Amel Bent (The Voice) dévoile l’enfer qu’elle a vécu, elle a été obligée de claquer la porte juste avant le prime

Critiquée sur les réseaux sociaux, Amel Bent a prise une décision radicale avant le début de The Voice.

© TF1

Cette année, la nouvelle saison de « The Voice » tient toutes ses promesses. Entre un Vianney complètement fou et des autres coach habités, la lutte est bel et bien présente. D’ailleurs, à l’occasion du lancement des K.O, Amel Bent s’est exprimée à nos confrères de Télé Loisirs. Elle explique notamment devoir prendre une décision avant les primes. La rédaction d’Objeko va vous dire qu’elle est cette décision. Vous êtes prêts ?

Amel Bent, une chanteuse avec un franc-parler

Depuis quelques semaines, Amel Bent se bat contre ses camarades pour obtenir dans son équipe les meilleurs talents de la saison. Et cette année, on voit une chanteuse plus épanouie que jamais, rigolote et surtout sans filtre. Et justement, son franc-parler est parfois mal vu par les fans de l’émission : « Je vois tellement de critiques sur les réseaux sociaux qui disent que j’en fais trop, que je parle trop… Avec la diffusion de The Voice je suis même obligée de couper mes réseaux sociaux le week-end à cause des haters. Il y a plein de choses qui se mélangent, un auditoire qui n’est pas toujours bienveillant« .

Mais malgré les critiques, malgré les insultes, Amel Bent est comme elle est. Elle explique notamment que pendant l’émission, elle disait ce qu’il lui venait dans la tête. Et elle n’est pas prête de changer et tant mieux : »Quand je ressens un trop-plein d’émotions, que je me sens bien avec les personnes autour de moi, c’est foutu. Je deviens une machine de guerre, je n’arrive plus à m’arrêter, il faut que ça sorte. Parfois c’est drôle et pertinent, parfois pas du tout. Je n’ai pas de filtre, je dis tout ce qui passe dans ma tête. Je suis comme ça depuis toute petite. Et c’est encore plus vrai dans The Voice« .

Elle assume sa façon d’être

Après des années de carrière, Amel Bent est toujours là. La jeune femme a du passer de nombreuses années à surmonter les critiques et durer dans ce monde parfois impitoyable. Dans The Voice, elle explique même devoir parfois se censurer, sinon elle irait encore plus loin qu’elle n’y va actuellement. C’est notamment lors des auditions à l’aveugle qu’il y a le plus de critiques : « Lors des auditions à l’aveugle, les coachs sont seuls, il n’y a pas d’animateur, pas de chef d’orchestre pour nous remettre dans le droit chemin. On est livrés à nous-mêmes. Très vite, on ne voit plus les caméras, on oublie qu’on est filmés… et là, pour moi, c’est fichu, je suis en roue libre !« .

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Amel Bent (@amelbent)

Dans son interview pour nos confrères de Télé Loisirs, Amel Bent a expliqué ensuite comment elle faisait pour gérer les critiques. La chanteuse explique alors qu’elle s’assume. Et c’est peut-être pour ça qu’elle est toujours aussi populaire : « Je m’assume. Tout simplement. Dans la vie, il vaut mieux être aimée pour ce que l’on est plutôt qu’être aimée ou haïe pour ce que l’on n’est pas. Avec les années, j’ai appris que je ne pouvais pas plaire à tout le monde. Et ce n’est pas grave« . Au moins les choses sont dites.

Amel Bent décidé d’éliminer Jaja

Ce samedi 17 avril, les fans de « The Voice » ont eu la chance de voir le premier volet des KO. Durant cette épreuve, chaque coach doit se séparer de la moitié de ses talents pour n’en garder que quatre. Amel Bent, a alors pris une décision radicale avec Jaja, qui avait enflammé la scène sur I am what I Am de Gloria Gaynor. Mais la chanteuse a décidé de se séparer du talent : « Dans le jeu, j’ai des voix plus aptes à aller aux cross-battles, elles sont plus calibrées the Voice. Je ne pense pas que tu sois un compétiteur, je ne veux pas t’emmener dans la compétition ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Amel Bent (@amelbent)

Une décision qui n’a pas fait l’unanimité, c’est le moins qu’on puisse dire. En effet, en plateau, Florent Pagny a commenté : « J’aime pas ça. Tu sens qu’en face de toi, ça descend. L’ambiance se glace ». Mais Amel Bent assume son choix, et déclare ensuite à Jaja, qu’elle espère que celui-ci sera prochainement à l’affiche d’un grand show : « Tu es quelqu’un qui donne. Si demain, tu montes un spectacle autour de ce que tu es et ce que tu nous donnes, je serai au premier rang ». De quoi rendre son élimination moins douloureuse ?