Anne-Claire Coudray (JT TF1) : ses véritables relations avec Claire Chazal dévoilées

Comment s'entendent les journalistes ? Voilà une question pertinente étant donné que Claire Chazal a été poussée vers la sortie et qu'Anne-Claire Coudray a pris sa place...

© Aurore Marechal/ABACA

Anne-Claire Coudray et Claire Chazal auraient donc de bonnes raisons de ne pas s’entendre ? Après tout, l’ancienne star du JT de 20h des week-ends de TF1 évoque souvent comme une période douloureuse celle de son départ de l’antenne en 2015. En effet, elle occupait ce poste de présentatrice des week-ends depuis 1991. Soit pendant plus de 24 ans ! Et lorsqu’elle a dû rendre son tablier, c’est donc Anne-Claire Coudray qui prenait sa relève. Elle est passée du rôle de joker de Claire Chazal à celle qui prenait sa place. Evidemment, il est donc naturel d’imaginer que l’entente entre les deux journalistes ne soit pas au beau fixe. Et nos confrères du magazine Gala ont décidé de répondre à cette question que les téléspectateurs de TF1 se posent. Objeko vous raconte tout !

Anne-Claire Coudray prend du grade, Claire Chazal pourrait le lui reprocher ?

Nous sommes donc en 2015 lorsque les rôles changent pour la présentation des JT du week-end de TF1. Aujourd’hui, impossible de penser à quelqu’un d’autre qu’à Anne-Claire Coudray en évoquant les journaux télévisés du week-end de TF1. Mais entre 1991 et 2015, il était aussi impossible d’imaginer un autre visage que celui de Claire Chazal à ce poste. Elle faisait partie des figures emblématiques du PAF. Tant et si bien que lors de la présentation de son dernier JT, ce sont plus de 10 millions de téléspectateurs qui étaient présents pour l’accompagner. Malgré cette audience record, la décision de TF1 était prise. Anne-Claire Coudray prendrait la place de Claire Chazal.

Si nous pouvions vous laisser croire que de telles audiences puissent faire changer d’avis la chaîne, c’est que ce sont des audiences en berne qui décidaient les décisionnaires de TF1 à faire remplacer Claire Chazal. En effet, nos confrères du magazine Gala mettent en avant plusieurs raisons pour justifier le départ de la journaliste et son remplacement par Anne-Claire Coudray. Et l’un d’entre eux ce sont donc les audiences en berne des JT du week-end de TF1. La première chaîne avait donc pris la décision de rajeunir son équipe pour dynamiser un peu plus ses journaux télévisés. Or, étant donné qu’Anne-Claire Coudray était le joker de Claire Chazal, elle était déjà à l’aise pour cet exercice particulier.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Anne-Claire Coudray (@accoudray)

Mais, Objeko vous l’accorde, cela ne nous dit pas comment ce changement s’est mis en place. Ni quelle relation entretiennent Anne-Claire Coudray et Claire Chazal. Après tout, cette situation délicate aurait pu les fâcher définitivement.

Un remplacement douloureux, une situation délicate

De fait, ce n’est jamais facile de prendre la place de son prédécesseur pour les présentateurs de JT. À la fois c’est un grand honneur et c’est aussi une immense pression. Et cela c’est sans compter sur les inimitiés qui pourraient se développer dans pareille situation. Anne-Claire Coudray devait sans aucun doute être aux anges de se voir proposer le poste de Claire Chazal. Mais elle ne pouvait pas non plus ignorer que sa prédécesseur était sans doute anéantie par son éviction de TF1. Heureusement, c’est sans heurt que ce remplacement s’est mis en place.

En effet, Claire Chazal ne sait que trop bien ce que c’est que de prendre la relève d’un icône de la télévision. Elle prenait la suite de Laurent Goumarre en 1991 à la présentation des JT des week-ends de TF1. Et comme Anne-Claire Coudray, elle n’avait pas demandé à remplacer son confrère. Elle s’était vue offrir un poste qu’elle ne pouvait pas refuser. Comme le rapportent nos confrères du magazine Gala, Claire Chazal déclarait : « Je n’ai jamais de ma vie demandé à remplacer Laurent Goumarre, comme je crois qu’Anne-Claire Coudray n’a pas demandé à me remplacer. (…) Je ne lui en voudrai jamais à Anne-Claire Coudray. Elle a accepté une proposition et elle a bien eu raison. », déclarait l’ancienne vedette de TF1.

De son côté, Anne-Claire Coudray s’avouait dans une position délicate en reprenant le poste de Claire Chazal. Mais, que les lecteurs d’Objeko se rassurent, elle ne ressent rien d’autre que de l’admiration et du respect pour la journaliste qu’elle a la chance de remplacer. Aussi, elle confiait qu’elle n’oublierait jamais les petits mots que lui adressait Claire Chazal lors de son dernier JT. « Elle a eu ce message très bienveillant et très élégant qui m’a beaucoup ému. J’étais chez moi et je peux vous dire que j’avais la gorge serrée. », déclarait-elle, toujours auprès de nos confrères chez Gala.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par TF1 Pro (@tf1.pro)