Prix de l’énergie : ce type de plaque de cuisson fait le plus exploser votre facture d’électricité

Rien qu'à l'odeur de cette recette, vos papilles sont en ébulition. Hélas, vu la consommation d'énergie, vous devriez vous méfiez de cette famille de réchaud. C'est parti, suivez le guide !

© Rédaction PLanet
Publicités

On ne se méfie pas accès des des accessoires de cuisine ! En effet, sur la facture d’énergie, les allumer pèse lourd dans la balance !

La plaque influe-t-elle sur la hausse du prix de l’énergie ?

Depuis quelques semaines, le gouvernement n’a qu’un seul mot à la bouche : sobriété. Face à l’augmentation des tarifs de l’énergie, on doit revoir notre copie. Chauffage, douche, chacun possède sa méthode personnelle afin faire baisser la note. Hélas, nos efforts ne semblent pas suffire. Plus que jamais, on doit trouver une technique nettement plus pratique. Selon toutes vraisemblances, les économistes les plus optimistes ne prévoient pas la fin de l’inflation pour 2022 et encore moins pour 2023. Comment faire pour éviter que cette donnée n’ait qu’un minimum d’impact sur le quotidien. Et si… on commençait à mieux s’organiser en cuisine ?

Pour réaliser ce que consomme véritablement le compteur d’énergie, faites bouillir de l’eau. Ce n’est pas pour préparer une bonne recettes de pâtes, mais pour votre tisane du soir. Tout d’abord, celle à induction met moins de 5 minutes.  Du côté de celle incluse dans une cuisinière au gaz, il faudra patienter au moins le double de temps. Enfin, la triste dernière place revient à l’électrique.

Et celle qui consomme le plus d’énergie est…

C’est donc un constat sans la moindre équivoque. En vacances, ce genre de plaque peut dépanner. Disponible en format individuel, il se cale bien dans toutes caravanes. Par contre, lors de l’installation dans un nouvel appartement, il convient de dénicher un prototype en moins gourmand en énergie. Pourquoi ne pas miser sur la vitrocéramique ?

À l’intérieur de cette fiche-conseil, EDF vous aider à trier le vrai du faux. Après avoir étudié tous les modèles de plaques de cet acabit, on doit se rendre à l’évidence. Située sur la second marche de ce podium énergie, il coûte un peu plus cher, mais dure nettement plus longtemps. Pas de panique, si vous avez des becs sucrés ou salés à la maison, elle sera rapidement amortie.

À la mode depuis peu, l’induction est devenu une référence dans le monde l’énergie. Discret, fiable et surtout doté d’un mécanisme enfantin, tout ce que vous avez à faire, c’est de lancer le chronomètre. Pour les petites faims comme les grands repas de famille, elle rempliera aisément sa part du contrat !

Ces astuces méritent d’être essayées

Amateur de produits surgelés, on vous conseille d’attendre quelques heures avant de les passer à la poêle. Ainsi, ils auront plus de facilité à être saisis et donc à être digérés. Aussi étrange que cela puisse paraître, débrancher la prise de la plaque avant la dernière de la cuisson est une bonne chose. Dans le cas des vitrocéramiques et électriques, elles continuent d’agir au moins dix minutes après. Enfin, si jamais vous voyez le couvercle à proximité, n’hésitez pas à le mettre sur votre instrument (poêle, casserole, wok, faitout, sauteuse, cocotte, etc.) Que ce soit celui d’origine ou non, vous avez tout à gagner !

Publicités