Anne-Sophie Lapix complètement refroidie par Jean Castex, elle prend ce choix radical sur France 2!

Anne-Sophie Lapix estime que l’acharnement dont elle est la cible sur les réseaux sociaux doit cesser. Elle prend donc une décision qui devrait lui permettre d’éviter les critiques.

Anne-Sophie Lapix complètement refroidie par Jean Castex, elle prend ce choix radical sur France 2 !
© AFP / maxppp

Anne-Sophie Lapix est une journaliste incontournable de la télévision française. Officiant sur France 2, elle présente le JT de 20h depuis 2017. En effet, c’est elle qui a pris la suite de David Pujadas à son poste. Souriante, compétente, professionnelle, Anne-Sophie Lapix fait un travail remarquable. Mais justement, certains internautes ne sont pas de cet avis et le font savoir. Nombreux témoignages d’internautes soulignent le caractère « narquois » du sourire de la présentatrice du JT de 20h. Aussi, les lecteurs d’Objeko auront peut-être remarqué que ce 13 juillet, lorsqu’elle interviewait Olivier Véran au sujet du pass sanitaire, Anne-Sophie Lapix s’efforçait de ne pas sourire.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par AsLapix (@aslapix)

Telle est la décision radicale que la journaliste de 49 ans a prise pour tenter de faire taire les critiques à son sujet. Son sourire est naturel selon elle. Il n’a rien de « narquois » ou de moqueur. Et lorsqu’elle pose des questions délicates avec le sourire, c’est simplement pour ne pas paraître trop froide justement. Mais si son sourire est mal interprété, elle en a assez. C’est suite à son interview de Jean Castex, le 11 mai dernier, que les internautes lui tombaient dessus. Depuis, Anne-Sophie Lapix a mis son sourire au placard pour interviewer les personnalités politiques.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par AsLapix (@aslapix)

Anne-Sophie Lapix constate que les internautes sont en colère

Pour le bien de sa carrière et celui de ses employeurs, Anne-Sophie Lapix a tout intérêt à avoir les internautes de son côté. En effet, les internautes ne sont personne d’autre que des téléspectateurs qui usent de leur liberté d’expression sur la Toile. Et sur les réseaux sociaux, tout peut aller très vite et prendre énormément d’ampleur. Ainsi, la présentatrice du JT de 20h de France 2 n’a pas réfléchi longtemps pour décider qu’elle devait agir pour calmer leur colère. Elle ne peut pas se permettre de prendre le temps de se justifier sur les réseaux sociaux. Alors, elle va dans le sens de ses détracteurs et acceptent leurs remarques. Le sourire face aux personnalités politiques, c’est terminé. Pourtant, le sourire et le rire de la journaliste sont tout simplement cultes !

Mais Objeko vous l’accorde, peut-être que certains endroits ne se prêtent pas à sourire. Le plateau d’un JT par exemple. Néanmoins, les informations seraient bien vite tristes et déprimantes sans une once d’humanité et de sympathie de la part des présentateurs. Anne-Sophie Lapix n’est pas la seule à sourire quand elle est devant les caméras du journal télévisé d’ailleurs. En revanche, pour les interviews de personnalités politiques, il sera en effet plus prudent de rester le plus sérieux possible. Ainsi, quand elle interviewait Olivier Véran, le ministre des Solidarités et de la Santé, ce 13 juillet, elle était en train de contenir son sourire et cela se voit.

« Chassez le naturel, il revient au galop » comme le dit le diction. Alors, il faut croire que si Anne-Sophie Lapix a pris cette décision radicale de ne plus sourire pendant ses interviews de personnalités politiques, il faudra encore un peu d’entrainement pour dissimuler son réflexe.

Une marque de politesse qui est mal interprétée

Pour la journaliste, quand elle sourit elle se montre polie. Mais pour d’autres, c’est le signe de son hypocrisie ou de sa sournoiserie. Concernant son entretien avec le Premier Ministre, Jean Castex, elle déclarait : « Tout s’est très bien passé sur le plateau. Nous avons discuté à propos du pays basque. À aucun moment je n’ai éprouvé qu’il s’est senti agressé. (…) Sourire fait partie des valeurs qu’on m’a transmises. C’est une marque de respect, de politesse. »

Cependant, si elle doit continuer de sourire, Anne-Sophie Lapix devra faire particulièrement attention à la tournure de ses questions. En effet, si une pointe d’ironie est décelée, son sourire sera automatiquement catalogué comme moqueur par les téléspectateurs. Et Objeko veut bien admettre que la logique est formelle à ce sujet. Ainsi, la journaliste prouve qu’elle est prête à faire des efforts afin de contenter tout le monde. L’avis de son public compte pour elle, même si elle n’est pas toujours d’accord avec lui.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par AsLapix (@aslapix)


Julie Bourdin

Julie Bourdin - Rédactrice web passionnée par la culture et par l’actualité. Je me fais un devoir de tenir mes lecteurs informés sur les dernières news.