Enora Malagré : ses révélations inédites sur son compagnon qui « l’aide beaucoup »

Enora Malagré s'est confiée au sujet de sa relation avec son compagnon, Hugo Vitrani...

© SIPA
Publicités

Depuis plusieurs années maintenant, Enora Malagré se bat contre l’endométriose. À ses côtés, son compagnon est là pour la soutenir. Dans une récente interview, la jeune femme a dit tout le bien qu’elle pensait de lui. Ne vous inquiétez pas, la rédaction d’Objeko, va tout vous dire sur le sujet. Vous êtes prêts ?

Enora Malagré se bat contre l’endométriose

Il y a quelques années, Enora Malagré s’est fait connaître dans Touche pas à mon poste. Mais depuis deux ans, l’ancienne animatrice et chroniqueuse de C8 a pris du recul avec le milieu de la télévision. Il faut dire que la jeune femme mène un autre combat. En effet, l’ancienne chroniqueuse de Cyril Hanouna est atteinte d’endométriose. Depuis, elle tente de faire mieux connaître cette maladie qui touche environ 10 % des femmes.

Victime de cette maladie, Enora Malgré est la marraine de l’association Info-Endométriose. Cette dernière, a notamment été créée par Julie Gayet (la compagne de François Hollande) et Cécile Togni-Purtschet. Pour information, l’endométriose est une maladie gynécologique chronique de la femme en âge de procréer. Elle se caractérise notamment par le développement d’une muqueuse utérine (l’endomètre) en dehors de l’utérus, colonisant d’autres organes avoisinants. 

La jeune femme veut fonder une famille

Au cours d’une interview pour le podcast Miroirs, Enora Malagré est revenue sur sa présence à la télévision maintenant qu’elle a 40 ans. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que ce passage n’était pas simple pour elle : »Passé quarante ans, quand on fait de la télévision, on est beaucoup moins bankable (…) mais c’est vrai que d’un coup, on fait partie d’une certaine catégorie de femmes ». 

C’est d’autant plus difficile pour Enora Malgré, qu’elle a envie de fonder une famille. Et malheureusement, avec cette maladie, ce n’est pas simple : »Je suis toujours malade, et je n’ai toujours pas d’enfant. Et moi, je veux des enfants. Si toutes les solutions sont épuisées, c’est l’adoption qui s’offrira à moi. C’est très difficile dans mon cas, parce qu’on passe de dix ans de douleur et de souffrance à ne pas avoir d’enfant, à potentiellement encore quelques années d’attente ».

Enora Malagré peut compter sur le soutien de son compagnon

Pour tenter d’atténuer ses difficultés, Enora Malagré peut compter sur le soutien de son compagnon, Hugo Vitrani. Et c’est déjà pas mal : »Maintenant, ça va un peu mieux, j’ai la chance d’être accompagnée par quelqu’un qui m’aide beaucoup, mon compagnon, qui est rassurant. Mais oui, la quarantaine n’a pas été très joyeuse, le soir de mes 40 ans, j’étais très entourée, mais j’étais un peu en dépression ».

Publicités