Affaire Delphine Jubillar : Séverine, la chérie de Cédric brise enfin le silence et témoigne

Pour la première fois, Séverine, la nouvelle compagne de Cédric Jubillar, a accepté de témoigner. Découvrez vite ses révélations, accordées à RMC Story.

© Facebook

Le 15 décembre 2020, Delphine Jubillar, mère de deux enfants, disparaissait sans laisser de trace. Très vite, cette affaire fait la Une des journaux. Malgré d’innombrables battues, les autorités ne retrouvent aucune trace de l’infirmière. Le 18 juin 2021 pourtant, la justice place en détention provisoire son mari Cédric, à la maison d’arrêt de Seysses.

C’est un nouveau rebondissement dans l’affaire Delphine Jubillar. Pour la première fois, Séverine, la compagne de Cédric Jubillar, sort de l’ombre. Vendredi 18 mars, RMC Story a en effet diffusé son témoignage. Elle tient à éclaircir certains points de l’affaire.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by LCI (@lciofficiel)

Depuis des mois, le plaquiste vit coupé du monde. Cédric Jubillar n’a plus de soutien. A part celui de sa nouvelle compagne, rencontrée après la disparition de sa femme : Séverine. Depuis le début, cette dernière soutient le jeune homme sans faille. Est-elle aveuglée par l’amour ? Dit-elle la vérité ?

Cédric Jubillar s’est mis à dos tout le monde

« Je fais des mandats quand il en a besoin. Parce que tout se paye en prison, c’est ça le problème, de la nourriture à la cigarette. Il a dû s’acheter une plaque et une cafetière pour se faire à manger parce qu’il ne mange pas vraiment à sa faim.« , expliquait-elle en août dernier nos confrères de Femme Actuelle. A l’époque, elle se disait inquiète : « Il a perdu trois kilos.« , note-t-elle en effet avec tristesse.

D’après Séverine, Cédric Jubillar a du mal à faire face à sa nouvelle vie de prisonnier. « Depuis bientôt deux mois, il ne peut appeler personne. Pour avoir l’autorisation d’avoir une conversation téléphonique depuis la prison, ou une autorisation de parloir, il faut envoyer une demande au préalable. Ce que j’ai fait il y a déjà un mois et demi et je n’ai toujours pas de réponse. Il n’a même pas de nouvelles de ses enfants, c’est très dur pour lui.« , avance-t-elle ainsi dans les colonnes de Femme Actuelle.

Et de poursuivre : « Je reçois fréquemment du courrier de sa part. Je ne peux pas en dire plus mais vous vous doutez bien qu’il ne peut être bien dans ces conditions. Il continue de clamer son innocence et il ne lui tarde qu’une seule chose, c’est sortir de là et connaître la vérité pour tout expliquer à ses enfants. Je suis un peu la seule à le soutenir, il ne reçoit rien de personne. C’est moi qui lui amène des affaires en prison.« , développe-t-elle en effet.

Séverine, une amoureuse aveugle face au crime ?

Amoureuse, elle ne doute pas un instant que son chéri ait pu faire du mal à Delphine Jubillar. « Je le soutiens à 100% et je ne lui lâcherai jamais la main. J’ai confiance en lui et je sais que ce n’est pas lui. Je me battrai jusqu’au bout pour faire éclater la vérité et le sortir de là. Mon but c’est qu’il récupère ses enfants, qu’il reprenne sa vie. Il avait un boulot, sa maison, ses enfants… on lui a tout enlevé. Je suis malheureuse pour lui et tous les gens qui le connaissent savent qu’il n’aurait jamais fait une chose pareille.« , confie-t-elle ainsi dans les colonnes de Femme Actuelle.

Le 18 mars dernier, Séverine Jubillar s’est à nouveau confiée aux médias. Cette fois-ci pour entrer dans le vif du sujet. Car en janvier dernier, un co-détenu confiait à la gendarmerie que Séverine avait connaissance du lieu où Cédric Jubillar avait caché le corps de sa femme. Lors d’un entretien pour RMC Story, Séverine assure pourtant ne rien savoir.

« Jamais il m’a fait une confidence. Jamais il m’a dit quoi que ce soit. Il m’aurait dit quoi que ce soit, je l’aurais balancé direct. Je ne serais pas restée avec quelqu’un qui a fait du mal à sa femme« , a-t-elle révélé face caméra. Pour la première fois, la jeune femme explique en effet les circonstances de sa rencontre avec le principal suspect de l’affaire.

La jeune femme met les points sur les « i »

« Je faisais des recherches tous les jours, et un jour j’ai vu une publicité. J’ai contacté Cédric Jubillar par Messenger pour lui montrer. Il m’a répondu que je pouvais passer le midi. Et c’est la première fois que je voyais Cédric. Ensuite je l’ai invité à manger et ensuite on s’est mis ensemble« , a-t-elle ainsi dévoilé. Mais Séverine veut mettre les points sur les “i” : en effet, elle ne serait pas aveuglément amoureuse.

Pourtant, ces derniers temps, son moral ne va pas fort. « Je sais plus trop où j’en suis. Mais je veux que les gens arrêtent de penser que je protège Cédric de quelque chose ou que je le couvre. Seulement, jusqu’à preuve du contraire, il n’y a pas de preuve. Comme j’ai dis à mes enfants, on n’a pas à juger sans preuve. », conclut-elle en effet. Espérons pour elle qu’elle ne se trompe pas.