Aude (L’amour est dans le pré) dézingue et tacle l’Etat avec force ! un gros coup de gueule !

Depuis qu’elle a appris la nouvelle, Aude n’arrive pas à se calmer ! La crise sanitaire est déjà difficile à supporter, le gouvernement vient d’en rajouter. En effet, elle sème la panique chez les agriculteurs ! Vont-ils arriver trouver un terrain d’entente avant que la situation ne dégénère ? Objeko vous dit tout !

Aude (L'amour est dans le pré) : dézingue et tacle l'Etat avec force ! un gros coup de gueule !
© M6

Aude ne mâche jamais ses mots. Que ce soit pour protéger ses enfants ou bien pour défendre son métier qu’elle aime tant. On vous dit tout !

Aude, en colère comme jamais

Une femme courageuse

Que tout ça semble loin aux fans de L’amour est dans le pré. En effet, dans cette vidéo, nous découvrons une Aude timide et surtout bel et bien éprise de son beau Christopher. Cupidon pensait tellement que ces deux-là allaient s’aimer toute la vie. D’ailleurs, la cigogne leur a apporté le plus beau des cadeaux, un enfant. Hélas, quelques mois après l’accouchement, la jeune agriculture annonce la fin de sa belle histoire. Certes, elle ne donnera pas les raisons de la rupture, mais dira simplement “Il vaut mieux être seule que mal accompagnée. Gérer ma vie d’agricultrice et de maman n’est pas simple et est dorénavant plus compliquée” Retour à la case départ. Enfin pas tout à fait !

À la fin de l’année 2020, Aude change totalement d’apparence. Non seulement, la couleur de cheveux est totalement différente. Mais en plus, niveau longueur, ce n’est pas la même. Incroyable, Objeko a des étoiles dans les yeux quand il la (re)découvre. Dès lors, elle semble lumineuse et a enfin confiance en elle. De plus, elle semble avoir totalement renouveler sa garde-robe. Sur son compte Instagram, les compliments fusent de tous les côtés. Vraiment émue de lire ce type d’éloges, elle tient à mettre les choses au clair avec ses followers. “J’ai juste vécu des expériences dont j’espère avoir tiré des leçons… N’est-ce pas ça, la vie ?” 

Quand on lui demande quelle a été sa méthode pour perdre autant de poids, elle va nous faire une confidence étonnante. “J’ai perdu du poids (environ 30 kilos entre la naissance de Raphaël et aujourd’hui) mais mon objectif principal n’était pas celui-là” D’ailleurs, très vite, on se rend compte que le fait d’être seule avec deux enfants n’a pas forcément aidé ses finances.   “Je me suis retrouvée avec une bouche de plus à nourrir sur le même “salaire”. Il a donc fallu que je réfléchisse à économiser quelque part.” Donc, focalisée sur le bien-être de ses enfants, elle se prive de tout pour le leur offrir. “J’avoue que parfois, je suis tellement épuisée que je n’arrive même pas à manger, mais ça, je ne le recommande pas.”

Le monde agricole furieux

Aux premières heures du printemps 2021, la France découvre qu’elle va être de nouveau confinée. Mais de manière hybride, si bien que personne n’y comprend plus rien. Du reste, Aude et ses amis agriculteurs vont avoir une surprise supplémentaire. Au lieu d’écouler leurs doléances, le gouvernement vient de faire une annonce fracassante. Diffusée dans les médias, elle n’en finit pas de faire la polémique. C’est pourquoi, pour se défendre, des opérations escargots commencent à s’organiser en France. Voici ce que déclare un représentant de la FNSEA “On a décidé de mener une action syndicale à l’échelle du grand bassin parisien vendredi dès 6h. On a l’ambition d’adresser un message à Emmanuel Macron en guise d’avertissement

En fait, c’est un système d’aide attribué aux exploitations bio qui met le feu aux pitres. Pourquoi eux et pas les autres ? C’est vraiment injuste ! Dès qu’elle avait du mal à boucler les fins de mois, Aude va être de nouveau obligée de serrer la ceinture. Oui, mais jusqu’à quand tout cela va-t-il durer avant de reprendre une vie normale ? L’argument avancé par l’Etat est simple “140 millions d’euros d’aides qui vont être ponctionnés sur la vache allaitante pour les redistribuer vers l’aide “protéines”.  C’est bien joli tout ça, mais dans les faits, c’est autre chose !

Un message qui en dit long sur son état d’esprit

Ce n’est pas la première fois qu’entre Aude et le gouvernement, le torchon brûle. En effet, lors de la rentrée des vacances de la Toussaint 2020, le ministre de l’Éducation Nationale instaure le port du masque obligatoire pour les enfants. À partir de six ans, ce n’est pas négociable. Elle le vit comme un drame et n’hésite pas à donner de la voix sur les réseaux sociaux.

En ce qui concerne la cause des agriculteurs, Aude est vraiment exaspérée par ce qui se passe. “En rendant l’acte de manger NON PRIORITAIRE, le gouvernement a solutionné le problème du Covid. Ainsi, plus besoin d’agriculteurs, de transports, de carburant, de grandes surfaces, de caissières, de logistique, d’éboueurs…” Elle va rapidement s’emmêler les pinceaux entre la revendication et son quotidien épuisant. “Plus non plus besoin d’électricité pour réchauffer la nourriture qu’on ne mangera pas. Pas besoin d’eau pour laver la vaisselle qu’on ne salira pas. Du coup, pas besoin de techniciens eau / électricité…” Objeko ne voit plus très bien où elle veut en venir ?

En tout cas, les followers la lisent jusqu’au bout et ne retiennent que la conclusion “J’en ai oublié tellement, tellement je suis époustouflée par leur compétence ! Franchement, bravo, fallait oser” Après un tel discours, nul doute qu’elle sera aux côtés des frondeurs pour bien appuyer leurs revendications. Plus jamais ça !

 


Deborah Attias

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.