Brigitte Bardot touchée par la maladie : voici pourquoi elle risque le pire…

La vedette des années 60 se place du côté des antivax. En effet, elle refuse de se faire vacciner. Pourtant, elle n'est plus si jeune et souffre déjà de plusieurs maladies. Objeko vous dévoile son point de vue et son état de santé actuel.

© ABACA

Les Français ne sont pas encore tirés d’affaire ! La crise de la Covid-19 est toujours là, deux ans après son apparition. La gestion de la crise sanitaire par le gouvernement déplaît à beaucoup de personnes. Et la mise en place du pass vaccinal obligatoire n’est pas suivie par tout le monde. En effet, cela fait des semaines que des manifestations ont lieu un peu partout dans l’hexagone. Brigitte Bardot fait partie des individus qui refusent de se faire vacciner. À 87 ans, elle a des problèmes de santé... On vous raconte !

Brigitte Bardot : une antivax assumée !

Brigitte Bardot est une personnalité à part et n’hésite pas à défendre ses convictions. On le voit bien avec sa fondation de protection pour les animaux. Depuis l’arrivée du virus, elle a aussi une opinion bien à elle. Depuis le 24 janvier, le pass sanitaire s’est transformé en pass vaccinal obligatoire. Cela signifie que pour vous déplacer dans tous les lieux publics (restaurants, bars, théâtre, musée, cinéma, etc.) ainsi que pour voyager, vous devez avoir un schéma vaccinal complet. Cela veut dire que vous devez avoir reçu vos trois doses, sauf si vous avez contracté le virus après votre deuxième. Le QR CODE de votre PCR ou antigénique positif sera valable six mois.

En tout cas, les conditions de vie vont devenir très compliquées pour les personnes qui ne désirent pas se vacciner. Certains antivax n’ont reçu aucune dose depuis le début de la pandémie et d’autres sont devenus antivax entre-temps. En effet, certains individus ont pris la décision de ne pas réaliser la troisième dose. Par ailleurs, certains parents se sont fait vacciner eux-mêmes, mais n’ont pas accepté de faire vacciner leurs enfants de plus de douze ans. Ces derniers considèrent qu’ils sont en pleine santé et que les effets secondaires de ce vaccin expérimental ne sont pas encore connus. Comme vous le voyez, toutes les situations et tous les avis existent. En tout cas, la stratégie d’Emmanuel Macron est claire, il veut « emmerder » les antivax, donc Brigitte Bardot qui en fait partie.

La star qui refuse le vaccin

Pour les antivax qu’on devrait plutôt nommer antipass, le vaccin obligatoirement sous peine de perte de sa vie sociale est une aberration. Depuis le début de la pandémie, Brigitte Bardot refuse de passer par l’étape des piqûres obligatoires malgré son âge avancé. Elle explique qu’elle vit très bien sans : « Je suis allergique à tous les produits chimiques« , apprend-on dans une interview réalisée par notre confrère Gala. Elle ajoute également : « Même quand j’ai voyagé en Afrique, j’ai refusé de le faire contre la fièvre jaune« . Ce n’est pas la première fois que la vedette des années 60 donne son avis tranché sur la société. En effet, elle s’était déjà indignée contre les laboratoires pharmaceutiques de grande ampleur qui vendaient les résultats de leurs recherches.

Elle souffre de plusieurs maladies

Pourtant, Brigitte Bardot n’est plus toute jeune. En effet, elle a 87 ans et fait donc partie des personnes qui risquent de faire une forme grave si elle attrape le virus. Avec en plus des hôpitaux laissés à l’abandon, sans moyens avec des manques de personnels et de lit, cela peut en effet devenir dangereux pour l’ancienne muse de Serge Gainsbourg.

Si vous ne le saviez pas, Brigitte Bardot se déplace avec des béquilles, car elle est atteinte d’une double arthrose de la hanche. Apparemment, elle serait aussi atteinte d’une allergie, mais nous n’avons pas plus d’informations. Dans le magazine Gala, on apprend que l’actrice se sent très bien dans son corps et dans sa tête. Elle se considère en très bonne forme et ne suit aucun traitement médicamenteux.

Pour rappel, 500 000 personnes ont été testées positives au virus. Un nouveau record atteint, car le gouvernement pousse à tester beaucoup plus qu’avant. En effet, dans les salles de classe, toutes les semaines, les enfants se font tester. En tout cas, rassurez-vous, le nombre de cas signalés ne veut pas dire que ces personnes sont malades, bien au contraire. L’Omicron est très contagieux, mais moins grave.

À la rédaction d’Objeko, on aime citer la définition de la Santé par l’OMS : « La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité. » De quoi nous faire réfléchir !