Alerte rappel massif en France : ce produit est potentiellement dangereux pour la santé, il s’agit de sauce soja

Cette sauce soja fait l’objet d’une procédure de rappel pour des questions sanitaires. Attention si vous en avez chez vous !

© Unsplash

Tout au long de l’année, c’est la DGCCRF qui s’occupe des rappels produits, autrement appelée la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes. La DGCCRF s’assure ainsi que les produits alimentaires mis sur le marché en France ne nuisent pas à l’intégrité physique et à la santé des consommateurs et des animaux. Ce service rattaché au Ministère de l’économie vérifie également que les entreprises respectent les bonnes pratiques d’hygiène.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Lady (@ladygourmandise)

La DGCCRF se coordonne ainsi avec les autres services de l’État pour gérer les risques en cas d’urgence. C’est ainsi qu’elle peut intervenir au plus vite pour stopper les dangers avérés. D’un côté, les entreprises signalent à la DGCCRF les produits dangereux lors d’accidents par exemple. D’un autre côté, les services propres de la DGCCRF surveillent les acteurs de l’agroalimentaire, à l’affût de la moindre anomalie.

RappelConso : le bon réflexe

Alerte rappel massif: Tout ce qui pourrait mettre en danger la sécurité des consommateurs est alors intercepté par la DGCCRF. Sur la base des informations qu’elle reçoit de différentes sources, la DGCCRF prend donc régulièrement des mesures d’urgence telles que des saisies, des retraits ou encore des rappels de produits.

Depuis avril 2021, le gouvernement a mis en place le site RappelConso, qui rassemble toutes les alertes de produits dangereux. Chaque jour, en France, on dénombre ainsi en moyenne 11procédures de retrait par jour en France. Plus de 5 000 produits (alimentaire, jouets, véhicules, textile…) ont également été retirés du commerce depuis la création du site RappelConso, entre avril 2021 et avril 2022. 

Pizzas Buitoni, chocolats Kinder… c’est maintenant au tour des sauces soja d’être dans le viseur de la DGCCRF. Les autorités sanitaires mettent en garde sur une concentration d’un contaminant (3-mcpd) supérieure à ce que prévoit en effet la réglementation. Cela concerne un ingrédient d’une sauce soja commercialisé dans toute la France. 

Que faire si vous avez cette sauce chez vous ?

La marque en question, c’est la sauce Silverswan, en bouteille d’un litre. Les lots impactés ont été vendus entre le 17 janvier et le 1er mars 2022 (GTIN 79809001624 Lot 2022017483). Attention donc car même si ces bouteilles peuvent avoir été vendues il y a longtemps, des professionnels comme des particuliers peuvent encore en avoir chez eux. En effet, la date de péremption indique le 16 août 2023. 

Alerte rappel massif: Vous en avez acheté ? Surtout, ne consommez pas le produit et rapportez-le en magasin. Si vous ne pouvez pas vous déplacer, vous pouvez également joindre le service consommateur au 05 46 52 30 30. Si vous n’avez plus de ticket de caisse, pas de panique ! Vous n’en avez pas besoin pour vous faire rembourser. 

Rappels produits mais aussi intoxications alimentaires… Voici quelques règles d’hygiène de base pour éviter de tomber malade à cause de la nourriture. Car, les intoxications proviennent de l’ingestion de bactéries ou de virus, de parasites, de toxines ou encore de produits chimiques.

Attention : vous pouvez aussi trouver cette sauce dans un restaurant !

Bien sûr, avant tout chose, vous devez bien vous laver les mains avec du savon. Mais parfois, une fois n’est pas suffisante : si pendant la préparation de vos plats, vous touchez la poubelle ou votre portable, relavez-vous les mains ! Autre réflexe de base : il faut également prévoir une planche à découper pour chaque type d’aliment (viande, poissons crus, légumes).

Les micro-organismes se logent très facilement dans un réfrigérateur. Pour éviter ça, commencez par vous débarrasser des emballages comme les cartons autours des pots de yaourts. Le carton attire l’humidité et les micro-organismes. Ensuite, placez toujours les aliments les plus délicats, à savoir viande et poisson, dans la zone la plus froide du réfrigérateur, c’est-à-dire dans le bac du bas.

Alerte rappel massif: Il faut aussi éviter de placer l’un à côté de l’autre un aliment cru avec un aliment cuit. Pour les restes, ils doivent se garder dans des boîtes hermétiques. Bien sûr, vous devez nettoyer votre réfrigérateur régulièrement et ne jamais accumuler trop d’aliments à l’intérieur !

Pour ce qui est du congélateur, c’est l’idéal car les bactéries ne peuvent pas se multiplier à des températures aussi basses. Par contre, ne faites  jamais l’erreur de recongeler un plat congelé ! Et consommez un plat décongelé dans les 3 jours maximum. Avec tous ces bons réflexes, vous devriez éliminer tout risque d’intoxication alimentaire.