Arnaque : attention à cette escroquerie à la carte bancaire lors de vos achats de Noël

Qui a dit que l'arnaque était uniquement au distributeur ou sur la Toile ? De fait, après avoir constaté la multiplication des cas, les autorités tirent la sonnette d'alarme ! Objeko vous dit tout dans les moindres détails.

© TF1 info
Publicités

Depuis la réouverture des magasins, l’arnaque reprend du service. Elle se concentre plus près des banques, mais directement en boutique.

Ouvrez l’œil, l’arnaque rôde !

En deux ans de pandémie, on a appris à se servir différemment de sa carte bancaire. En effet, le paiement sans contact a totalement changé la donne. Force est de rester chez soi pendant de longs mois, on n’a pas eu d’autre choix que de confier ses cordonnées personnelles à des boutiques en ligne. La plupart du temps, l’expérience de passe bien. Malheureusement, dans les magasins traditionnels, le mécanisme de cette arnaque déroute les vigiles. Sans plus attendre, Objeko vous en dévoile les tenants et les aboutissants.

Ce type d’arnaque a le vent en poupe

Après avoir récupéré ses courses au drive ou bien avoir rempli son panier, on a qu’une seule hâte de rentrer chez soi avec ses nombreuses provisions.Cependant, juste avant le départ, les soi-disant employés du magasin vous interpellent. Tentant de prouver que votre paiement n’a pas été accepté, elle vous invite à confier votre carte bleue  afin de rectifier le tir. Et c’est à ce moment précis que tout va déraper ! Vous avez sans doute compris sans qu’on vous fasse de dessin, cette arnaque aux allures de film policier sème la panique. D’ailleurs, les responsables n’arrivent pas à coincer les auteurs de cette escroquerie. Dès qu’ils sentent que le vent commence à tourner en leur de frayeur, ils prennent la fuite comme des lâches !

Récemment, un dérivé de cette arnaque a eu lieu dans le sud de l’Hexagone. Âgée de 83 ans, cette cliente en souviendra toute sa vie ! Quand on lui a dit qu’elle avait payé un article en trop, elle est contente de se faire rembourser immédiatement. Par contre, lorsqu’elle s’est rendu compte qu’on lui a retiré un peu près 400 euros de son livret A, elle faisait moins la maligne. À présent ruinée, elle ne sait pas du tout comment elle va faire pour gâter sa famille !

Voici le portrait psychologique de ces faussaires

Dire que la police est en alerte est un euphémisme ! C’est pourquoi, si vous avez entendu parler d’une arnaque similaire, nous vous invitons à vous manifester auprès de notre équipe. D’ailleurs, lors des interrogatoires et des dépôts de plaintes, les proies décrivent souvent le profil atypique de leurs détracteurs. Contrairement aux vols dans des distributeurs bancaires où la violence est de mise, la gent féminine semble avoir trouvé la méthode pour soutirer un maximum d’argent aux personnes sans défense. « Elles ont les belles paroles, elles savent tourner les choses, elles sont très bienveillantes et elles réussissent à détourner l’attention de leur victime par des manœuvres verbales frauduleuses » à toutes fins utiles, nos amis de TF1 rappellent que personne du magasin n’est habilité à vous demander de lui confier votre moyen de paiement. Nous vous disons à bientôt pour de nouvelles aventures !

Publicités