CAF : RSA, APL, AAH… n’oubliez pas cette démarche en ligne primordiale pour garder vos droits

Tout savoir sur vos mises à jour à faire à la CAF. Quels sont les délais à respecter ? Quelles sont les ressources à déclarer ?

© Martha Levine-CAF : RSA, APL, AAH… n’oubliez pas cette démarche en ligne primordiale pour garder vos droits

Si vous êtes bénéficiaires de certaines aides de la CAF, vous savez certainement que vous devez faire des mises à jour régulièrement. Que ce soit le RSA (revenu de solidarité active), de la Prime d’activité ou encore de l’allocation aux adultes handicapés (AAH). Dans tous les cas, pour calculer vos droits et toucher vos prestations, vous devez déclarer vos ressources tous les trimestres. On vous donne toutes les démarches dans cet article.

CAF : les démarches obligatoires à faire pour ne pas perdre vos droits

Tous les trois mois, c’est la démarche obligatoire à effectuer pour toucher vos prestations de la CAF. En effet, vous devez actualiser votre situation personnelle, mettre à jour et déclarer vos ressources. Cette démarche se réalise en ligne sur le site officiel de la CAF. Voici toutes les étapes :

1. Faites votre déclaration le plus vite possible

Étant donné que vous êtes déjà bénéficiaire, vous recevez automatiquement un mail pour vous informer des délais. Ainsi, rendez-vous dans votre espace « Mon Compte ». Sachez que plus, vous faites votre déclaration rapidement, plus elle sera traitée vite. La CAF vient tout juste d’envoyer les mails ce mardi 2 août.

2. Contrôlez les informations de votre cas privé et professionnel

Ensuite, prenez le temps de bien contrôler les données et mettre à jour vos informations. Cela peut concerner un nouveau travail, un changement de rémunération, l’arrivée d’un enfant, une séparation ou un mariage, etc. Toutes ces informations sont importantes pour le calcul de la CAF.

3. Déclarez vos ressources personnelles et celles de votre famille

Vous devez déclarer toutes vos ressources nettes avant le prélèvement de l’impôt sur le revenu. Donc, vos salaires, mais aussi tous les autres revenus si vous en avez. Par exemple, les revenus non salariés, la pension alimentaire… En l’absence de revenus, c’est plus simple, vous cochez simplement la case « Absence de ressources ». Par ailleurs, vous devez aussi remplir les ressources de votre partenaire ou de vos enfants de plus de 15 ans, précise la CAF.

Quelles sont les ressources qu’il faut déclarer à la CAF ?

Voici la liste de toutes les ressources à déclarer à la CAF :

  • les sommes exceptionnelles : prime de licenciement, indemnité de rupture conventionnelle, indemnité de fin de contrat, indemnité compensatrice de congés payés, etc. ;
  • la prime de naissance et la prime de 13e mois ;
  • les revenus de stage ou indemnités de formation professionnelle ;
  • les indemnités journalières pour maladie, accident du travail, maternité, paternité ou adoption ;
  • les pensions de retraite, de réversion, d’invalidité, etc. ;
  • les revenus des activités non salariées : auto-entrepreneur, artiste, etc. ;
  • les montants reçus d’un héritage ou d’un gain aux jeux ;
  • l’argent placé et qui vous rapport. Par exemple, en SCPI.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Crèche Adorée (@crecheadoree)

Quelles sont les deadlines à respecter pour faire sa déclaration à la CAF ?

Vous devez vous connecter sur le site de la CAF au moins 4 fois par an, soit tous les trimestres. Par contre, en fonction de votre cas, les deadlines de déclaration varient. Cela dépend du mois d’ouverture de vos droits. Consultez ce calendrier si besoin.

Qu’en est-il de la version papier ?

Il est toujours possible de faire sa déclaration sur la version papier en utilisant ce formulaire cerfa 14129 03. Il est valable pour la CAF et la MSA. Pour l’AAH, ce n’est pas le même formulaire. Il s’agit du cerfa 14208 01.