votre entourage, mais une machine à laver se fera plus discrète.

Si on reste à des années-lumières de l’ANC du formidable Sony WH-1000XM3, les écouteurs de Xiaomi ont toutefois le mérite de proposer une telle technologie pour moins de 100€.

Contrôles tactiles

On rentre ici dans la partie la plus décevante des écouteurs de Xiaomi. Comme 99% des intras milieu de gamme, c’est une surface tactile qui assure le contrôle de la musique. En dehors du fait qu’elle demande des appuis relativement forts pour bien fonctionner, elle ne propose que peu de contrôles.

En effet, vous ne pouvez pas gérer le volume ou même passer des morceaux. Le tactile ne permet que de lire/arrêter la musique, activer l’assistant vocal du smartphone ou gérer l’ANC.

Pourquoi ne pas étendre la surface sur la tige comme on le voit sur les TicPods Free ? Ou proposer plus d’appuis pour au moins permettre le passage des morceaux ? Ces manques nuisent au confort d’utilisation. Etre obligé de sortir le smartphone à chaque fois qu’on veut aller au titre suivant ou baisser le son est loin d’être agréable…

Autonomie

Passons maintenant à la dernière partie de ce test avec l’autonomie. Xiaomi annonce 10h d’écoute maximum. Il s’agit bien entendu du temps possible en utilisant le boitier de charge.

Les écouteurs eux-même tiennent environ 3h d’écoute, soit une très courte matinée de travail. C’est dans la moyenne actuelle. Le boitier offre environ deux recharges complètes.

Rien d’exceptionnel donc, mais rien de dramatique compte tenu du prix des AirDots Pro. Si vous ne cherchez pas des monstres d’endurance, les intras chinois devraient vous convenir.

Conclusion

Voir l’offre

6.5 Total Score
Des écouteurs banals qui peinent à se démarquer

Je dois bien avouer que j'attendais plus de Xiaomi. Si les écouteurs AirDots Pro ne sont pas mauvais, ils souffrent d'une très forte concurrence dans leur gamme de prix.Malgré la présence d'une puce ANC décente ou encore un son correct, ils ne se démarquent pas vraiment à mon sens. Trop de points viennent ternir le tableau : contrôles perfectibles, mauvaise tenue dans les oreilles, autonomie moyenne...A moins de vouloir absolument profiter de la réduction des sons externes, je ne vois pas trop ce qui pourrait motiver l'achat des AirDots Pro par rapport à des concurrents mieux conçus comme les TicPods Free.

PROS
  • Son équilibré
  • Annulation active des bruits décente (une rareté sur des intras)
  • Certification IPX4
  • Boitier discret et facilement transportable
CONS
  • Manque des contrôles pour le volume et le passage des morceaux
  • Mauvaise tenue dans les oreilles
  • Autonomie moyenne
User Rating: Be the first one!
We will be happy to hear your thoughts

      Leave a reply