Alerte arnaque au virement par mail : ils peuvent vider votre compte bancaire, méfiez-vous !

Faites preuve de prudence par rapport à la dernière tromperie qui circule sur le web en ce moment. La gendarmerie nationale et le parquet de Paris ont alerté tous les Français. Objeko vous dévoile en quoi consiste cette arnaque par mail.

© Thierry DAVID/SUD OUEST

Le développement du web nous a permis de gagner en rapidité et praticité, c’est l’évidence. Par contre, cela a aussi engendré un autre fléau qui est celui des escroqueries numériques. En effet, l’arnaque par mail est devenue monnaie courante dans notre société moderne. Chacun d’entre nous a forcément déjà eu affaire à des tentatives de piratage ou s’est déjà fait pirater par des malfaiteurs. Ces derniers sont de plus en plus aguerris et trouvent toujours de nouvelles options pour essayer de récupérer nos données personnelles.

L’objectif est de mettre la main sur nos coordonnées bancaires ou de nous faire paye une facture totalement inventé et fausse. En termes de technique d’hameçonnage, ils font preuve d’imagination, c’est certain. En tout cas, une chose est sûre, les personnes sont de plus en plus informées et arrivent à déjouer donc aussi plus souvent les arnaques du web. Régulièrement, les forces de l’ordre et le parquet de Paris publient des informations sur les réseaux sociaux ou vous envoient directement un mail pour vous mettre en garde.

Arnaque par mail : tous les moyens sont bons pour les pirates du web…

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par so-web (@jeanclaudelepoutre)

Les techniques d’hameçonnage sont de plus en plus courantes et aussi professionnelles. En effet, dans le passé, on pouvait remarquer des fautes d’orthographe, des logos de mauvaise qualité et plein d’autres éléments incohérents. Aujourd’hui, c’est un peu moins le cas, les hackers progressent et il faut être particulièrement vigilant. La bonne nouvelle, c’est que les consommateurs aussi s’améliorent et ils sont de plus en plus informés.

Il existe tout un tas d’arnaques : on peut vous proposer un remboursement, vous pouvez avoir remporté une somme ou un cadeau, ou encore vous faire payer pour récupérer un colis commandé. Les pirates peuvent aussi essayer de vous télécharger des applications pour entrer dans votre téléphone ou ordinateur. Une autre arnaque par mail qui est courante est celle où on vous demande de l’argent pour un ami qui serait malade. Dans tous les cas, vérifiez toujours plusieurs éléments avant de cliquer ou télécharger un lien. Découvrez ci-dessous la dernière tentative d’escroquerie indiquée par les forces de l’ordre.

La gendarmerie nationale donne l’alerte !

Vendredi dernier, les gendarmes ainsi que la procureure de Paris, Laure Beccuau, ont alerté les Français concernant un certain type d’arnaque par mail qui sévit actuellement. Il s’agit d’ordres de virement qui arrivent depuis des adresses mail piratées. Une manigance bien rodée qui est totalement fausse. « Les enquêteurs de la gendarmerie, ainsi que le parquet de Paris appellent […] à la plus grande vigilance et déconseillent le paiement de factures qui seraient adressées par mail avant d’en avoir vérifié la validité auprès de l’émetteur« , peut-on lire dans un communiqué officiel.

La procureure, Laure Beccuau, donne plus de détails sur l’enquête réalisée depuis mi-décembre. Le service de la cybercriminalité du parquet de Paris a reçu il y a un mois tout juste, une plainte dans la région de Colmar. Celle-ci expliquait qu’une arnaque par mail circulait avec de faux ordres de virement et depuis une adresse mail piratée aussi. Les spécialistes de la police « ont saisi des fichiers qui contenaient au final plus d’un millier d’adresses mail Orange actives susceptibles d’avoir subi une escroquerie », explique le parquet de Paris. L’entreprise Orange a « supprimé les redirections de ces boîtes mail et a mis en place une cellule dédiée qui contacte les clients concernés afin de les accompagner. »

Comment informer et se protéger ?

Il existe plusieurs moyens pour se protéger des arnaques. Déjà, avant de cliquer sur un lien si vous avez un doute, copier-coller sur les sites Virustotal ou urlscan.io. Ces derniers répertorient tous les liens d’arnaques. Essayez de supprimer dès que vous pouvez les SMS ou mails malfaisants. Ensuite, si vous êtes témoins d’une escroquerie, n’hésitez pas à transmettre l’information sur les sites webs et plateformes prévues pour. Vous pouvez les indiquer sur PHAROS ou envoyer le SMS malfaisant, sans l’ouvrir, directement au numéro 33700 ou sinon sur le site 33700.fr