Yannick Noah au plus mal, souffrant : ses confidences chocs sur son état de santé

L’ex-tennisman et artiste Yannick Noah « va mieux ». Dans un message diffusé sur Instagram, le 2 juin dernier, l’homme de 62 ans indique avoir eu "le palu". Remis, il a repris les répétitions. Objeko vous donne tous les détails à ce sujet.

© AFP/J.Demarthon

Le concert de Yannick Noah à Seignosse, dans les Landes, a failli ne pas se dérouler. Au départ prévu le 15 mai 2020, ce show avait été reporté trois fois, en raison du Covid, pour être reprogrammé le 4 juin.

Yannick Noah de retour sur scène

Une date à laquelle il est maintenu. Deux jours avant ce show tant attendu, l’artiste a partagé en story sur Instagram une vidéo où on le voit répéter ses titres avec un large sourire. De quoi rassurer ses inconditionnels après avoir été souffrant. « Ça va mieux !!! Merci doc Bernard M… Back to work ! J’espère qu’il n’y aura pas de rechute… Le palu… Direction Seignosse », a dit Yannick Noah sur les réseaux sociaux le 2 juin en légende d’un cliché où on le voit faire un bisou à ses fans.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Yannick Noah (@yannicknoah)

 

« Oh mince »« Prends soin de toi et bon rétablissement« , peut-on découvrir en commentaire. Ses fans ont peut-être été étonnés par cette annonce. Car le 18 mai dernier, rien ne laissait penser cela. Pour célébrer ses 62 ans, l’ex-champion avait posté un cliché où il affichait un large sourire. En légende, il se disait « béni », ravi d’avoir une « belle famille, en bonne santé ». Était-ce une manière de ne pas évoquer sa santé et de ne pas inquiéter ses fans ? Mystère.

Il est en forme

Mais, Yannick Noah va mieux. Malgré la peur d’une « rechute », la maladie de l’artiste étant derrière lui, il repart pour une tournée. Car il n’est pas seulement attendu à Seignosse. Il a déjà une vingtaine de dates programmées. Il doit se produire à l’Olympia, à Paris, du 12 au 14 décembre 2022. En espérant qu’il soit en état de les faire. Quoi qu’il en soit, il tiendra ses fans au courant. Ils sont toujours au courant des décisions qu’il prend. En 2020, il avait annoncé décision d’arrêter la cigarette. Une belle initiative.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Yannick Noah (@yannicknoah)

 

L’occasion de revenir sur le parcours de Yannick Noah. Il est né voit le jour à Sedan en 1960. En 1963, la famille s’installe à Etoudi près de Yaoundé au Cameroun, mais, fan de tennis, il retourne en France, à 12 ans, pour suivre une formation.

Grâce à Arthur Ashe qui l’a découvert, Yannick Noah suit une première formation à Nice. En 1975, il gagne le championnat de France des cadets. Yannick Noah intègre le circuit professionnel en 1978. En 1982, il multiplie les victoires et intègre le top 10 mondial des joueurs. En juin 1983, il gagne le tournoi de Roland-Garros face à Mats Wilander, à l’âge de 23 ans.

Une personnalité très populaire

En 1984, il connaît des soucis de santé, va à New York, où il ouvre un restaurant, Guignol’s. Il revient sur les cours la saison d’après mais les échecs se multiplient. En 1991, il arrête sa carrière de joueur et devient capitaine de l’équipe de France de Coupe Davis et coach. Il mène par trois fois les Français à la victoire en coupe Davis (1991, 1996 et 2017).

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Yannick Noah (@yannicknoah)

 

Il sort deux albums : Black & What ! en 1991 et Urban Tribu en 1993. En 2001, il travaille avec Jean-Jacques Goldman pour un album de reggae en français avec les tubes Simon papa tara et Les lionnes. L’artiste publie ensuite deux albums, Pokhara (2003) et Charango (2006), qui cartonnent.

En 2010, il se produit au Stade de France. Ses deux albums suivants reçoivent un accueil moyen : Hommage (2012) et Combats ordinaires (2014). Après une pause, le chanteur revient sur le devant de la scène avec l’album Bonheur Indigo en 2019. En 2017, après la mort de son père, il retourne au Cameroun dans le village où il a grandi, à Etoudi, devenu un quartier de Yaoundé.

Il est investi dans différentes associations : Les enfants de la Terre (créée par sa mère en 1988) et Fête le Mur. Dans les semaines et mois venir, Objeko ne manquera pas de vous parler de l’actualité de Yannick Noah.