Alerte, rappel produit : ces quatre-quarts sont rappelés en urgence dans toute la France

Des quatre-quarts commercialisés dans des grandes enseignes de distribution de l’hexagone font l'objet d'un rappel à cause du risque de présence d'un corps étranger métallique dans les produits. Objeko fait le point à ce sujet.

© Martha Levine-Alerte, rappel produit : ces quatre-quarts sont rappelés en urgence dans toute la France

C’est le goûter fétiche des vacances : le quatre-quarts représente la gourmandise par excellence. Si vous en avez acheté il y a peu de temps, méfiance. Des références de gâteaux font, en ce moment, l’objet d’un rappel dans la France entière à cause d’un risque de présence de corps étrangers métalliques.

Des produits vendus chez Auchan et Leclerc

Les produits concernés sont des quatre-quarts et gâteaux marbrés de la marque P’tit Déli pour Leclerc. Les références qui font l’objet d’un rappel sont les suivantes : les quatre-quarts 250g, 500g et 800g et la barre marbrée de 500g de la même marque. Les références ont été vendues chez Leclerc du 17 juin au 3 août 2022.

Pour les clients ayant acheté ces produits, il est conseillé de ne plus les manger, de les ramener en magasin ou de prendre avec le service client pour avoir un remboursement. La procédure est ouverte jusqu’au 3 octobre 2022.

Vous avez aussi jusqu’au 3 octobre pour ramener les quatre-quarts de la marque La Trinitaine, de 250 grammes, 500 grammes et 800 grammes. Ils sont rappelés pour les risques de blessures liés en cas de présence d’un corps étranger.

Ces rappels concernent également des gâteaux vendus chez Auchan sous la marque distributeur, pour la même raison. Les barres de 250, 500 et 800 grammes de quatre-quarts sont rappelées et les mêmes procédures se déroulent actuellement. Le délai est plus court : jusqu’au 20 août 2022.

Des rappels réguliers

Des contrôles sont réalisés par des organismes liés à l’Etat pour s’assurer que les produits peuvent être manger sans problème. La plupart du temps, des scandales ont lieu. De temps en temps, les ingrédients qui se trouvent sur l’étiquette ne sont pas à ce qu’il y a dans le paquet. En France, des contrôles ont lieu pour vérifier le processus de production.

Récemment, l’affaire Ferrero a eu un gros impact médiatique. Ainsi, durant des semaines, les médias ont parlé de ce sujet. Les pizza Fraich’up de Buitoni ont également été pointées du doigt. Les produits ont été rappelés en urgence.

Les Français se préoccupent de ce qu’ils mangent. Ainsi, le bio est de plus en plus prisé des consommateurs. En effet, les produits sont fabriqués sans pesticides. Une volonté de manger de manière saine se développe. On ne sait pas toujours, sur le long terme, les conséquences des produits chimiques sur la santé.

Il y a une envie de manger plus sain. Des personnes veulent ne plus manger de viande à cause de l’impact sur la nature. L’autre tendance, c’est de consommer au niveau local. Cette propension au local et au bio devrait continuer. Dans les semaines et mois à venir, Objeko ne manquera pas de vous parler de l’actualité liée à la consommation.