Sommeil : dormir seulement 2h par nuit bientôt envisageable selon des scientifiques ?

Des scientifiques ont mené des recherches extrêmes qui laissent rêveur et effraient. Leur travail consiste à pouvoir se contenter de deux heures de sommeil chaque nuit, sans tous les moments de somnolence, de réveil ou de sommeil paradoxal. Objeko vous donne tous les détails à ce sujet.

© Oxygem
Publicités

C’est un nouveau domaine de la recherche qui vient de s’ouvrir. Des scientifiques travaillent à supprimer le sommeil chez les hommes et les femmes. Leurs recherches ont pour but de permettre de ne dormir que deux heures. Cela fait à la fois rêver et peur, comme l’idée de supprimer la mort avec l’objectif du rajeunissement de l’organisme.

Un nouveau pan de la recherche autour du sommeil

L’objectif des recherches est d’arriver à faire dormir les individus seulement deux heures, voire moins, tout en ayant les mêmes bénéfices que si l’on avait dormi durant 8 heures.

Pour y arriver, les scientifiques veulent optimiser le sommeil pour que l’on plonge immédiatement dans un sommeil profond, le plus réparateur, sans avoir à gérer les phases de somnolence, de réveil ou de sommeil paradoxal. C’est de la recherche, mais l’idée serait de stimuler le cerveau avec des impulsions que l’on reçoit pendant le sommeil profond. Ainsi, on mettrait un casque avec des électrodes sur la tête, que l’on programmerait pour 2 heures, et le cerveau croit qu’il a eu droit à sa nuit de sommeil.

Lorsque l’on dort, il n’y a pas seulement le cerveau qui se repose. Il y a aussi tout le corps, pour se régénérer et éliminer les toxines. Les chercheurs travaillent également sur des lits cocons ou des pyjamas électroniques qui vont stimuler les organes et booster leur capacité naturelle à se régénérer. Il faut dire que l’on passe 30% de sa vie à dormir. En dormant moins, on aurait plus de temps pour faire d’autres activités comme les loisirs, le travail et la culture. On pourrait vivre plus de choses dans le même laps de temps.

De probables effets nocifs sur la santé

Mais les conséquences pour la santé pourraient être néfastes. Depuis l’origine de l’humanité, les êtres humains dorment entre 6 et 10 heures par jour. On n’a pas idée de ce qu’il adviendrait si l’on changeait de rythme. Cela reste très théorique et tient de la recherche pure.

Il faut également penser aux conséquences sur la société. Si les gens ne dorment plus que deux heures, quand ils veulent, il faudrait tout revoir dans le fonctionnement de la : la notion de travail, de repos, le silence la nuit… Cela fait rêver, mais il y a aussi de quoi être effrayé. Il faut savoir que les grandes entreprises capitalistes cherchent à capter l’attention des consommateurs, y compris la nuit dans les phases de sommeil. D’ailleurs, les Français dorment de moins en moins à cause des écrans. Dans les semaines et mois à venir, Objeko ne manquera pas de vous parler des dernières innovations scientifiques.

Publicités