Alerte, cette nouvelle arnaque au faux voisin peut vider votre compte bancaire, méfiez-vous

Les faussaires ont plus d'un tour dans leur sac ! En effet, il semble loin le temps de l'aggression au distributeur. Contre toute attente, l'action se passe désormais à la maison. Et pour ne pas éveiller les soupsons, ils sont prêts à tout, y compris à enfiler le costume de votre voisin !

© Photo d’illustration. [FRED TANNEAU / AFP] – Alerte, cette nouvelle arnaque au faux voisin peut vider votre compte bancaire, méfiez-vous

Tout commençait plutôt bien pour ce retraité. Or, lorsqu’il reçoit de la visite, il ne s’attendait pas à être au cœur d’une énorme arnaque !

Cette arnaque vire au drame !

Objeko ne se lasse pas de traiter la thématique de l’arnaque. En effet, notre équipe demeure scotchée face à l’ingéniosité de certains pour nous subtiliser nos économies. Dans cet article, on vous racontait comment les malfrats enfilaient temporairement un costume d’employé de banque pour faire croire à un piratage. Même si les autorités ignorent comment ils ont pu « emprunter » le numéro de téléphone officiel, toujours est-il que le piège se renferme sur les victimes. Ces dernières ne se doutent absolument de rien et foncent tête baissée dans cet engrenage. Découverte récemment, cette méthode défraie la chronique. On vous explique tout dans les moindres détails !

Une technique bien rodée

Quand on habite dans un immeuble, on doit prendre un peu de temps pour faire connaissance avec ses voisins. En effet, ils peuvent nous rendre des services pendant les vacances (garder le courrier, arroser les plantes, etc.). Et la réciproque est vraie ! Aussi, lorsque ce petit nouveau toque à la porte de ce senior, il ne sait pas qu’il va être au centre d’une terrible arnaque. Affolé par un dégât des eaux, celui de l’étage du dessus fait la tournée de la résidence. Pour pouvoir pénétrer dans la modeste demeure de sa victime, il affirme qu’il est juste venu constater l’étendue de la catastrophe chez notre ami retraité. En quelques secondes, tout bascule. Tandis que l’un papote, l’autre effectue des repérages des biens de valeurs. Comble de l’horreur, il fait tout pour provoquer une inondation.

Quelques jours auparavant, les fauteurs de trouble l’avaient sélectionné au supermarché. Derrière lui à la caisse, ils en profitent pour mémoriser son code secret et dérober son moyen de paiement. Ces 5 000 euros en moins sur son compte ne sont pas anodins. Or, il mettra beaucoup de temps à faire le lien entre le dialogue avec ce nouveau voisin et l’arnaque.

Ouf, l’instigateur de cette arnaque hors d’état de nuire !

Heureusement, l’efficacité des gendarmes de la Section de recherches de Versailles n’est plus à prouver. Visiblement pas assez prudents, ils ont réussi à trouver et à arrêter l’un des instigateurs de cette arnaque. A peine majeur, il avoue qu’il a déjà tenté de recommencer son scénario macabre. Placé en détention jusqu’à son jugement, son complice est toujours dans la nature. Espérons que les enquêteurs puissent mettre la main dessus avant qu’il réitère son mode opératoire diabolique. La suite, ça sera dans le prochain numéro d’Objeko ! En attendant, soyez vigilants et s’il vous plait, prenez soin de vous !

Merci à nos confrères de 78 Actu