Arnaque : ce couple au RSA avait une somme astronomique sur 11 comptes bancaires

Hélas, les escroqueries sont monnaie courante dans notre société et dans tous les domaines. Découvrez le cas de ce couple qui a profité des aides de la CAF pendant deux ans, mais la justice les a rattrapés !

© Istock / Waldemarus

Il s’agit d’une arnaque de haut vol. En effet, le père et la mère de famille ont profité pendant longtemps des prestations financières de la Caisse d’allocations familiales. Mais, tôt ou tard, la justice vous rattrape, c’est l’évidence. C’est ce qu’il s’est passé pour ce couple qui avait beaucoup de comptes, beaucoup d’argent, ne déclarait pas tout et en plus touchait le RSA. À présent, ils doivent rembourser toutes les sommes touchées… Un sacré pactole !

Un couple bénéficiaire du RSA a arnaqué le système comme jamais !

Le couple qui touchait le RSA a été jugé en juin de l’année dernière au tribunal de Lorient. Ces arnaqueurs n’étaient pas dans le besoin, c’est le moins que l’on puisse dire. En effet, ils n’avaient pas moins de onze comptes bancaires et un sacré trésor sur ces derniers. Ils avaient plus de 500 000 euros en tout, mais l’histoire ne s’arrête pas là…

De plus, ces individus n’avaient pas fait toutes leurs déclarations… Et il ne s’agit pas de quelques euros oubliés… Non, ils n’avaient pas déclaré plus de 300 000 euros sur leurs déclarations de revenus. Et enfin, la dernière des choses, c’est que le couple profitait en plus des allocations sociales en touchant le RSA ! En effet, pendant deux ans, la Caisse d’allocations familiales n’y a vu que du feu. Le couple est passé inaperçu, ni vu, ni connu. Durant ces 24 mois, ces personnes ont reçu pas moins de 45 000 euros, mais elles n’ont déclaré que 7700 euros.

Leur arnaque au RSA va leur coûter très cher !

Quand le couple s’est retrouvé au tribunal de Lorient, il a essayé de se défendre curieusement. Soi-disant, le père de famille se justifie en expliquant que c’est son frère, qui habite en Allemagne, qui lui a demandé d’ouvrir tous ces comptes bancaires. Le but était de vendre du matériel de travaux publics. Mais, l’homme accusé de fraude n’a aucune facture pour le prouver. Alors, il est impossible de prouver qu’il dit la vérité.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par TF1 INFO (@tf1info)

De lourdes conséquences bien méritées pour le couple

Et cela ne justifie pas l’arnaque au RSA. En effet, la présidente du tribunal rebondit et affirme que pendant toute cette période, le couple n’a jamais déclaré ce qu’il avait réellement. Malgré les montants élevés présents sur les comptes bancaires du couple, ce dernier n’avait “jamais omis de faire les déclarations trimestrielles lui permettant de percevoir les aides réservées aux plus pauvres ».

À présent, le couple qui touchait le RSA est dans de beaux draps. En effet, leurs différents comptes bancaires sont complètement vides et ils repartent de zéro. En effet, ils ont remboursé la Caisse d’allocations familiales intégralement. De plus, ils ont aussi dû régler les dettes qu’ils ont auprès des impôts. Selon les informations de nos confrères de chez Capital, le père et la mère de famille auraient “compris la leçon”. Hélas, c’est un peu trop tard ! Par ailleurs, l’homme a été condamné à 18 mois de prison avec sursis probatoire tandis que son épouse à six mois.

Ce ne sont pas les premiers à essayer d’arnaque le système. En général, à la fin, ils sont tous retrouvés. Rappelons que le RSA est perçu par les personnes qui n’ont pas de travail ou qui n’ont vraiment pas assez de revenus et qui sont en dessous du seuil vital. Certains individus n’hésitent pas à faire de fausses déclarations, comme un autre couple qui avait déclaré chacun de leur côté qu’ils étaient célibataires. Ainsi, ils n’avaient pas assez d’argent et donc pouvaient toucher le RSA. En tout, il devait plus de 20000 euros à la CAF. Cela reste des petits joueurs par rapport à nos protagonistes du jour, mais quand même !