Cette célèbre marque propose aux parents de louer les vêtements pour bébé

Chez Petit Bateau, on fait une confiance indefectible aux clients. La preuve, l'enseigne de vêtements pour enfants propose de louer tout la garde-robe nécessaire. On fait le point sur cette stratégie éco-responsable !

©La Marmaille
Publicités

Un enfant, ça grandit si vite qu’il n’a pas le temps de tester le contenu de son dressing. Petit Bateau a la solution pour éviter le gâchis !

Petit Bateau innove et assomme la concurrence

C’est une évidence. Dès la naissance du petit dernier, on est bien content d’avoir anticipé et garder les habits de l’aîné dans un carton à la cave. Si c’est votre premier, pourquoi ne pas demandez à vos proches de vous aider avec la garde-robe du chevalier en herbe ou de cette adorable princesse ? Quant au matériel de puériculture, n’en parlons pas c’est une catastrophe. Poussette, biberon, sucettes, table à langer, ainsi que tous les jouets pour nourrisson coûtent une fortune. Et l’actuel taux d’inflation ne va pas nous consoler ! De l’avis des économiques les plus optimistes, cela va durer encore longtemps. Dans ce contexte, la marque mythique Petit Bateau prend les choses en main. Soucieuse de garder sa réputation intacte, elle multiplie les promotions. Hélas, ça ne suffit pas à convaincre les foyers modestes. Fort heureusement, après conservation, ses équipes de trouver une solution adaptée. C’est parti, accrochez-vous, on vous raconte dans le détail !

Petit Bateau, une marque dans l’air du temps

En surfant incognito dans la boutique en ligne de Petit Bateau, on réalise à quel point le service de communication met la barre haut. De leur côté, les graphistes font tout pour rendre le site plus ergonomique. Très côté, l’enseigne a compris l’intérêt de la Toile pour fidéliser la clientèle. Rappelez-vous, aux premières heures de la pandémie, aucun lieu de vente n’avait le droit d’ouvrir, hormis les supermarchés. Quant à la stratégie du pick and collect, elle possède beaucoup d’inconvénients et peu d’avantages. Impossible de savoir l’avance si bébé va supporter la texture ou bien flotter dedans.

De surcroît, depuis 2017, la rubrique seconde main de Petit Bateau fait jaser. Et pourtant, aujourd’hui, force est de constater qu’une majorité de chaines de magasins met en route ce genre de service. Mais ce n’est pas le seul rendu aux clients. Devenus de plus en plus exigeants, ils doivent malheureusement se serrer la ceinture. Comment gérer ce paradoxe sans y laisser des plumes ? C’est justement ce que Objeko va vous faire découvrir.

Comment ça marche ?

À hauteur d’un forfait mensuel, vous pouvez maintenant louer des habits à moindre prix. Cerise sur le gâteau, on a également accès à des packs prêts à l’emploi. Destiné à la naissance, nuit ou bien crèche, ce lot de 7 vêtements coûte le prix d’une seule tenue ailleurs. Comme l’équipe d’Objeko est toujours transparente avec ses lecteurs, elle tient à vous préciser que le seul point noir de ce projet hors du commun, ce sont les frais de dossier fixés à un peu plus de 10 euros. Rassurez-vous, il n’est valable que pour les demandes de moins de 30 euros. Mis à part ce microdétail, il n’y a pas de date limite. Tout ce que Petit Bateau vous impose, c’est d’être sérieux et de le rendre en (très) bon état. Il va sans dire que des frais s’appliquent en cas de non-respect de cette condition. En somme, avec ce type de procédé, on se sent nettement moins inférieur au voisin. Et ça, c’est chouette !

Publicités