Alimentation: Ces erreurs que nous faisons tous et qui nous empêchent d’être en forme toute la journée

Lorsque nous préparons le menu, nous ne pensons pas forcément à tout. Dans cet article, nous allons voir comment faire pour être en forme grâce à l'alimentation.

© KUZMIN SEMEN

Depuis plusieurs années, les professionnels nous rappellent qu’une alimentation équilibrée et variée favorise un bon état général de santé. Et justement, notre cerveau a besoin également d’être bien nourri. L’objectif de cet article, c’est donc de vous faire comprendre comment notre alimentation peut impacter notre humeur et notre énergie. La rédaction d’Objeko va tout vous dire. Vous êtes prêts ?

La boisson énergisante, la fausse bonne idée

Lorsque nous avons un coup de barre ou lors du déjeuner, on se dit tous qu’une boisson énergisante va nous permettre de tenir toute la journée. Malheureusement, ce n’est pas du tout une bonne idée. En effet, les boissons énergisantes ont un effet diurétique et du coup empêchent l’ assimilation des protéines lorsque vous mangez. Pire encore, elles entraînent une hypoglycémie, qui va vous donner un coup de fatigue : « les boissons énergisantes donnent un coup de fouet qui dure environ une heure, et ensuite une hypoglycémie survient car il s’agit de sucres d’assimilation rapide (…) on peut donc avoir au contraire un grand coup de fatigue une heure après » déclare notamment Jacques Fricker, un nutritionniste.

Se priver de lipides

Le cerveau contient 10 % de lipides : donc dans un cerveau d’1,4 kg, il y a 140 g de lipides. Pour éviter de manquer de lipides, il est important de prendre des aliments avec de l’oméga-3, trop peu consommés, qui contribuent pourtant à la bonne santé de notre cerveau. Les olives, l’avocat et les noix sont souvent bannis des régimes car trop riches en calories. Mais pourtant, ils sont riches en bons acides gras et ça c’est très important. Evidemment, tout est donc question de modération. A la rédaction d’Objeko, on peut vous donner le conseil de prendre une poignée de noix ou un demi-avocat de temps en temps. Cela ne peut pas être néfaste pour votre santé, bien au contraire.

Oublier les 5 fruits et légumes de temps en temps

Si on vous bassine avec la phrase : « 5 fruits et légumes par jour », ce n’est pas pour rien. Riches en fibres et en glucides, ils rendent la digestion plus facile… et boostent notre énergie. D’après le Programme National Nutrition Santé (PNNS), 5 fruits ou légumes correspondent à 5 portions (80 à 100 g) qu’il faudrait consommer quotidiennement. Une portion de fruits et légumes correspond par exemple à 1 bol de soupe, 1 jus de fruits, 1 poignée d’haricots verts, 1 poire, 4-5 fraises ou 2 prunes. Notre conseil ? Il suffit de composer vos assiettes avec des légumes (à 50% si c’est possible), cela permettra de faire le plein de fibres. Pour compléter le repas, n’hésitez pas à manger un ou deux fruits pour les glucides.

Manger gras le soir

Même si on aime bien se faire plaisir, il faut éviter de manger des aliments gras le soir. En effet, le gras est le plus long à digérer. Et évidemment, si on met longtemps pour la digestion, on a du mal à dormir. Le soir, on évite les aliments trop sucrés, trop riches en graisse et excitants qui rendent la digestion difficile (Burger, frites ect..).Le soir, il semblerait qu’il soit préférable de manger des glucides complexes. Comme par exemple : des féculentes, des céréales ou encore des soupes, des wok de légumes.

Pour votre repas du soir, n’oubliez pas de manger quelques protéines comme :

  • des sardines ou des conserves de poissons gras (maquereau, etc.)
  • des viandes séchées comme la viande des grisons, le pastrami ou la bresaola (évitez la charcuterie trop grasse comme le saucisson, les rillettes, etc.)
  • de la viande blanche (jambon bio et sans nitrites) et de la volaille
  • l’œuf (qui peut se manger de nombreuses manières, à la coque, mollet, au plat…)

Eviter de tout miser sur le tofu quand on est végétarien

Si ça ne concerne pas tout le monde, la rédaction d’Objeko a tout de même souhaité mettre en avant les végétariens. Ainsi, on peut vous le dire, il faut veiller à diversifier ses sources de protéines végétales car ces dernières ne contiennent pas toutes les mêmes acides aminés. Si vous ne mangez que du tofu, sans essayer de varier, vous allez forcément avoir de grands coups de fatigue. Pour que vous puissiez passer de bonnes journées, n’hésitez pas à manger du sarrasin, des pois chiche, des lentilles, des algues ou encore des amandes. En effet, ce sont des aliments riches en acides aminés, qui seront importants pour votre bien-être.