Canicule : voici les signes révélateurs d’une déshydratation qui doivent vous alerter

Les températures battent des records, nous tentons tous de nous y accommoder. Les risques de déshydratation sont alors importants et peuvent s'avérer graves. Découvrez les signes qui vous permettent de savoir si vous avez bu assez d'eau.

©DemarchesAdministratives-Canicule : voici les signes révélateurs d’une déshydratation qui doivent vous alerter

La canicule c’est un phénomène météorologique normalement rare. Mais depuis quelques temps maintenant, il est malheureusement devenu synonyme d’été. De même, les périodes de canicules sont de plus en plus intenses et de plus en plus nombreuses.

 

Les lecteurs d’Objeko ont sans doute déjà vu passer cette phrase qui se veut ironique, et qui est pourtant vraie, sur les réseaux sociaux : « c’est un été chaud mais c’est l’été le plus frais du reste de notre vie ».

 

En somme, la canicule fait partie de notre quotidien. Mais nous ne devons pas apprendre à ne plus se méfier d’elle. La déshydratation est vite arrivée et elle peut avoir des conséquences dramatiques. Pour s’en prévenir, il faut régulièrement s’hydrater. Mais surtout, reconnaître les symptômes d’un manque d’eau dans l’organisme.

 

 

Les dangers de la canicule

 

Il est courant d’entendre que les fortes chaleurs peuvent provoquer des malaises. Qu’il faut se ménager et ralentir le rythme de ses activités pour éviter les coups de chaud. Mais ce qui se cache derrière tous ces phénomènes liés à la canicule c’est la déshydratation.

 

En effet, s’il faut ralentir le rythme en période de canicule c’est parce que les températures sont si hautes que le corps transpire même en étant inactif. Mais toute l’eau qu’il perd en transpirant, pour refroidir le corps, il doit le récupérer d’une façon ou d’une autre.

 

Il est ainsi recommandé de boire beaucoup d’eau. Entre 1,5L et 2L d’eau par jour. Mais aussi de se mouiller la nuque régulièrement ou encore de prendre des douches. Attention en revanche de ne pas prendre des douches glacées ou de boire de l’eau trop fraiche. C’est un mauvais réflexe qui va finalement envoyer de mauvais signaux à l’organisme. Il risque ensuite de moins transpirer mais cela va assécher votre corps.

 

Rester à l’ombre, bien s’hydrater et se reposer, voilà donc les conseils qu’il convient d’appliquer en période de canicule. Mais comment s’assurer de boire assez d’eau lorsque l’on boit sans soif ? Objeko vous présente les symptômes auxquels il faut prêter attention. Des signes reconnus par les médecins et également avancés chez nos confrères du journal Midi Libre.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Météo Express (@meteoexpress)

 

Les symptômes qui indiquent une déshydratation

 

L’un des premiers signes que vous ne buvez pas assez d’eau, c’est la couleur de vos urines. Si elles sont foncées ou colorées, cela signifie qu’il va falloir boire davantage. Un autre signe facile à repérer, fréquent par temps de canicule, c’est celui de la « langue rôtie« . Lorsqu’elle est sèche, très rouge et que vous avez la bouche pâteuse, aucun doute à avoir, vous êtes proche d’une forte déshydratation.

 

D’autres indicateurs comme les maux de tête, la peau sèche ou les crampes ne trompent pas. Les migraines résultent souvent, par temps de canicule, d’un mauvais fonctionnement des vaisseaux sanguins. Or, ces derniers ont besoin d’eau pour une fonctionnement optimal. D’autant plus quand les fortes chaleurs s’installent.

 

Enfin, si vous avez des frissons ou que vous constatez avoir des difficultés pour aller à la scelle, ce sont encore des signes de déshydratation. La canicule n’est pas un phénomène à prendre à la légère, il faut impérativement s’hydrater davantage pour ne pas en souffrir. Le manque d’eau peut également provoquer des infections urinaires.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Gouvernement (@gouvernementfr)