Arielle Dombasle : son hommage déchirant au peuple ukrainien qui bouleverse la Toile

L'artiste française a tenu à faire entendre sa voix. Très sensible au sort du peuple ukrénien, victime d'une guerre qu'il n'a pas voulu, la chanteuse a publié une vidéo accompagnée d'un texte poignant. Un bel hommage qui a fait réagir sur la toile, ses fans étant très émus par l'attention de la comédienne.

Kiev, symbole d’une guerre enclenchée par Vladimir Poutine 

Les bâtiments en flamme, les habitants qui fuient par milliers, les sirènes qui retentissent. Depuis plus de deux semaines, les images de la capitale ukrainienne circulent dans le monde entier. Vladimir Poutine a décidé d’envahir ce pays souverain dans l’espoir de l’annexer. Son souhait ? Reconstituer l’URSS et revivre les grandes heures de son État. C’est sans compter l’acharnement du Président Volodymyr Zelensky, bien décidé à défendre son pays, même sur le terrain. L’armée ukrainienne se défend, et l’armée de Moscou n’avance pas aussi vite que prévu. 

Surtout, les pays dans le monde entier sont nombreux à apporter leur soutien au pays qui souhaite entrer dans l’Union Européenne. Les sanctions tombent alors contre Vladimir Poutine. Le but des pays alliés est simple : faire de la Russie une île en la coupant du monde, afin que son président fasse machine arrière et arrête cette guerre insensée. Alors que certains réfugiés sont déjà accueillis en France et dans d’autres pays européens, les négociations entre la Russie et l’Ukraine ne vont pour le moment nulle part. Et contrairement à ce prétend Vladimir Poutine, ce sont bien les civils qui sont visés par les missiles. 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Arielle Dombasle (@arielledombasle)

Arielle Dombasle réagit à la guerre 

De nombreuses personnalités publiques ont décidé de réagir. Les stars ont en effet, pour certaines, apporté leur soutien en faisant de généreux dons. Mila Kunis et son compagnon Ashton Kutcher ont versé trois millions de dollars. C’est d’autant plus important pour la comédienne qu’elle est d’origine ukrainienne. Elle se dit fière de sa nationalité et veut aider du mieux qu’elle peut les siens. On ignore si Arielle Dombasle y est allée de son don, mais elle a en tout cas décidé de poster une vidéo sur les réseaux sociaux où elle se plonge dans le souvenir d’un voyage à Kiev, en 2014. 

Visiblement très émue par la situation, elle écrit les mots suivants qu’elle prononce également en voix off de sa vidéo montage : « Kiev sous les bombes… Quel désastre ! Je me souviens de mon éblouissement en découvrant la basilique Sainte Sophie, à Kiev. Beauté céleste, enluminures, icônes… C’était en 2014. Et puis, au lendemain du Maïdan, la fierté d’un peuple qui entrait dans la démocratie. Leur hommage à ceux qui étaient morts pour la liberté. Bernard-Henri jouait sa pièce « Looking for Europe » à l’opéra de Kiev… Je me souviens« . 

Ses fans qui la suivent sur les réseaux sociaux ont réagi massivement et semblent partager la douleur de l’artiste. Ils sont en tout cas touchés par le bel hommage qu’elle rend à l’Ukraine, comme vous pouvez le constater : « Quel drame. Merci merveilleuse fée pour ces images et vos mots… se souvenir toujours ! » ; « Quel délicat et sensible hommage à l’Ukraine Arielle, en espérant vite de nouveau retrouver la lumière… » ; « tellement bouleversant avec la musique de Nicolas« .

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Arielle Dombasle (@arielledombasle)

La France face à la guerre 

Sur TF1, plus de 4 millions de français se sont donnés rendez-vous le lundi 14 mars 2022 pour découvrir huit des candidats à la présidentielle. Il ne s’agissait cependant pas d’un débat. Un par un, les candidats étaient invités à réagir à l’actualité. De quoi faire un pont vers leur programme. Mais le thème central était bien la situation internationale actuelle, avec cette guerre entre l’Ukraine et la Russie. 

Emmanuel Macron, en contact privilégié avec Vladimir Poutine, refuse de parler de lui comme un dictateur. Il considère que la voie diplomatique est la plus évidente. Sa prise de position est saluée par l’opposition, comme Marine Le Pen et Eric Zemmour, qui, tout comme lui, considèrent que nommer de la sorte le président Russe ne sert à rien. Jean-Luc Mélenchon partage également ce point de vue. L’heure n’est pas aux insultes, l’heure est aux discussions. Ces élections se déroulent en effet dans un contexte très particulier. Le candidat élu sait qu’il devra commencer par ce dossier brûlant, puisque même si la France n’est pas à proprement parler en guerre, ce conflit doit être surveillé de près, surtout quand on voit déjà les conséquences économiques sur le territoire.