Camille Santoro (Familles nombreuses) se confie sur ces terribles séparations en vue

Cette maman vedette de "Familles nombreuses, la vie en XXL", s'est confiée à ses abonnés ce 25 avril dernier. Elle abordait notamment ses craintes, ses peurs et ses appréhensions.

© TF1

Camille Santoro est une maman de 6 enfants. Alessio, Nino, Emie, les jumeaux Maé et Mattia et la petite Alba forment une fratrie unique. Avec son mari, Nicolas, Camille a l’habitude de dire « impossible n’est pas Santoro ». Pourtant, cette jeune maman de famille nombreuse peut elle aussi être confrontée à des doutes et à des angoisses. En effet, c’est aussi cela faire preuve de courage. Ce n’est pas ignorer le danger et les risques, c’est en prendre pleinement conscience et aller de l’avant quand même. Et une autre forme de courage pour cette maman vedette de Familles nombreuses, la vie en XXL, c’est aussi d’oser en parler avec ses abonnés.

Puisque, les lecteurs d’Objeko ne l’ignorent pas, les réseaux sociaux sont loin de n’être que bienveillance. Ils sont aussi jugements et critiques. Dès lors, oser parler de ses faiblesses c’est d’autant plus courageux puisque certains internautes pourraient se servir des confidences de Camille Santoro pour la déstabiliser. Mais il faut croire que cela ne fait pas peur à notre maman de cette famille de 6 enfants. Les seules choses qui peuvent lui faire peur concernent ses enfants…

Camille Santoro joue cartes sur table avec ses abonnés

Les fans de Familles nombreuses, la vie en XXL, ont tous leurs favoris. Parmi le public du programme de TF1, impossible de croire que règne l’indifférence. Au contraire, l’engouement est tel autour de cette émission que les familles qui passent à la télé sont devenues de véritables vedettes des réseaux sociaux. En effet, ce sont des milliers d’internautes qui se retrouvent sur les comptes Instagram des parents des familles stars. Ce sont par ailleurs très souvent les mamans qui partagent les contenus sur les réseaux sociaux. Et donc elles aussi qui sont la cible des critiques les plus acerbes. Mais Camille Santoro et les autres mères de famille du programme de TF1 n’ont pas froid aux yeux. Elles vivent une aventure formidable, tout en détruisant les clichés sur les familles nombreuses. Leur notoriété leur permet de devenir de véritables influenceuses et également de financer des projets encore plus ambitieux.

Pour Camille Santoro, le programme de TF1 lui a sans aucun doute servi de tremplin pour lancer sa marque. Une marque de pyjamas pour enfants qui s’appelle 10 Novembre. La mère de famille pourrait très prochainement avoir d’excellentes nouvelles à partager avec ses abonnés sur ce sujet. Mais pour mener à bien cette entreprise, elle va devoir faire des concessions difficiles. En effet, elle va devoir accepter que sa vie professionnelle prenne le pas, parfois, sur sa vie privée. Or, pour Camille Santoro, c’est une épreuve qu’elle appréhende que de devoir se séparer de ses enfants. Lorsqu’elle évoque ses craintes avec les internautes, ce 25 avril dernier, elle fait allusion à ce contexte. Mais aussi au fait que les vacances soient terminées et que l’école ait réouvert ses portes.

« Les enfants ont repris le chemin de l’école ce matin. C’était difficile pour Maé. Ça l’est aussi un peu pour Alba qui tourne en rond et qui cherche les grands. Du coup elle nous sollicite énormément ce matin. », expliquait notamment la maman de 6 enfants.

Des craintes et des appréhensions naturelles ?

Nos confrères du magazine Purepeople ont eux aussi souligné les craintes, les peurs, les doutes et les appréhensions de Camille Santoro. Et comme Objeko vous le disait un peu plus haut, elles sont aussi liées à ses nouvelles activités professionnelles.

« On va partir à Paris aujourd’hui. J’appréhende grandement le mois de mai qui est surchargé. C’est une histoire de dingue. J’appréhende vraiment beaucoup parce que je vais devoir être amenée à laisser les enfants plusieurs fois au cours du mois. C’est un peu difficile pour moi. Si je pouvais me diviser, je le ferais. Ce n’est que pour de bonnes choses, de beaux projets qui pourraient grandement changer l’avenir. Donc on va de l’avant. Ce ne sont que des bonnes nouvelles même si je ne vous cache pas que la fatigue se fait ressentir. On a travaillé encore hyper tard hier soir. Et on va ré-attaquer très vite. », confiait Camille Santoro à ses abonnés.

Mais l’épouse de Nicolas Santoro sait qu’elle n’a pas le choix. Qu’elle doit faire en sorte, en tant que maman, de rendre ses enfants les plus indépendants possibles. Et également que cela commence par la fin de l’allaitement. Une étape difficile qu’elle va pourtant devoir mettre en place très prochainement pour Alba, petit à petit. « Je l’allaite depuis sa naissance mais j’essaie, tout doucement, de l’amener vers le sevrage ou le biberon. J’aimerais accompagner Alba doucement vers le biberon, que ce soit plus confortable pour elle et pour moi, pendant mes absences. », expliquait enfin Camille Santoro. Finalement ses peurs sont comprises par toutes les mamans du monde.