Alizée au plus mal et en larmes, cette publication très poignante sur la Toile

D’ordinaire positive, Alizée change radicalement de comportement. Il faut dire qu’elle enchaine les catastrophes. Quand est-ce que cela va s’arrêter ?

Alizée au plus mal et en larmes, cette publication très poignante sur la Toile
© ABACA

Alors que l’année est presque terminée, Alizée accumule le stress. Le moins que l’on puisse dire, c’est que 2021 ne lui a pas fait de cadeau.

SOS Alizée en détresse !

Depuis le début de la crise sanitaire, Alizée vit un tsunami. Juste avant le premier confinement, elle ouvre une école avec son chéri Grégoire Lyonnet. Installée en Corse, et donc loin de la torpeur parisienne, elle aspire vraiment à de la sérénité. Depuis que ces deux-là ont gagné Danse avec les stars, ils ne se quittent pas d’une semelle. Au début, c’est un conte de fées. Complices, ils commencent par avoir une petite princesse et ensuite se marient. Dès lors, travailler ensemble demeure un rêve. Usant de sa notoriété, elle va tout faire pour le concrétiser. Tout d’abord, elle pèse le pour et le contre et finit par mettre un terme à sa carrière de chanteuse. Qu’on se rassure, elle ne compte pas arrêter pour autant de monter sur scène. Mais cette fois, elle sera présente en coulisses. De surcroit, elle troque son micro contre des chaussons. Hélas, les restrictions sanitaires vont profondément nuire à ce magnifique projet. Obligée de fermer le studio, elle patiente autant que possible. Contre toute attente, ce n’est pas la seule catastrophe qu’elle va avoir à gérer ! Au bord de la dépression nerveuse, ses abonnés la soutiennent à bout de bras.

La série noire continue

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Alizée Lyonnet (@alizeeofficiel)

Alizée adore les chiens. Et ses enfants aussi ! Lorsque les followers découvrent l’histoire de Jon Snow, ils tombent à la renverse. D’abord bien portant, les derniers clichés le montrent fortement affaibli. Sollicitée de toute part et lassée de lire des critiques odieuses sur son compte, la maman d’Annily et de Maggy décide de mettre les choses au clair. Il est hors de question que la réputation de son meilleur ami à quatre pattes fasse les frais des haters. C’est loin d’être un cas isolé. Objeko se rappelle que lors de l’amputation de Donna, Jean-Luc Reichmann avait averti ses followers. Ce n’est pas parce qu’un animal souffre qu’on doit le laisser au bord de la route. Au contraire, on doit redoubler d’attention et de vigilance.

Capture d’écran (c) Instagram (c) alizeeofficiel

« Notre John Snow a eu des problèmes de santé à répétition ces dernières semaines, des opérations etc… Il a donc été tondu pour ça. » Alizée tient à nous rassurer avec les moyens du bord. « Aujourd’hui il va mieux et les poils repoussent tranquillement ». Dans un sourire, elle nous implore de ne pas trop avoir pitié de lui. À ses yeux, le plus important n’est pas qu’il soit une gravure de mode canine, mais que tout rentre dans l’ordre. Encore profondément traumatisée par la perte de cet autre être cher, elle se dit prête à voir tous les vétérinaires du monde pour sauver ses animaux. Tant de bienveillance redonne un peu le moral aux équipes d’Objeko !

Ce jour où tout a basculé

Capture d’écran (c) Instagram (c) alizeeofficiel

Galak a accompagné Alizée partout où elle allait. Il était donc normal qu’elle lui fasse un hommage émouvant le jour de son anniversaire. Certes, elle n’est plus là physiquement. Mais comme elle a dû sans doute l’expliquer à ses filles, ceux qu’on aime ne nous quittent pas vraiment. On ne les voit pas, mais ils continuent de veiller sur nous. Ils nous envoient des signes tels que des possibilités d’évolution de carrière ou des personnes qui nous aideront à affronter cette phase de turbulences.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Alizée Lyonnet (@alizeeofficiel)

Au mois de mai 2021, Alizée avait publié un message bouleversant sur la Toile. En exclusive pour vous cher lecteur d’Objeko, vous l’avons retrouvé. « Notre petite Galak a rejoint les étoiles cette nuit… Je redoutais tellement ce jour où tu allais nous quitter… Merci d’avoir été dans nos vies pendant plus de 10 ans… Tu nous manques déjà ma galakounette. » Très vite, la poésie revient au galop. Hypersensible, la chanteuse préfère l’imaginer heureuse afin de ne pas perdre la face et de s’effondrer avec perte et fracas. « J’espère que là où tu es il y a un bon plaid douillet, des rayons de soleil que tu aimais tant, des friandises à foison, et des oiseaux pour leur courir après… » La conclusion est sans appel et met des frissons. « Nous sommes tellement tristes… Je t’aime pour l’éternité« . Vivement que tout rentre dans l’ordre pour sa petite famille ! La rédaction leur envoie toute sa bienveillance.


Deborah Attias

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.