Bernard Tapie: Son énorme bataille contre le cancer, qu’il refuse de soigner…

Alors que Bernard Tapie se bat contre ce double cancer qui le ronge, il est loin de se laisser abattre. Il fait même preuve d’une force et d’un courage incroyable. Dans son livre, Franz-Olvier Giesbert révèle même qu’il refuse tout anti-douleurs.

Bernard Tapie : son énorme combat contre le cancer, il refuse de soigner...
©Pierre Perusseau / Bestimage

Alors que Bernard Tapie continue son combat contre le double cancer qui le ronge, plusieurs témoignages relatent sa véritable force de caractère et son immense courage. Dans son ouvrage Bernard Tapie : Leçon de vie, de mort et d’amour, Franz-Olivier Giesbert dresse effectivement le portrait d’un homme aux capacités  » surréalistes « . Ainsi, malgré les difficultés, l’homme d’affaires refuserait les moindres antidouleurs. Mieux encore, certaines infirmières lui reconnaissent un comportement jamais vu en pareille circonstance. Objeko vous en dit donc plus.

Bernard Tapie : un combattant hors pair, une force de la nature

Le plus difficile des combats

Depuis plusieurs années maintenant, Bernard Tapie doit ainsi faire face à son plus terrible adversaire. Son cancer ne lui laisse effectivement aucun répit depuis trois ans. Des traitements expérimentaux ont été tentés, mais apparemment rien n’y fait. Aussi, l’ancien président de l’Olympique de Marseille voit le crabe continuer d’évoluer. Récemment, le public apprenait que des métastases s’étaient répandus jusque dans son cerveau. Dès lors, l’inquiétude est vraiment très grande.

Véritable proche de l’ancien ministre et président d’Adidas, Franz-Olivier Giesbert vient ainsi de lui consacrer un livre qui revient sur sa vie, mais également sur ce dernier combat qu’il doit mener. Dans ces pages, l’essayiste décrit un homme au courage exemplaire. En effet, Bernard Tapie veut être pleinement conscient des événements qui l’entourent. Dès lors, il refuserait systématiquement tout médicament qui pourrait altérer son état de conscience. Franz-Olivier Giesbert avoue alors que  » Quand Tapie a mal, il ne prend pas d’antidouleurs « . Objeko vous explique tout.

Une force de la nature

Si Franz-Olivier Giesbert déclare effectivement que Bernard Tapie n’a pas recours au traitement anti-douleurs, le principal intéressé s’en était en réalité déjà expliqué. En effet, le père de Laurent et Sophie Tapie récemment sur les raisons de ce choix.  » Aujourd’hui, quand on souffre beaucoup ou même un peu, on prend un comprimé ou de la cortisone. Moi, pas. Je préfère laisser mes surrénales travailler et je peux certifier qu’elles fonctionnent à mort pour me fabriquer ma propre cortisone « . Avant d’ajouter :  » Quand on me fait une chimio, par exemple, je veille à ce qu’on ne me mette jamais de la cortisone dedans « . Une attitude que très peu de gens en réalité sont donc capable d’avoir.

D’ailleurs, une infirmière de la Pitié-Salpêtrière affirme que Bernard Tapie a réussi de véritables miracles grâce à cette méthode.  » À près de soixante-quinze ans, il a mieux cicatrisé en une semaine qu’un mec de cinquante en trois semaines. Il vient d’une autre planète « . Tout le personnel médical était ainsi très impressionné par son énergie malgré le cancer. Plusieurs scènes hallucinantes auraient effectivement eu lieu dans la clinique. Alors que Bernard Tapie subissait une lourde chimiothérapie, certains membres du personnel hospitalier l’ont pourtant vu faire des pompes dans sa chambre ou courir dans les couloirs de l’hôpital. Pour certains, Bernard Tapie ne serait tout simplement pas humain.

 

Ver esta publicación en Instagram

 

Una publicación compartida de News-Info-Fr (@infonewsfr)

Une volonté de fer

Récemment interrogé sur le sujet, Franz-Olivier Giesbert est d’ailleurs parfaitement d’accord avec cette analyse. L’écrivain reconnaît avoir une immense estime et un profond respect devant de courage. Invité sur le plateau de RTL pour la promotion de son livre, l’écrivain profitez ainsi de l’occasion pour donner des nouvelles de son ami  » C’est pas terrible, il passe beaucoup de temps à l’hôpital, mais il se bat toujours « . Avant de rajouter :  » C’est ce qui me fascine, sa volonté. Il ne lâche pas l’affaire, face au cancer, face aux ennuis judiciaires, il est toujours là et il se bat « . En effet, si Bernard Tapie doit faire face à la maladie, ce n’est malheureusement pas son seul combat actuel. Au moment même où il se trouve à l’hôpital, son procès dans l’affaire de l’arbitrage du Crédit Lyonnais se poursuit effectivement toujours.

Alors que ses avocats avaient demandé un report en raison de son état de santé, les juges n’ont pas pourtant trouvé opportun de répondre positivement à cette requête. D’ailleurs, l’ancien homme d’affaires n’assiste plus au débat depuis le mois de mai dernier. Cependant, le 2 juin 2021, le Parquet général a quand même requis à son encontre cinq ans d’emprisonnement avec sursis pour complicité d’escroquerie et détournement de fonds publics. Preuve s’il en fallait que les ennuis de Bernard Tapie sont loin d’être terminés. En plus de se battre contre le cancer, il doit également faire face à la justice. Même si dans un cas comme dans l’autre, le célèbre businessman semble très loin de baisser les bras. Car comme le rappellent Franz-Olivier Gilbert ainsi que les infirmières de Tapie, cet homme doit certainement venir d’une autre planète.

 


Valerie Hommez

Rédactrice web, j'ai à coeur d'informer mes lecteurs sur toutes les thématiques qui font l'actualité ! Des news people aux informations politiques, je vous tiens au courant de tout ce qu'il se passe dans le monde au jour le jour.