Astrologie: Découvrez les signes du zodiaque les plus hypocondriaques de tous !

L’astrologie permet de cerner de nombreux traits de caractères. Voyons alors comment se comportent les signes du zodiaque face à ma maladie. Entre ceux qui la trouvent utile et ceux qui l’ignorent, nous sommes tous des patients très différents.

Astrologie : découvrez les signes du zodiaque les plus hypocondriaques de tous !
© Istock

Astrologie et maladie sont deux thèmes que l’on imagine pas immédiatement à associer en pensée. En effet, lorsque l’on pense astrologie, on pense avenir, horoscope, divination, prédétermination ou encore destin. Mais nos confrères du magazine Marie France ont résumé une lecture passionnante qui ose ce parallèle. Et Objeko est forcé d’admettre que c’est très pertinent. Elke Faraone est une astrologue réputée qui a écrit ce livre : « Dialogue avec les signes du zodiaque », publié aux éditions Pygmalion. Et dans son ouvrage, les journalistes de Marie France racontent qu’elle détaille « le rapport de chaque signe astrologique à la santé et à la maladie ».

En effet, il est pertinent de se demander si nous avons une expérience particulière à la maladie selon notre signe du zodiaque. Ainsi, nous pourrons mieux comprendre nos comportements. Et peut-être même les modifier pour mieux gérer nos états émotionnels. L’astrologie ce n’est donc pas qu’une histoire de destin tout tracé. Elle peut aussi être utile pour se sentir capable de l’écrire soi-même. Voyons donc comment chaque signe astrologique réagit lorsqu’il est confronté à la maladie.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Pygmalion (@ed_pygmalion)

Astrologie et maladie : quels signes sont les plus hypocondriaques ?

Elke Faraone se pose deux question pour chaque signe du zodiaque. Elle va interroger la conception de la maladie en tant que concept d’abord. Puis, elle va également se demander comment réagit chaque signe lorsqu’il est malade. Ces deux facettes nous permettront donc de prendre du recul par rapport à la maladie, qu’elle survienne chez nous ou chez nos proches. Et en temps de pandémie, Objeko ne peut que vous accorder que cela nous sera utile. Nos confrères du magazine Marie France ont visé juste avec l’ouvrage d’Elke Faraone.

Sagittaire (23 novembre – 20 décembre)

Le Sagittaire aurait tendance à refuser de s’avouer malade, ignorant les symptômes qui l’accablent quand la maladie s’installe. En astrologie, le sagittaire est plutôt distrait. Mais quand la maladie touche ses proches, il devient très protecteur.

Capricorne (21 décembre – 20 janvier)

Le Capricorne ne supporte pas la maladie car elle va le contraindre au repos forcé. Elke Faraon parle de fatalisme chez ce signe du zodiaque. Il peindra un tableau sombre de son destin une fois atteint par la maladie. Il considère qu’elle est une épreuve que nous endurons tous tôt ou tard.

Verseau (21 janvier – 19 février)

Le Verseau est décrit par l’astrologie comme un signe avant-gardiste et original. Face à la maladie, il fait donc le pitre et minimise les situations. Mais pour la spécialiste en astrologie, Elke Faraon, c’est la preuve que la maladie angoisse profondément le Verseau.

Poissons (20 février – 20 mars)

Les Poissons ont tendance à somatiser et ils le savent, Objeko vous l’assure. Alors, ils prennent au sérieux les avis médicaux mais supposent aussi que la maladie pourra se résoudre d’elle-même sans qu’ils doivent intervenir. Le concept de maladie les révolte car ils la trouvent injuste.

Bélier (21 mars – 20 avril)

Le Bélier attend que son état soit dramatique pour prendre soin de lui. La maladie le freine et il ne le tolère pas. Les spécialistes en astrologie décrivent le Bélier comme un fonceur. Face à la maladie et à la douleur, cela ne change pas. Il ne s’attarde que sur l’indispensable.

Taureau (21 avril – 20 mai)

Le Taureau ne se ménage pas et frôle le burn-out avant de prendre soin de lui. Il ne supporte pas de voir baisser sa productivité. La maladie n’est pas un phénomène qui l’intrigue ou l’interroge. Il souhaite simplement la combattre sans qu’elle ne prenne trop de place dans sa vie.

Gémeaux (21 mai – 21 juin)

Les Gémeaux s’interrogent sur les symptômes, les causes, les traitements… Ils veulent comprendre pourquoi ils sont malades et maîtriser la situation sur le bout des doigts. La maladie fait partie de la vie et elle peut donc nous apprendre des choses.

Cancer (22 juin – 23 juillet)

Le Cancer redevient un enfant face à la maladie. Il se plaint et veut que l’on prenne soin de lui. Cependant, quand les choses sont sérieuses, il est animé de cette volonté infaillible qui lui est propre. La maladie l’angoisse énormément et sa grande empathie peut l’exposer à souffrir davantage.

Lion (24 juillet – 23 août)

Le Lion malade est agacé et n’a plus de patience. Dès les premiers symptômes, il prend conseils et traitements pour éradiquer le moindre mal. Impensable qu’il puisse accepter de se faire coincer par la maladie. Il la rejette car il l’associe à la mort.

Vierge (24 août – 23 septembre)

La Vierge est décrite en astrologie comme un signe du zodiaque avide de contrôle. La maladie est donc terrible pour elle car elle n’est plus maître d’elle-même. Cependant, elle peut la trouver fascinante.

Balance (24 septembre – 23 octobre)

La Balance a besoin de réconfort quand elle est malade mais elle ne le demandera pas. Elle reste fière mais vit ce temps comme une épreuve injuste qui la force au repos. Pour aller mieux plus rapidement, elle a besoin de raconter en détails tout ce qu’elle ressent.

Scorpion (24 octobre – 22 novembre)

Le Scorpion est désignée comme le pire patient par Elke Faraon. Les spécialistes en astrologie décrivent le Scorpion comme passionné. Là encore, c’est le cas. Il refuse d’écouter les conseils et pense guérir par la seule force de sa volonté.


Julie Bourdin

Julie Bourdin - Rédactrice web passionnée par la culture et par l’actualité. Je me fais un devoir de tenir mes lecteurs informés sur les dernières news.