Brigitte Macron furax, mécontente, ce reproche envers son mari Emmanuel Macron

Lors d’un entretien avec Gala, Gérard Davet, co-auteur de l’ouvrage « Le traître et le néant », explique que Brigitte Macron s’est souvent sentie mise à l’écart par certains membres de la garde rapprochée de son mari. Des collaborateurs qui ne la portaient pas dans leur cœur…

Brigitte Macron, écartée : ce reproche envers son mari Emmanuel Macron
© Eliot Blondet/Pool/Bestimage

Alors qu’Emmanuel et Brigitte Macron ont toujours démontré une véritable union sacrée, il semblerait pourtant que des tensions aient existé entre eux au début du quinquennat du chef de l’État. Interviewé par les journalistes du magazine Gala, le grand reporter Gérard Davet s’explique sur le sujet ce jeudi 21 octobre. Le coauteur du livre Le traître et le néant (Éditions Fayard) révèle effectivement comment la première dame de France s’est parfois vraiment sentie seule. Objeko vous explique tout dans les moindres détails.

Brigitte Macron : mise à l’écart par Les Mormons, proches du pouvoir

Un couple très soudé

Si de très nombreux proches d’Emmanuel Macron lui déconseillaient en 2017 de se lancer dans la campagne présidentielle et d’attendre 2022 pour briguer le pouvoir, Brigitte Macron l’a véritablement poussé à se lancer. Convaincue que le moment était venu, l’ancienne professeur va vraiment se montrer décisive dans le choix de son mari de présenter sa candidature. Elle ne souhaitait en effet plus attendre, consciente que son âge pourrait devenir un frein. Les remarques ont d’ailleurs été très nombreuses dans ce sens comme on peut le découvrir dans le livre Le grand manipulateur aux éditions Stock.

Dans cet ouvrage, Marc Endeweld relate effectivement que Brigitte Macron avait bien tenu des propos en ce sens : « On ne peut pas attendre 2022. Car on a un énorme problème. Le problème, c’est moi. C’est ma gueule. Donc il faut accélérer ». Des conseils qui de toute évidence ont porté leurs fruits puisque finalement, Emmanuel Macron se lancera bien dans la campagne présidentielle de 2017 avec le succès qu’on lui connaît. Depuis son élection, et même bien avant, Emmanuel Macron a donc découvert en son épouse une alliée de poids. Cependant, si le président a toujours écouté et suivi les recommandations de sa compagne, celle-ci s’est parfois sentie esseulée et incomprise.

Des moments difficiles à vivre

En effet, si le succès a été au rendez-vous avec l’élection de 2017, ce nouveau statut de première dame de France a été compliqué à gérer pour Brigitte Macron. Ainsi, elle a été l’objet de nombreuses critiques, mais également de préjugés de la part des proches collaborateurs de son mari. À cette époque, Les Mormons font effectivement leur apparition et n’hésitent pas à critiquer l’épouse du chef de l’État. Mais alors qui sont ceux que certains surnomment Les Mormons ? Interrogé par le magazine Gala, Gérard Davet permet d’en découvrir plus sur le sujet.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @brigittemacron.officiel

Le co-auteur du livre Le traître et le néant explique en effet, qui compose ce cercle rapproché autour d’Emmanuel Macron. Il s’agit de plusieurs personnes, dont Benjamin Griveaux, Sibeth Ndiaye ou encore Ismaël Emelien. Selon Gérard Davet, tous ont donc joué un rôle important auprès du chef de l’État, et ce, en mettant parfois à l’écart son épouse. « Elle se plaignait du fait qu’il ne l’écoutait plus, s’inquiéter du pouvoir de l’énergie autour de lui et de l’influence de ceux que l’on a surnommés Les Mormons, parmi lesquels le conseiller Ismaël Emelien ou le ministre Benjamin Griveaux ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @brigittemacron.officiel

Un avis pourtant éclairé

Malgré cet éloignement passager, Brigitte Macron avait pourtant une vision particulièrement intéressante de la France comme le rapporte le grand reporter du monde. Il aurait effectivement recueilli les propos d’Alain Minc. Celui-ci affirme alors que la première dame de France avait plutôt été visionnaire dans de nombreux domaines : « Elle avait vu plus tôt que tout le monde monter la contestation dans le pays ». Bien consciente que la crise des gilets jaunes allait durer, elle aurait même prévenu le chef de l’État. Cependant, Les Mormons auraient tenté de faire barrage pour amoindrir son influence. Vraiment loin de se laisser faire, l’épouse du président aurait alors réagi de manière assez ferme. Elle aurait effectivement pris la décision « d’alléger le quotidien de son mari » : « Elle n’hésite pas à intervenir auprès de ses conseillers pour supprimer quelques séquences de son agenda ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Emmanuel Macron (@fanofmacron)

Voilà bien une histoire qui démontre à quel point Brigitte Macron arrive toujours à se positionner lorsque cela est nécessaire. Cependant, il existe aujourd’hui un autre sujet sur lequel son avis sera d’une importance capitale. À ce jour, la décision d’Emmanuel Macron de se représenter à l’élection présidentielle n’est effectivement toujours pas connue. Pourtant, il semblerait que Brigitte Macron ne soit pas favorable à un deuxième mandat comme le rapporte Gérard Davet : « Quelques proches nous ont dit qu’elle aspirerait à une vie plus simple et qu’elle était moyennement fan de l’idée d’un second mandat ». Il faudra donc découvrir dans les semaines et dans les mois prochains si comme 2017, l’influence de Brigitte Macron sur son mari se montrera finalement décisive.


Valerie Hommez

Rédactrice web, j'ai à coeur d'informer mes lecteurs sur toutes les thématiques qui font l'actualité ! Des news people aux informations politiques, je vous tiens au courant de tout ce qu'il se passe dans le monde au jour le jour.