Compteur Linky : l’État peut-il couper votre électricité ? Voici la vérité

De nombreux français se demandent si le compteur Linky peut permettre au gouvernement de couper le courant dans leur foyer. Zoom sur cette polémique qui ne cesse de prendre de l'ampleur ces derniers jours.

© RelaxNews
Publicités

Linky fait beaucoup parler de lui en ce moment. Et avec les risques de pénurie d’électricité évoqués pour cet hiver 2022, les polémiques ne cessent de prendre de l’ampleur. Quoi qu’il en soit, les questions s’accumulent sur la toile et les français sont en proie aux doutes. Beaucoup se demandent s’il faut réellement se préparer à des coupures de courant. Selon certains d’entre eux, celles-ci pourraient être déclenchées grâce au compteur connecté Linky. Mais Enedis, la filiale d’EDF chargée de la gestion et de l’aménagement de 95 % du réseau de distribution, n’a pas la possibilité de couper l’électricité de votre foyer via votre compteur intelligent. Vous souhaitez obtenir davantage d’explications ? Lisez cet article pour y voir clair.

Linky au cœur d’une nouvelle polémique qui prend de l’ampleur

Les alertes de nombreux internautes font monter les inquiétudes des français. Il faut dire que les risques de coupures d’électricité ont été évoqués à plusieurs reprises par le gouvernement français. Et certains consommateurs sont persuadés que ces interruptions de courant pourront être déclenchées grâce au compteur Linky.

Aujourd’hui, cette polémique prend de l’ampleur, ce qui nous amène à l’évoquer avec vous aujourd’hui. En réalité, ce sont deux inquiétudes qui planent au-dessus des français. Il y a le risque de manquer d’électricité pendant la période hivernale et le flou qui persiste sur les fonctionnalités des compteurs Linky. Tandis que certains réfractaires à ce dispositif affirment qu’il permettra au gouvernement de contrôler l’arrivée de l’électricité dans les foyers, d’autres les accusent d’exploiter les peurs pour créer des polémiques basées sur de simples rumeurs.

Tout est parti d’un arrêté de sobriété énergétique

Mais il n’y a pas que des particuliers qui s’inquiètent de cette situation. « Le piège se referme sur les Français » a déclaré Nicolas Dupont-Aignan au début du mois d’octobre. Ces propos, il les a formulés dans une vidéo. Bien décidé à dénoncer la manière dont le gouvernement gère cette crise, le député de l’Essonne a ajouté que « les vraies raisons du déploiement forcé » des compteurs Linky sont les suivantes : « tenir les français à distance ». Mais tout le monde ne partage pas cet avis.

Cette idée que le gouvernement pourrait couper l’électricité aux français via leur compteur Linky est née d’un arrêté publié le 22 septembre dernier. « Les gestionnaires de réseaux publics de distribution d’électricité désactivent la fermeture du contact pilotable entre 11 heures et 15h30. Cette désactivation quotidienne, qui ne peut être supérieure à deux heures, commence avant 14 heures ». Ce contenu est à l’origine de la polémique qui ne cesse de prendre de l’ampleur. En effet, certains craignent que cet arrêté laisse présager des coupures de courant quotidiennes. Mais en réalité, il ne s’agirait que d’une simple mesure de sobriété énergétique qui ne risque pas d’impacter les habitudes des français.

Malheureusement pour le gouvernement, cette polémique liée au compteur Linky n’est pas la première et ne sera sûrement pas la dernière. Aujourd’hui, on compte encore de nombreux français refusant l’installation de ce dispositif qui offre pourtant des outils très utiles pour suivre sa consommation en temps réel.

 

Publicités