Affaire Jubillar : Cédric Jubillar bientôt libéré ? On vous dit tout !

Depuis la fin de l’année 2020, les proches de Delphine Jubillar vivent un cauchemar éveillé. Personne ne sait où est la jeune infirmière. Pour autant, lorsque le procureur ordonne l’arrestation de Cédric, c’est la double peine. Objeko vous explique tout dans les moindres détails !

Delphine Jubillar : son époux Cédric sera-t-il bientôt dehors ? On vous dit tout !
© TF1

Le mystère de l’affaire Delphine Jubillar est loin d’avoir livré ses secrets. Pour l’heure, son époux espère être bientôt libéré !

 Delphine Jubillar, son mari va-t-il retrouver la liverté ?

Jamais le proverbe « jamais deux sans trois« n’aura autant pris son sens dans un fait-divers. En effet, depuis qu’il est incarcéré à la mi-juin, le mari de Delphine Jubillar clame son innocence à qui veut l’entendre. Le moins qu’Objeko puisse dire c’est que son avocat est en permanence en train de plaider en faveur de son client. Que ce soit dans la presse ou bien dans les médias, il souhaite qu’on écoute ses arguments. À ses yeux, il n’y a rien qui justifie qu’il soit en prison, et encore moins qu’on le prive de ses deux enfants, Louis et Elyah. Pire, il y aurait d’autres pistes que la police a (volontairement?) mises de côté. En tout cas, le mystère reste entier.

En route vers … ?

Dans quelques heures, l’époux de Delphine Jubillar fera face à la cour d’appel. En effet, lorsqu’on lui a indiqué qu’il devait être en détention, la colère a pris le dessus. Incapable de rester plus longtemps enfermé dans des conditions déplorables, la dépression commence à l’envahir. D’une part, il souhaite récupérer le plus vite possible la garde de ses enfants. Actuellement chez la sœur de la disparue, il n’a pas réussi à confier ce rôle à sa propre mère. Ensuite, il veut donner sa vérité. Trop de choses ont été dites pour qu’il puisse continuer à se laisser démolir par la vindicte populaire. Pour Me Jean-Baptiste Alary, une course contre la montre s’engage. Si ce recours ne fonctionne pas, il a déjà plein d’autres idées en tête !

C’est en ces termes que l’avocat de la défense résume ce ping-pong judiciaire.  « La loi nous autorise à la contester, nous la contesterons. » Le 15 décembre, Delphine Jubillar disparait. Un peu de sept mois après, le procureur de la République de Toulouse ordonne l’arrestation de l’époux. C’est un choc dans l’opinion. Certes, il existe beaucoup de zones d’ombre dans cette affaire. Mais de quelles preuves à charge dispose la justice pour prendre une telle décision ?

L’opinion divisée sur le sort du mari de Delphine Jubillar

D’ailleurs, l’avocat du prisonnier tient à clarifier la situation dans les colonnes du Midi-Libre. « Rejeter une demande de remise en liberté n’est pas un préjugement de culpabilité. Ça peut vouloir dire simplement aussi, ce n’est pas le moment. » Donc, pour ceux qui considèrent que l’affaire Delphine Jubillar est pliée, ce n’est absolument pas le cas et Objeko va vous dire pourquoi. S’il se met dans l’esprit du procureur, Me Jean-Baptiste Alary estime qu’il s’est uniquement fixé sur une thèse qu’il « consteste totalement et trouve assez surréaliste. » Tout est fait pour que le père de Louis et Elyah « évite l’altération de preuves et d’indices. » Or, toujours selon son conseil, jusqu’à preuve du contraire, c’est « un raisonnement lunaire vu qu’il est resté en liberté pendant 7 mois et qu’à l’évidence, il n’a rien fait de tel. »

Et maintenant ?

Du côté des proches de la disparue, c’est la consternation. Certains espèrent qu’elle va donner bientôt signe de vie. D’autres redoutent et se préparent à entendre une terrible nouvelle comme son décès. Quoiqu’il en soit, il ne se passe pas un jour sans qu’on lise des rumeurs sur le couple de Delphine Jubillar. Par conséquent, son mari est plus que jamais au centre de tous les débats et autres polémiques. Même si demain on le libère, rien ne dit qu’il va retrouver une vie normale. Au vu de certains propos triviaux rapportés par des sources proches du dossier, sa réputation d’homme bienveillant est en jeu. Pire, plus personne ne le soutient à l’extérieur, à l’exception de celle qui partage sa vie. Tout va se décider dans les jours qui viennent. Nous ne manquerons pas de vous donner la suite de ce feuilleton hallucinant. Dire qu’il nous tient en haleine depuis presque un an ! Restez branchés sur Objeko !

Merci à nos confrères de La Dépêche et Midi Libre !

Deborah Attias

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.