Amel Bent dévoile pourquoi Vitaa « est devenue sa hantise »

Présente sur le plateau de Yann Barthès, Amel Bent a évoqué son nouvel album pour lequel de nombreux artistes de renom ont collaboré. La chanteuse révèle alors que Vitaa est devenue sa véritable hantise dans les studios d’enregistrement.

Amel Bent dévoile pourquoi Vitaa « est devenue sa hantise »
© Bestimage / Cyril Moreau / Veeren

Présente sur le plateau de l’émission Quotidien ce 1er octobre 2021, Amel Bent évoque son nouvel album pour lequel elle a collaboré avec de nombreux artistes. Face à Yann Barthès, la chanteuse revient sur cette expérience enrichissante, mais profite également de l’occasion pour avouer pourquoi Vitaa a été sa véritable « hantise » durant les enregistrements. Des révélations étonnantes sur lesquelles Objeko revient pour vous.

Amel Bent : une collaboration compliquée avec Vitaa ? Des moments difficiles à passer ?

Une artiste bien installée

Depuis sa découverte dans la célèbre émission La Nouvelle Star, Amel Bent peut se vanter d’avoir connu un très beau parcours. Très heureuse du côté de sa vie familiale, elle peut également se réjouir d’avoir toujours entretenu une jolie relation avec son public. Sur le plan professionnel, la compagne de Patrick Antonelli compte effectivement un grand nombre de succès à son actif avec plusieurs albums extrêmement réussis et des collaborations fructueuses. Ce vendredi 1er octobre 2021, elle profite ainsi de son passage sur le plateau de l’émission Quotidien pour présenter le résultat de son dernier travail en studio.

En effet, Amel Bent lance aujourd’hui son nouveau disque intitulé Vivante. Pour ce dernier opus, elle reconnaît avoir eu beaucoup de chance de pouvoir compter sur la présence de Camélia Jordana, Slimane, Dadju, Hatik, Ben Mazué ou encore Vitaa pour créer un univers musical qui lui ressemble. Interrogée par Yann Barthès, elle ne cache effectivement pas sa satisfaction : « Ce que je retiens, c’est vraiment la passion qu’ils ont mis dans ce projet. Je crois que tous ces artistes ont fait cet album avec moi comme si c’était le leur. C’était vraiment incroyable et j’espère que cet album aura du succès ». Un entretien durant lequel le célèbre présentateur profite de l’occasion pour lui poser une question pour le moins étonnante. Objeko vous explique.

Déstabilisée ?

Afin de connaître le sentiment d’Amel Bent sur ces différentes collaborations, Yann Barthès lui demande ainsi quel artiste a été « le moins bon ». Même s’il s’agissait d’ironie et d’humour, la chanteuse a néanmoins souhaité répondre au plus grand étonnement du présentateur lui-même. En effet, l’interprète de Ma philosophie ne prend pas de gants : « La moins bonne, et en même temps je lui en ai voulu, et je l’aime d’amour pour ça, c’est peut-être Vitaa ». Bien évidemment, cette réponse n’a pas manqué de susciter la stupéfaction, mais également un grand nombre d’interrogations. Les deux amies auraient-elles effectivement connu quelques tensions lors de l’enregistrement de cet album ? De toute évidence, cela a bien été le cas.

Très franche sur le sujet, Amel Bent explique pourquoi : « Parce qu’à un moment donné, elle est peut-être sortie de son rôle d’autrice et de compositrice pour ce disque. Elle est devenue ma hantise en studio. C’est-à-dire qu’elle a été assez dure avec moi pour me déconstruire de certains trucs. D’une cage que j’ai construite toute seule à la longue en disant : ‘Ça, c’est pas du Amel Bent. Ça je ne peux pas le faire, je ne dois pas le faire…‘. Elle a forcé, elle a cassé les murs, et je ne lui en veux absolument pas ». Une expérience qui a donc peut-être été douloureuse, mais qui s’est finalement révélée bénéfique pour Amel Bent elle-même. Un changement de style qui correspond à une nouvelle période de sa vie avec une transformation de son apparence, mais également à de nombreux nouveaux projets.

Une nouvelle aventure

Si bien évidemment Amel Ben fait partie des voix incontournables de la scène musicale française, la jeune femme paraît également avoir un intérêt particulier pour la comédie. Après avoir participé au doublage de plusieurs dessins animés, le public l’a aussi découverte en tant que comédienne dans des séries comme Scènes de ménages ou encore Validé. Des activités qui semblent lui apporter de plus en plus de satisfaction et qui pourraient se multiplier dans l’avenir. En effet, Amel Bent serait pressentie pour participer à un feuilleton en collaboration avec France 3.

Mais avant de se retrouver peut-être une nouvelle fois face aux caméras, Amel Bent se concentre sur la promotion de son 7e album Vivante, qui de toute évidence lui tient particulièrement à cœur. Un travail réalisé en collaboration avec plusieurs artistes et qui comprend au total treize nouveaux titres avec des morceaux comme Vivante, Jusqu‘au bout, Tourner la tête, À l’infini ou encore Le chant des colombes. Un renouveau artistique pour la chanteuse qui a de toute évidence décidé de changer de style et d’offrir une nouvelle ambiance musicale à ses admirateurs. Une métamorphose qui n’est peut-être pas étrangère à l’insistance de Vitaa comme le soulignait Amel Bent sur le plateau de Quotidien.


Valerie Hommez

Rédactrice web, j'ai à coeur d'informer mes lecteurs sur toutes les thématiques qui font l'actualité ! Des news people aux informations politiques, je vous tiens au courant de tout ce qu'il se passe dans le monde au jour le jour.